jeudi, janvier 15, 2009

épines de rose

5 comments
Cette semaine, une vague arctique nous fait la fête. Ce matin, par -30 sans facteur vent, l'air semblait suspendu au temps. Intense, palpable, le froid devient ennemi de l'humain. Lorsque l'on passe la porte pour pénétrer le congélateur ambiant, il est plus difficile de respirer. Les narines givrent. La peau brule. L'air devient un manteau d'hiver qui nous enveloppe complètement. Le soleil brille de plein feux, la neige givrée scintille sous la lumière vive...

Je m'amuse à nourrir les geais bleus avec des croquettes de chat. J'ai remarqué que ceux-ci adoraient les croquettes pour animaux. Depuis, je ne peux m'empêcher de leur en laisser une tasse sur le rebord du balcon. Les voir venir picorer les croquettes du chat qui les observe avec gourmandise derrière la fenêtre me fait sourire. J'espère que ce n'est pas mauvais pour leur santé. Je me dis plutôt qu'en cette période polaire, cela ne peut que les aider à conserver leur graisse...

EXPRESSION DE LA SEMAINE via expressio.fr
« Il n'y a pas de rose sans épines »

SIGNIFICATION
Toute joie comporte une peine. Aucun plaisir n'est absolu. Toute belle chose cache un défaut.

ORIGINE
Ces fleurs sont superbes, même si elles ne plaisent pas à tous, mais leur beauté cache une chose bien désagréable, leurs épines. La métaphore de notre expression est donc cette fois très facile à comprendre. Elle est citée par Furetière à la fin du XVIIe siècle, mais la version plus ancienne "nulle rose sans épines" date du début du même siècle.

COMPLÉMENTS
On peut dire aussi "toute médaille a son revers". Et comme on retrouve cette expression dans le Petit Prince de Saint-Exupéry. Via Junko, via le petit Prince en ligne: "Je ne le savais pas. J'étais alors très occupé à essayer de dévisser un boulon trop serré de mon moteur. J'étais très soucieux car ma panne commençait de m'apparaître comme très grave, et l'eau à boire qui s'épuisait me faisait craindre le pire.

- Les épines, à quoi servent-elles ?

Le petit prince ne renonçait jamais à une question, une fois qu'il l'avait posée. J'étais irrité par mon boulon et je répondis n'importe quoi :

- Les épines, ça ne sert à rien, c'est de la pure méchanceté de la part des fleurs !

- Oh !

Mais après un silence il me lança, avec une sorte de rancune :

- Je ne te crois pas ! Les fleurs sont faibles. Elles sont naïves. Elles se rassurent comme elles peuvent. Elles se croient terribles avec leurs épines... "Puis chapitre 26, "- Tu sais… ma fleur… j'en suis responsable ! Et elle est tellement faible ! Et elle est tellement naïve. Elle a quatre épines de rien du tout pour la protéger contre le monde…"

5 commentaires:

Anonyme a dit…

http://voldemots.blogspot.com/ http://www.petassecapitaliste.fr/ et femme libre comme si de rien n était ;D & http://kanya.over-blog.com/ et...http://www.penelope-jolicoeur.com/page/4/, le trône, quelle merveille de sagacité.
allez hop,et puis ça aussi...http://plagiat.ec-lille.fr/

junko a dit…

Bon d'accord, je chipote un peu mais... Ce n'est pas le Petit Prince qui prononce cette phrase, c'est l'Aviateur. Ce à quoi le Petit Prince répond (au contraire) : "Je ne te crois pas. Les fleurs sont faibles, elles sont naïves. Elles se
rassurent comme elles peuvent. Elles se croient terribles avec leurs
épines… "

Etolane a dit…

Bon alors cher anonyme ou robot weird, aurais-tu terminé ta boucle? Si tu un esprit humain se cache derrière cette action alors je ne peux que me demander quels chemins de pensées tortueux tu suis en ta conscience fragile?

Junko, mais tu as tout à tait raison de chipoter et je t'en remercie. Je n'ai pas le livre sous la main pour vérifier mais si tu es sure de toi, je me ferai un plaisir de corriger cet exemple! :)

junko a dit…

Je suis sure de moi. Il n'y a pas besoin d'avoir le livre pour vérifier, car Le Petit Prince est intégralement lisible en ligne (http://lepetitprince.xn--phnix-csa.net/Lecture/Lecture.html).

Pour être plus précise, ce dialogue au sujet des fleurs entre le Petit Prince et l'Aviateur est ici : http://lepetitprince.xn--phnix-csa.net/Lecture/Entr%C3%A9es/2008/12/30_Chapitre_7.html (chapitre 7).

Mais le Petit Prince insiste, à plusieurs reprises, puisqu'au chapitre 26, il dit "- Tu sais… ma fleur… j'en suis responsable ! Et elle est tellement faible ! Et elle est tellement naïve. Elle a quatre épines de rien du tout pour la protéger contre le monde…" (http://lepetitprince.xn--phnix-csa.net/Lecture/Entr%C3%A9es/2008/12/30_Chapitre_26.html)

Je suis une grande fan du Petit Prince en fait, donc je connais quasiment le livre par cœur ! :)

Etolane a dit…

Merci Junko! :) Voilà qui est fait. Je t'envie de connaitre le Petit Prince sur le bout de la langue! J'ai perdu ma dernière copie en date et cela me fait penser que je devrai bien le lire à ma fille!