jeudi, janvier 01, 2009

En vrac de fête...

8 comments
En vrac de fête...

J'avale mes 36 ans sous les -30 dans le vent. De retour de la grande ville. Petites vacances virtuelles. Bouffées urbaines. Visites et rencontres amicales. Chaleurs humaines. Deux nuits au coeur du Plateau. Quelques jours passés à Montréal pour expérimenter pluie, températures douces, trottoirs patinoires, bourrasques infernales et fourmilière moderne. L'aventure est de la partie...

Un soir, alors que Juan fait prendre le bain à la petite, je descends chercher des trucs dans l'auto garée sur la rue. Le vent est si puissant qu'il absorbe les bruits de la ville. J'entends un crack-boum étouffé. Je me retourne et reste bouche bée. La façade temporaire d'un magasin en rénovation vient d'être arrachée. Emportée par une rafale elle s'est disloquée sur deux autos. Je suis à dix mètres du fracas. J'écarquille les yeux. Un passant, lève à peine la tête. Il parle au téléphone collé à son oreille. Je l'entends dire:

- Ouais, j'ai des champignons. Non, l'acide c'est impossible, on peut plus en trouver...

Il se penche et enjambe les trucs qui encombrent le trottoir sans même se poser de questions. Deux habitants de l'immeuble au dessus du magasin éventré sortent explorer les dégâts. Je reste clouée su place. Je regarde le trottoir en face et constate que notre voiture est juste de l'autre coté. Si le vent se décidait de soulever ce qu'il reste de la façade, c'est sur notre voiture qu'il atterrirait. J'ouvre de nouveau la bouche. La referme. M'approche. Sort mon objectif de ma poche et mitraille l'action. Au loin le hurlement des sirènes de police se fait entendre. Les pompiers arrivent aussi. J'observe la scène. Rassurée, les pompiers sont déjà à l'œuvre, mon "char" ne se fera pas écrabouiller ce soir. Ni moi d’ailleurs…

Je ne peux m'empêcher de sourire lorsque je remarque que les policiers sur place sont deux grandes blondes, bien jolies ma foi et un grand black aux fesses bien fermes! Durant quelques secondes folles un scénario "porno police" se glisse entre mes pensées. Me voilà amusée! L'une des blondes m'accoste et sur un ton de doberman me demande de reculer. La rue est bloquée, l'urgence est sous contrôle...

Picnik collage

Dire que quelques heures auparavant, alors que nous mangions tranquillement une crêpe dans un petit resto sympa. Notre voisine de table mit le feu à son journal. Juan se leva d'un coup pour l'aider à étouffer les flammes. Et la pauvre madame fut secouée par son expérience. Montréal me fait la fête. Plein d'action pour animer ma calme soirée de maman...

Le soir d'avant, nous avions mangé dans une petite boite de jazz qui avait ravit note petit soleil. Depuis des jours, nous la couchions trop tard pour son propre bien et ce soir là nous avions décidé de lui donner l'occasion de se reposer en rentrant sagement à l'hôtel. Je remonte retrouver mes amours. Par la fenêtre qui surplombe la scène, l’on peut voir se dérouler l’opération de rescousse. M’zelle Soleil se couche et l’on se plonge dans la pénombre pour l'aider à trouver le sommeil…

En cette nouvelle année, aprés une escapade urbaine pour nous changer les idées quotidiennes, nous voilà de retour en notre brousse congelée. Comme tous les « premier janvier » depuis ma naissance, la nouvelle année dénombre mon existence. Juan me choie aujourd’hui, petit déjeuner au lit, amour d’après-midi, puis après la sieste de l’enfant qui retrouve son rythme de croisière, gâteau, bougies et cadeau…

8 commentaires:

vanou a dit…

Joyeux Anniversaire!!!

dale part demain pour le chaud et le soleil.
je peux passer quelques minute ce week-end pour une jasette et des petites surprises?

Morgane a dit…

Joyeux anniversaire et bonne année :)

Beo a dit…

Escapade urbaine avec plein de clins d'oeil!

Parfois je pense que de vivre au calme nous fait voir tout ce qu'il y a d'extraordinaire à la grande ville. Mais de là à faire comme ton passant qui s'intéressait plus à son commerce de dope.... sans voir les dégats qu'il enjambait: c'est fort hein!

Encore tous mes voeux, et que la nouvelle année-au compteur et à la planète- te soit bonne et pleine de défis.

Je remarque que sur ta photo le terme volonté est bien présent... j'adopte aussi!

Looange a dit…

OOps, je suis en retard pour ton anniversaire.

Joyeux Anniv en retard. DE grosses pensées positivies et j'espère que tu en as profité vraiment à fond (sûrement si tu étais à Montréal) :))

lisalou a dit…

Que de choses à fêter...
Mes Meilleurs voeux pour toi et ta petite famille!
Et Joyeux Anniversaire !

Etolane a dit…

Lisalou, merci! :D Naitre un premier janvier te fait vieillir avec chaque nouvel an, impossible de l'oublier!

Looange, en fait on est rentré pour passer un réveillon cosy :D Mais c'est vrai que cela fait du bien de se retrouver tous les trois à profiter des jours qui passent. J'espère que vous avez passé de belles fêtes de votre coté. Pensées...

Beo, oui c'est vrai que le fait de ne pas vivre à Mtl mais d'y avaoir vécu assez longtemps pour avoir plein de repères te fait voir la ville avec un oeil différent. Mais ce passant là, il était pas mal fort dans son genre! ;) Bonne année de ton coté de l'océan en espérant que 2009 te soit douce...

Merci Morgane. Bonne année à toi aussi! Que celle-ci réalise tes désirs...

Vanou, ah le petit maudit! Demain on vadrouille pas mal mais dimanche, je pense que l'on fait pas grand chose, je te passe un coup de fil avant ça ;)

Candy Froggie a dit…

porno police!!! (raising an eyebrow)

lol

trop bon :P

enfin ça reste impressionnant ce qui s'est passé!

(je ne te re-souhaite rien du tout, sinon on va dire que je radote! :P)

Etolane a dit…

Ben oui un black à l'allure d'étalon et deux belles blondes! Le tout en uniforme, cela pimente l'imagination coquine! :lol: Et puis cela permet de sourire devant le symbole d'autorité qu'ils dégagent...

Je suis heureuse de vous savoir sain et sauf. Bonne année à vous 4 et croisons les doigts pour qu'elle nous soit fertile en bonne nouvelles...