samedi, janvier 29, 2005

Bonbon musical...

Suis-je illégale ou non en dévoilant ici cette vidéo? Je ne sais pas trop! Si je le suis trop, je m'autodétruirait dès que je le saurais! Présentement l'envie est trop forte. L'idée de cette manipulation s'en suit. L'homme sourit mais soupire de me voir incapable de sortir de cet univers qui m'emporta hier soir. Si, si, je vais y arriver! Je le sais. J'ai juste besoin d'encore un peu de temps. Des corbes d'émotions délicieuses vibrent encore en moi, je les laisse m'évader sans résister. Un violoncette pour baguette magique, elle m'envole et je m'évapore. En attendant que je retombe sur terre, pourquoi ne pas faire se plaisir encore une fois? À consommer (savourer) sans modération...

Le violoncelle: "Je ne l'ai pas choisi, c'est lui qui m'est apparu et finalement, je suis tombée en amour de cet instrument-là… J'aimais beaucoup son range (le registre), qui pouvait aller plus facilement des graves aux aigus, beaucoup plus que la guitare. C'est tellement plus physique en plus, je peux faire des mouvements plus amples. Peut-être que cela me ressemblait plus. J'ai d'abord essayé la guitare classique mais je reste persuadée que toutes les choses de la vie ont été réunies pour que j'aille vers le violoncelle." Jorane.

La voix magique: "Pour moi, ce n'est pas vraiment comme une langue inventée, mais c'est la voix avec des sons, la voix utilisée comme un instrument. C'est surtout avant tout une question de feeling. Tout dépend des pièces, il y a des sons qui reviennent mais ce n'est pas coulé dans le béton ; la base est la mélodie, mais le reste peut varier. Je trouverais ça dommage d'utiliser la voix uniquement pour parler, simplement pour dire des mots. On peut continuer d'explorer ça et réussir à en faire autre chose." Jorane.

Pour Gabrielle ~ Jorane
Extrait de l'album "Jorane Live 2002"

Pour plus d'extraits vidéos, dont le videoclip de son dernier album et toutes sortes d'informations sur cette artiste, prenez soin de fureter les moindres recoins de son site....

Aucun commentaire: