lundi, novembre 03, 2008

Supersitions et élections

5 comments
Superstitions et élections

En 1992, j’écrivais des histoires surnaturelles. L’an 2000 approchait à grands pas, ceci faisait courir les imaginations. Je décidai de creuser le sujet. Je fis donc toutes sortes de recherches plus ou moins ésotériques. À l’époque Internet n’existait pas, j’ai donc fait le tour des bibliothèques et des bouquineries montréalaises. J’ai trouvé toutes sortes d’informations plus ou moins sérieuses. Je me suis gavée de multiples prévisions extraites de plusieurs cultures et continents. L’idée était d’en dégager les grandes lignes, celles qui revenaient fréquemment, celles qui se recoupaient malgré les distances et les traditions différentes. C’est comme cela que j’ai appris le concept de la fin du monde en 2012.

À l’époque j’avais 19 ans, alors 2012 me semblait si loin que cela ne m’inquiétait point. À cet âge là, s'imaginer 20 ans dans l'avenir c’est un peu comme s'imaginer l'éternité! J’étais donc rassurée qu’il ne se passerait rien de radical pour le changement de millénaire. Cela me suffisait. Comme prévu, l’an 2000 est passé comme une lettre à la poste. Et puis les années se sont écoulées et finalement 2012 est au coin du futur, plus il s’approche et plus je commence à frissonner…

À savoir si en décembre 2012 la fin du monde sera globale ou si cela sera juste la fin du monde tel qu'on le connait, ceci reste un mystère entier. Je prie le ciel pour que les prophètes de malheurs soient dans le champ! Cependant avec un mari diabétique insulino-dépendant, si le monde tel qu'on le connait disparait et qu'il emporte avec lui les usines à insuline, ce sera la "cata" familiale. Même si l'on survit à ce choc de civilisation, Juan ne pourra pas vivre plus d'une année sans sa drogue bénéfique. Ceci m'inquiète plus que tout le reste. Mon coeur vacille à l'idée de le perdre. Inutile de dire que je m'efforcerai de faire quelques réserves et que le 21 décembre 2012, je resterai bien au chaud de ma maison en compagnie de mes amours.

Dans les prévisions que j’avais dégagées de ces recherches, voici les points qui se sont incrustés dans mon esprit :

- L’on contrôlerait les images pour les manipuler à notre guise.
- Des conflits jailliraient des contrées arabes et affecteraient l'occident.
- Les femmes porteraient le pantalon et auraient le même pouvoir que les hommes.
- Un président noir serait élu en la puissance américaine.

Demain l’Amérique votera. Intellectuellement je serai heureuse de voir Barack Obama gagner. En mon fort intérieur je prédis même sa victoire. Superstitieusement, s’il gagne sa bataille électorale, je vais commencer à m’inquiéter sérieusement de notre sort. Si Barack gagne les élections demain, je vais me poser de graves questions. Et je vais regarder venir 2012 d’un œil suspect…

5 commentaires:

Mijo a dit…

Mais non, pas de fin du monde en décembre 2012. C'est trop tôt.

(En passant, merci Etolane DJ)

minutepapillon a dit…

La fin d'un monde tel qu'on le connait pour un monde meilleur alors moi je dis, je vote et je souris.

lul'oups a dit…

En allumant ma télé très tôt ce matin, en voyant que ça y était, qu'il avait réussi, j'avoue, j'ai eu un pincement au coeur en pensant à toi, tu m'as fichu la frousse! ;)

jipigi@gmail.com a dit…

Évoluer vers un monde meilleur, il était temps! En lisant un peu plus, je me suis rassuré quant à l'interprétation dramatique de cette date depuis longtemps inscrite dans les calendriers mayas.
En résumé, plutôt la philosophie voulant que nous faire croire que "Le temps c'est de l'argent", deviendrait plutôt "Le temps c'est de l'art".
On va devenir "riche" Étolane, à moins qu'on le soit déjà... Simplement, notre fortune ne se mesure pas au comptoir d'une banque ;)

Source: http://tortuga.usebynet.com/4-A.html

Etolane a dit…

Mijo, en effet, enfin j'espère qu'il n'y aura pas de cataclysme brutal. Enfin un peu de musique aide à oublier ce genre de pensées apocalyptique! ;) Je trouve Blipp vraiment accrocheur, c'est pratique comme tout... ;)

Minutepapillon, dans l'absolu je seconde ta pensée mais seulement à condition que l'insuline continue à se rendre en notre maison. Car sans insuline mon homme ne peut pas faire long feu...

Lulu, bah, on dirait que j'ai aussi réussi à faire frissonner Juan qui commente après toi! :lol: N'empêche qu'à partir de 2012, je vais surement faire quelques réserves! ;) Pis que c'est quand même troublant... Mais bon je suis contente qu'Obama soit passé même si cela me fout un peu les jetons...

Juan, :lol: bon ben je vais aller voir ton lien! ;) Tant que t'es rassuré (pis qu'on achète une génératrice en 2012) mais c'est vrai que cette nouvelle philosophie nous sied davantage! :D