jeudi, juin 10, 2010

Sentimentalement fille.

13 comments
Sentimentalement fille...

Mon amie Dee a un petit briochon dans le bedon. Un petit briochon nommé Arthur. Un petit briochon qui a été longtemps couvé dans le coeur du futur papa. Mon amie Dee était mon dernier repère amical sans enfant...

Autant j'ai pu rager et espérer qu'elle fasse un bébé pour combler ce fossé mental qui nous séparait les premières années de ma mamitude, autant maintenant que je m'y suis habituée (et que nous y avons construit un pont), je me sens toute chose de la voir rejoindre l'univers galactique de la mamatitude.

Comme elle vous le dirait si elle m'entendait: "Etol, t'es jamais contente!". Tout comme elle me l'a dit lorsque je lui en ai parlé. Et elle a tout à fait raison à ce sujet. C'est que je l'aime beaucoup mon amie Dee. Nous nous sommes rencontrées dans une salle de cours à l'université. Puis nous sommes tombées en amitié sur les marches du pavillon de Koeninck.

Notre première discussion a duré deux heures et j'ai même raté l'un de mes cours de tutorat pour ne pas la quitter cette première fois. Nous étions toutes les deux à refaire notre vie ici. Fraichement débarquée de France, elle venait rejoindre son amour de Phil, futur papa de briochon Arthur. Je refaisais aussi ma vie avec mon amour de Juan qui était arrivé de France l'année précédente.

Lorsque je l'ai rencontrée, j'étais dans une drôle d'humeur. Je n'avais plus envie d'avoir des amis. Je prenais des vacances. Mon mari (aussi mon meilleur ami) me comblait toute entière. Je rénovais mon coeur blasé. Et puis trop de gens avaient défilé au cours de ma vie. Bien-sur, il y a le bonheur de l'amitié mais il y a aussi des déceptions et des blessures. Ma vingtaine vivait ses dernières années et j'étais dans une drôle d'humeur...

Fraichement mariée, j'étais de retour sur les bancs de l'université. Je reconstruisais ma vie à neuf. À cette époque là, même si le Web existait, peu de gens étaient connectés et l'on n'y socialisait guère. Je me baladais seule sur la Toile. Existentiellement, j'étais dans l'une de mes humeurs sauvages qui me fondent l'esprit en une solitude sereine. Mais, évidement, en recontrant Miss Dee j'ai flanché. Elle m'est rentrée dans le coeur comme une fléche de Cupidon!

Lorsque l'on est une fille, il y a de ces autres filles avec qui l'on développe des relations sentimentales. L'amour n'a pas toujours un sexe. Plus souvent qu'on y pense, il n'en a pas! Je crois qu'entre filles hétérosexuelles, l'on peut aussi entrer en relation sentimentale. Un peu au même titre qu'avec un garçon. La seule différence, en ce qui me concerne, c'est qu'avec un garçon s'ajoute l'attraction et le désir physique alors qu'avec une fille, je reste de glace. Enfin les garçons sont un autre sujet qui n'est pas celui du jour.

Dee et ma pomme avons donc commencé à "sortir ensemble". Je l'ai embarqué dans l'association littéraire que je présidais. Elle y a excellé. Et l'on a commencé à "relationner". Elle et moi sommes capable de nous parler pendant des heures et des heures. À ce sujet, nos hommes sont souvent déconcertés. On est de vraies pies. Avec les années, Juan a baissé les bras. Il ne cherche plus à comprendre notre relation féminine. Sans oublier que c'est aussi ma copine de partys! Car Miss Dee est une jolie abeille qui butine l'humanité sur son chemin. Elle a le social dans le sang. Mais nous ne nous ressemblons pas. Nous sommes très différentes l'une de l'autre. J'aime la richesse de ces différences. Nos personnalités s'entrechoquent parfois mais l'on se rejoint sur une multitude de points...

Ainsi, même s'il m'a parfois consolée, Juan ne s'est jamais mêlé de mon histoire avec Miss Dee. Il comprend que l'on possède quelque chose d'indéfinissable. C'est qu'au fil des années, l'on s'est disputées aussi. C'est d'ailleurs la seule fille avec qui je me suis disputée depuis mon adolescence! L'on s'est surement disputées parce-que l'on s'aimait, un peu comme des gamines. Mais c'est avec maturité nous sommes passés au travers. Je ne lui en suis que plus attachée. Et puis, sentimentalement, l'on a fini par trouver notre équilibre.

J'ai bon espoir que nous ne nous disputerons plus avant nos 70 ans car nous avons trouvé une compréhension et une acceptation mutuelle de nos deux êtres. Et puis l'on a un pacte de vieillesse. Un pacte secret de petites mamies ridées. Résultat: même si je ne voulais pas d'amis lorsque je l'ai rencontrée maintenant que je l'aime je ne veux plus jamais la quitter! Ne jamais dire "Fontaine je ne boirai pas de ton eau"...

Notre histoire de filles dure depuis huit ans et je l'ai dans le coeur ma Miss Dee. Sans compter qu'elle compte aussi beaucoup dans le coeur de ma fille. Voir une belle relation se développer en mon amie chère et M'zelle Soleil me comble d'émotions. Alors je raisonne ma grogne d'ado attardée et malgré le fait que je perds ma copine de fille, je sais que je vais surement gagner une copine de mère! Je suis très heureuse pour elle. Sa grossesse se déroule à merveille. Je suis la photographe officielle de sa précieuse bedaine. Le bébé est prévu pour la fin juillet. Je lui souhaite le plus doux des accouchements.

Pour l'anecdote, c'est elle qui a pris le contrôle de ce blogue pour annoncer la naissance de M'zelle Soleil en novembre 2005. Et, il faut aussi confesser que Miss Dee est au coeur de ma gang de Festival. Il est vrai que j'adorerai la voir perdre ses eaux durant un concert sur les plaines. Ce serait du domaine de la légende d'Arthur...

Et, ce matin, au petit déjeuner alors que l'on parle du Festival, M'zelle Soleil s'emballe. Pour elle le Festival,  c'est sacré. Et le Festival, c'est aussi Miss Dee! Son appartement, en un quartier branché de Québec, devient notre quartier général. Cela fait partie de la tradition. Lorsque j'explique à ma fillette que le bébé risque de sortir à cette période festive et qu'il est possible que Miss Dee ait un énorme bedon qui la garde à la maison, M'zelle Soleil est plus ou moins satisfaite de ce fait. Elle réfléchit quelques secondes et nous dit:

- Mais, quand il va sortir du ventre, est-ce qu'Arthur va venir nous rejoindre au Festival?

Éclat de rire parental. La demoiselle se renfrogne. Elle pense que l'on se moque d'elle alors que l'on trouve sa blague trop bonne! L'on essaie alors de lui expliquer que cela risque d'être un peu compliqué mais ce n'est pas gagné. Dans l'esprit de ma fille, Miss Dee est le Festival d'été vont de pair. Dans tous les cas, j'espère que mon amie aura la chance de vivre une expérience de maman aussi enrichissante que se révèle être la mienne...

Miss Dee et Lily

13 commentaires:

Karo Creations a dit…

Quelle belle histoire d'amour!
Merci de partager ces beaux mots avec nous...
Que dire de la photo??? Le bedon me fait envie...

Karo

La Belle a dit…

Tu fais bien de conserver très précieusement cette amitié qui te comble et comble M'zelle Soleil :-D

J'adore la photo avec les pieds dans le sables - elle me donne envie d'en avoir un 3ième... Ouf pas tout de suite !

La Mère Michèle a dit…

Je possède une histoire d'amitié presque en tout point pareille! Un jour je la raconterai!

Une telle amitié est aussi précieuse qu'un grand amour.

Anouchka a dit…

C'est très cute ce que tu dis sur Dee! Je m'ennuie d'autant plus de ma Dee à moi qui n'est plus dans ma vie...
C'est trop drôle de la voir bedaine devant, elle qui avait plutôt la bedaine qui rentrait par en-dedans!
Très belles, les photos!

nicole a dit…

Vos photos sont magnifiques. Je vais retourner sur votre site lorsque je vais avoir un peu plus de temps. J'ai eu votre adresse parce que moi aussi je suis inscrite pour être blogueuse au FEQ. J'espère que nous serons plusieurs à vivre cette belle expérience...
Au plaisir de la découverte...
Nicole
blogue de Nicole Simard sur internet

Joan Durand a dit…

Quel bel article tout doux tout doux... et c'est vrai que les photos sont magnifiques. :-)

Jane a dit…

Tout d'abord, les photos sont WOW!
Et puis ce billet, s'il ne tire pas une larme des yeux de ta copine... c'est qu'elle a les hormones balancée! ;)
Vraiment trop beau ce billet.

Looange a dit…

C'est tellement précieux ses amitiés là. J'espérais trouver une amitié semblable, et depuis peu je suis super bien entourée ! JE suis contente.

Bravo à votre amitié

Beo a dit…

Quelle belle amitié et maintenant il y aura un petit bébé qui arrivera sans encombre, c'est ce que je souhaite de tout coeur à Dee!

Dee a dit…

J'ai fondu en gros sanglots de bonheur en lisant les mots de ma tendre amie Étolane... et les hormones ne sont pas la seule explication à toute cette émotion ;)
Notre amitié est à la fois romanesque et très ancrée dans la réalité, de la rencontre coup de foudre à notre heureuse complicité actuelle, on est passées par des embûches qui nous auront fait grandir l'une et l'autre, par des aventures partagées, des épreuves surmontées, des confidences dévoilées, bien des fou-rires et ô combien d'heures de papotage! Étolane fait partie intégrante de ma vie, de ce que je suis profondément. Et en réalisant que cette amitié a survécu aux années, à nos différences, aux petits et grands irritants de la vie et de nos personnalités et qu'elle soit si pleine aujourd'hui d'amour pacifié, de générosité mutuelle, de joie de voir l'autre heureuse et épanouie, je suis fière de nous. Nous aurions pu nous échouer sur tant d'écueils...
Merci Étol d'être tellement toi, merci de savoir dire les belles choses. Merci d'être mon amie.
Je t'aime.
Dee

Etolane a dit…

Karo, il faut dire qu'elle a un adorable bedon. Oui c'est une belle histoire d'amitié. Je ne sais pas ce qui m'a pris ce matin là, mais l'inspiration est venue et j'ai laissé couler...

La Belle, c'est sur que si j'avais eu une aussi belle grossesse que mon amie, je pense que j'en aurai fait 2 ou 3 coup après coup! ;) J'ai aussi réalisé en écrivant ce billet à quel point j'étais chanceuse car je n'ai jamais manqué d'amitiés en ma vie. Et au fil des années, je pense que j'ai apprise de mes expériences pour épanouir celles que je vivais...

La Mère Michele, oui précieuse est le terme de ce genre d'amitié qui prend des années à se concrétiser. Il me ferait plaisir d'entendre la tienne...

Anouchka, Oui moi aussi je trouve cela bizarre de la voir avec un besoin. D'ailleurs avant je l'appelais Ficelle, comme un personnage de Fantomette que l'on lisait toutes les deux petites. Mais là, elle a plus du tout l'air de Ficelle! Évidement elle est superbe! ;) Je sais ce dont tu fais mention mais tu sais j'ai rencontré Dee à 28 ans! Ce n'était pas ma première histoire sentimentale... En fait si je suis monogame avec mon homme. je suis polygame avec mes filles! :) D'ailleurs, tu sais que je t'aime aussi beaucoup petite Kay qui mûrit! J'espère bien que nous serons amies encore longtemps. Vous venez bientôt faire un tour de lac? Bises...

Nicole, bienvenue en mon petit coin de Toile. J'espère que nous ferons toutes deux partie du collectif de blogueurs de Festival. :)

Joan, merci beaucoup :)

Jane, je mets beaucoup de coeur en mes photos de sa bedaine :) Et je la laisse répondre... ;)

Looange, oui l'amitié est précieuse. Je suis contente que tu refasse ta vie en beauté! Et j'espère bien qu'un jour nos réels finiront par se croiser! ;)

Beo, je lui souhaite aussi. Cela va être le premier garçon en notre gang d'amis où Lily-Soleil est la plus vieille! ;)

Dee, ah, bon ben tu as aussi réussie :lol: Je suis super émue avec le trémolo dans le clavier et les larmes aux yeux... Tu nous a fait un super synopsis, je fonds! ;) Moi aussi je suis fière de nous et je pense que c'est de là qu'est venue cette pulsion de laisser glisser les mots hors de mon coeur. Et voilà que bientôt s'ouvrira un nouveau chapitre à notre aventure. Je commence à avoir bien hâte de lui voir la binette à ce petit bout de vous! Et je suis certaine que tu feras une bien bonne maman! Sans compter que je pourrai toujours t'envoyer Liloo en renfort et en grande soeur par intérim! :) Merci de ces mots qui m'enrobent le coeur. Love...

julie70, 76 maintenant a dit…

Parler des heures et des heures - de la vraie amitie. Oser avoir differents opinions et s-aimer sans s-en soucier des differences - l'amite avec d'autres filles et femmes, peu et aussi, en general trouves en coup de foudre, etait la chose je voulais dire "plus cher" oui, apres celle de mes enfants. Pour moi. Heureuse de lire sur la tienne.

Bien sur, tu as aussi le bonheur d'une bonne mariage, en plus.

Bonne et heureuse anitie - la mienne avec Alina dure de nos 16 ans et nous aurons 76 bientot.

Etolane a dit…

Allo Julie, une amitié de 60 ans! Là, je dis chapeau! Et vous parlez encore durant des heures comme à vos 16 ans?