lundi, janvier 12, 2009

Obnubilée...

4 comments
Obnubilée...

Depuis une semaine, je me plonge les idées en ce royaume glacé qui m'obnubile. En une semaine, j'ai passé quatre tranches de deux heures en cet endroit givré. J'y ai vécu quelques anecdotes humaines que je conterai peut-être en une autre occasion. Depuis une semaine, je ne pense plus qu'à lui. Ce lieu surréaliste qui se fera bientôt engloutir par des milliers de touristes. Je crois bien qu'il m'obsède un peu. J'en ai rêvé cette nuit. Sans compter les heures passées devant l'écran à traiter, trier et archiver les images frigorifiées. Suis-je plus proche de la passion ou de la folie? Est-ce que la passion est folie?

Picnik collage

L'hôtel de glace est un sujet de qualité pour explorer le HDR. Un procédé qui permet, à l'aide d'un logiciel, de fondre ensemble des photos de différente exposition. J'en ai découvert la technique il y a un peu plus de deux ans. C'est un procédé relativement fastidieux lorsque l'on possède un "ordinausaure" comme le mien.

À chaque fois que je m'y frotte, je m'y pique. Pénétrer l'univers HDR me transporte en une sorte de transe. Mes mots s'effacent. Je me dissous l'intellect. Je ne suis plus que couleurs, lumières et sensations. J'ai un rapport très viscéral avec la photographie. Un rapport qui me sublime. Je cours après une chimère qui porte le nom de perfection. Avec la lumière qui m'éclaire l'inspiration viennent les zones d'ombres, là où rampent les doutes. Je vacille. L'expérience me porte. Des questions toxiques se faufilent, comme des nuages acides, entre mes pensées envolées. Je trébuche. D'un geste mental, j'écarte ces idées qui me minent. Je me relève. Je reprends le rythme de mes images éparses. J'ai presque fini cette première étape...

Picnik collage

Obnubiler [ɔbnybile] verbe transitif (conjugaison 1) étym. xive; « couvrir de nuages » v. 1270 ◊ latin obnubilare Famille étymologique ⇨ nue.: Envelopper (les facultés mentales, les sentiments) comme d'un brouillard. ➙ obscurcir. « une sorte de fièvre qui, loin d'obnubiler sa pensée […] » (Madelin). ◆ Par ext. Obséder (qqn). Ce rêve l'obnubile. Il ne faut pas vous laisser obnubiler par cette difficulté. ▫ Il est obnubilé par cette idée.

4 commentaires:

Candy Froggie a dit…

Quand tu parles du HDR etc, ben ça calme!

T'es une passionnée fofolle (je le dis avec extrême tendresse), et pas que pour l'hotel de glace, j'en suis certaine!

Tes photos sont splendides, et je te l'avais pas dit... t'es devenue ma photographe préférée! :-)

Sof a dit…

C'est comme une chaine d'obnubilation ici; je suis obnubilée par tes photos, maintenant!

minutepapillon a dit…

obnubilée et comme on le comprend! Ton HDR m'intéresse mais j'ai peur de m'y perdre aussi!

Etolane a dit…

Merci Candy, en fait tu n'as pas tort! Je suis juste assez folle pour ne pas être "dull"! ;) Là, je trippe car une amie m'a prêté son Nikon D70, j'ai hâte d'avoir un Reflex en ma possession, je suis prête à explorer encore davantage ce medium...

Sof, c'est gentil, il faut dire que je m'y donne! J'espère continuer de m'améliorer...

Min, pour le Hdr, je t'avoue croire qu'une fois qu'on y a gouté, on en veut encore et encore! :lol: Si tu as des questions, hésites pas...