samedi, janvier 24, 2009

quelque part à table

9 comments
Quelque part à table...

Dans la nuit étoilée, l'hiver neige à gros flocons, une maison de pierre à l'orée d'une forêt, une fenêtre illuminée. En sa cuisine ouverte, une grande table où sont assis trois âmes. Deux parents et une petite fille mangent et papotent. La fillette trône en bout de table, les parents se font face. Les assiettes fument. Le père apostrophe la petite fille qui traine de sa cuillère.

- Mange ta soupe!
- Mais z'ai plus faim dans mon ventre!
- Mange un peu plus, tu n'y as presque pas touché....
- Mais papa, tu m'as dit qu'on irait au pique nique après manger...
- Il est trop tard ma fille, après manger, cela va être l’heure d’aller au lit.

La mère se joint à la conversation et demande:

- Mais c'était à quelle heure ton pique nique?
- Heu... quatre heures! s'exclame l'enfant d'un ton triomphant.
- Ahah! Alors c'est passé, ça va aller à demain...
- Heu... non, cinq heures maman!
- Nope, passé aussi!!!
- Hummmm, alors c'est maintenant! Oui c'est l'heure, le pique nique m'appelle, lalalalala...

Par dessus leur assiette les parents échangent un regard complice tandis que l'enfant peaufine sa comédie. Le chien fait le guet au coin de l'assiette de la fillette. Les parents échangent un sourire et soupir conjoint. Ils savent qu'il leur faudra vite mettre de l'huile dans la roue de cette discipline qu'ils appliquent. Mettre de l'huile avant que la roue n'enraye. Et assumer, dans les minutes suivantes, quelques cris mécontents de leur rejeton rebelle. Un chat passe entre les jambes de sa maitresse. L'enfant insouciante explore ses libertés avec gaité. En une langue étrangère les parents discutent des chemins à prendre pour la remettre dans ce tracé routinier qui la conduira au lit. La lune fait scintiller la neige qui recouvre leur univers. Le froid polaire enrobe ces paillettes de lumières qui appellent les étoiles dans le ciel...

9 commentaires:

Beo a dit…

Le pique-nique m'appelle lalala!

C'est qu'elle a réponse à tout la bougraisse ;)

Moukmouk a dit…

J'étais du genre, tu ne veux pas manger, ouste, mais il n'y aura pas de collation après. Mais j'avais des enfants affamés alors, c'est difficile de juger.

Sof a dit…

AAhh, la discipline! Même et surtout déjà à 11 mois, il faut discipliner l'enfant ici. Non, pas la poubelle! Non, pas les plantes! Non, pas la télé! Pour sauver (des mots, de l'énergie) j'ai le réflexe d'enlever du chemin. Mais pas question de déménager la poubelle, quand même! La discipline s'assoit sur notre épaule de parents et nous devons l'assumer: je crois qu'il faut discipliner l'enfant jeune pour son propre bien et pour ses années futures! Fiston a compris depuis quelques semaines ce qui signifie un "non" bien affirmé; il "s'amuse" a en tester les limites et je crois bien que ça ne fait que commencer!!

katy a dit…

On commence à lire puis, on a envie de connaître la fin. Belle parentitude...

Looange a dit…

Nous aussi on est dans cette période disciplinaire :) Courage.

Pascale a dit…

Ma suggestion à moi, déménagez votre repas sur une grande couverture étalée sur le plancher du salon (ou d'une toute autre pièce qui convient). ;-)

Le Gabian a dit…

Ouf ! Frustrée de neige et de froid, dans le midi de la France, je croyais ne plus jamais retrouver ce blog joli et puis le spammeur fou est revenu chez moi y laisser votre adresse. J'avais tout supprimé sans penser à vous enregistrer au préalable.
Je suis bien contente de voir qu'au pays du givre et des étoiles glacées, les enfants n'ont pas envie de manger leur soupe ni d'aller au lit !
Les préoccupations sont les mêmes par delà les océans ;-)

Etolane a dit…

Beo, oui elle a une sacré répartie. Hier lorsque son père voulait la faire obéir alors qu'elle le niaisait pour mettre son pantalon de neige, il commençait à voir rouge, il lui demande de l'écouter pour la énième fois et elle l'a regardé droit dans les yeux, a réfléchi deux secondes et lui a répondu effrontément: "Mais c'est quoi les raisons!?! ". Je n'ai pu m'empêcher de pouffer de rire. Lui l'a pas trouvé drôle, j'ai avalé mon amusement tandis qu'elle a gouté à 3 minutes de piquet! Lui capote un peu, il craint l'adolescence...

Moukmouk, chez nous aussi, au mieux si je suis patiente je l'encourage et si je me plie, lui donne quelques bouchées à la becquée mais sinon tant pis pour elle, elle mangera mieux le repas suivant! De toute façons je ne crois pas que les enfants s'affament, quand ils ont vraiment faim, ils mangent ce qu'on leur propose! ;)

Sof, oui la discipline, moi je trouve que c'est le coté obscur de la médaille mais d'un autre coté, si l'on y échappe l'on se retrouve vite en enfer. Je ne suis pas fan des crises à répétition et mine de rien lorsque roule la roue de la discipline, les crises sont moindres. Aussi un enfant qui ne fait pas de caprice n'est pas en santé, me semble que tout enfant doit connaitre les limites de son environnement et les tester, mais y'a surement des têtes plus dures que d'autres... J'ai commencé vers 18 mois à percevoir les prémices de la chose et là on a le nez bien dedans! ;)

Merci Katy, faut dire que l'on possède un charmant soleil! ;)

Loange, est-ce que la tienne répond aussi? Mais je trouve que le secret reste la routine bien huilée mais trop de routine, ouf, pas tous les jours facile...

Pascale, :lol: trés bonne suggestion, j'y avais même pas pensé, pognée que j'étais en cette parentitude! ;) Faut dire que vu comment l'hiver sévit, je comprends aussi ses envies de pique-nique, la prochaine fois, j'envisagerai ton option! ;)

Le Gabian, bon je pensais qu'il était passé au travers sa connerie trollesque mais on dirait bien qu'il a la connerie épaisse! En tout cas, je suis heureuse qu'il vous donne l'occasion de me retrouver! :) Oui j'avoue que lorsque j'ai entendu le "mange ta soupe", j'ai pensé au coté universel de cette situation. Une fois parents, j'ai l'impression que l'on se retrouve tous dans le bain! ;) Est-ce que l'hiver est sévit encore dans le midi? Ici l'on a pas repassé les -20 -25 depuis des jours et des jours...

Bri a dit…

Bonne Année!;)