dimanche, mars 07, 2010

S'agiter les idées en l'honneur de la femme

8 comments
S'agiter les idées en l'honneur de la femme...

Crédit illustration: Lalex
Il y a quelques semaines j'ai reçu un petit cadeau surprise de la part d'une amie virtuelle. Directement expédié de Paris, j'avais entre les mains un magazine féministe contemporain intitulé "Causette". En le feuilletant, mes pensées ont commencé à s'agiter...

Tout d'abord, je n'ai pu m'empêcher de ressentir un fossé entre la condition des femmes en France et celle des femmes au Québec. Je pense d'ailleurs que les hommes ne sont pas pour rien en cette différence. Et puis, par ci par là, mes pensées se sont agitées sur Twitter.

Et c'est de là qu'est partie une conversation entre Nadia et ma pomme des bois. Une conversation qui s'est poursuivie en coulisses web. Nadia a alors eu l'idée de faire quelque chose de spécial pour le 8 mars. Sans trop hésiter, j'ai décidé de l'accompagner en cette aventure virtuelle...

En effet, la société d'aujourd'hui n'est plus celle des années 50. Et la condition des femmes au Québec a considérablement évolué durant les trente dernières années. Les nouvelles générations ne sont plus dans le même pétrin masculin que l'étaient leurs arrières-grands-mères. De nouveaux chemins ont été tracés durant ces dernières décennies. De nouveaux modèles féminins se dessinent à l'horizon.

Pour la première fois, de notre mémoire collective, les femmes ont les mêmes droits que les hommes. Au Québec, les petites filles de ce nouveau millénaire possèdent toutes les chances de devenir ce qu'il leur plait (selon leurs goûts) même si cela veut dire devenir joueuse de hockey, camionneuse ou astronaute...

Personnellement, je pense que le féminisme doit évoluer avec ses victoires, avec ses acquis. Je crois qu'il doit réajuster sa pensée aux défis de son temps. Arrive alors dans ces cogitations le livre d'Élysabeth Badinter, un livre qui semble avoir remué les françaises mais qui n'a pas vraiment le même impact ici même s'il fait aussi jaser...

Aussi, en s'agitant les pensées avec Nadia, l'on a pondu ce petit questionnaire ci-dessous. L'on vous invite à y répondre dans nos commentaires, ou à en discuter sur vos blogues, microblogues et même dans votre salon!


Et Dieu... créa la femme
Originally uploaded by Sator Arepo
Le droit de vote a été accordé aux femmes au Québec au début des années « 40 », sous le court règne d’Adélard Godbout. Les organismes voués à la cause des femmes se sont formés pour la plupart dans les années « 70 », à la suite de la Révolution Tranquille.

Si la question de la place accordée aux femmes a commencé à prendre de l’importance avec le mouvement des Sufragettes à la fin du XIXe siècle, le grand changement s’est effectué après la Seconde Guerre.

Dès les années "80", les Québécoises avaient à peine acquis le droit de fréquenter les universités et de pratiquer le métier de leur choix que plusieurs filles de tous âges se dissociaient du mot féminisme, qu’elles jugeaient péjoratif.


En échangeant sur ce sujet et se relançant quelques questions, nous avons eu envie d’entendre vos réponses que vous soyez femme ou homme…

Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses que vos opinions.


- Quelle résonance a le mot féminisme pour toi?


- Crois-tu que les questions féministes (sur le travail, les rôles dans le couple etc.) doivent évoluer?


- Comment les hommes (ou toi si tu es un homme) participent à une plus grande égalité entre hommes et femmes?

- Comment vois-tu l'équilibre entre le rôle de femme, la carrière et tout le reste?


- Est-ce que pour une mère la décision de se consacrer entièrement à son rôle de mère, en mettant parfois le concept de carrière en attente, est en contradiction avec le féminisme?

- As-tu l’impression que le femmes sont encore cantonnées dans des rôles socialement acceptables? Si oui, que ferais-tu pour changer cela?

- Le droit de choisir pour une femme, ça représente quoi pour toi?

- En 2010, est-il toujours pertinent de parler d'égalité? Faut-il aborder la question autrement?

- Nomme trois personnalités féminines qui t'inspirent... et/ou trois femmes autour de toi que tu admires.


En cette journée de la femme, voici donc ces questions que l'on se pose et que l'on pose à la ronde. Sans être obligée de répondre à toutes, tenez-nous au courant de celles qui vous interpellent. Il serait intéressant de connaitre vos avis afin d'essayer d'en tirer un jugement pertinent (en accord avec notre présent).

Rappelons-nous que la journée internationale de la femme qui est célébrée le 8 mars a été officialisée en 1977 par les Nations Unies qui invitent chaque pays de la planète à célébrer une journée pour les droits de la femme: "Cette journée trouve son origine dans les manifestations de femmes au début du XXe siècle en Europe et aux États-Unis, réclamant l'égalité, de meilleures conditions de travail et le droit de vote. C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de revendiquer l'égalité, de faire un bilan sur la situation des femmes dans la société. Traditionnellement les groupes et associations de femmes militantes préparent des manifestations partout dans le monde, pour faire aboutir leurs revendications, améliorer la condition des femmes, fêter les victoires et les avancées."

Profitons des modes de communications à notre disposition pour engager la conversation, pour dialoguer de ce qui nous tient à coeur, de ce qui nous rebute, de ce qui nous rend fières. Et tout comme ma web copine, je répondrai à ces questions en de prochains billets: pensées féminines...

8 commentaires:

Emmanuelle a dit…

- Quelle résonance a le mot féminisme pour toi?

...Euh...bonne question :). Se battre pour ne plus être vu comme une (faible !) femme mais comme une personne avant tout. J'ai bon :-P ???

- Crois-tu que les questions féministes (sur le travail, les rôles dans le couple etc.) doivent évoluer?

Oula, comme tu dis dans ton billet il y a une différence entre la France et le Québec...alors je pense que selon les pays la réponse est différente. Perso après avoir testé les 2 places je pense que la France a pas mal de progrès à faire sur ces questions.

- Comment les hommes (ou toi si tu es un homme) participent à une plus grande égalité entre hommes et femmes?

Franchement, on ne sera jamais égaux à mon avis. Nous n'avons pas la même sensibilité, la même perception des choses et j'aime que ce soit ainsi...ça nous permet d'en jouer :-).

- Comment vois-tu l'équilibre entre le rôle de femme, la carrière et tout le reste?

Un bordel monstre !!! Si en plus de ça tu rajoutes le fait d'appartenir à une minorité visible...faudra s'accrocher !

- Est-ce que pour une mère la décision de se consacrer entièrement à son rôle de mère, en mettant parfois le concept de carrière en attente, est en contradiction avec le féminisme?

Bah pourquoi? Au contraire, avoir le choix c'est bien mieux.

- As-tu l’impression que le femmes sont encore cantonnées dans des rôles socialement acceptables? Si oui, que ferais-tu pour changer cela?

Hum...changer l'organisation des magasins de jouets. La cuisinière est dans le rayon fille et le tracteur dans le rayon garçon !!! Ca commence aussi par là, ce cloisonnement des taches.

- Le droit de choisir pour une femme, ça représente quoi pour toi?

Un plus c'est sur...mais a-t-on toujours vraiment le choix ?? Souvent, on peut le faire croire mais ça n'est pas le cas.

- En 2010, est-il toujours pertinent de parler d'égalité? Faut-il aborder la question autrement?

Je pense que ça dépend de beaucoup de paramètres. Le pays ou on vit, celui d'origine et malheureusement la couleur de peau aussi.

- Nomme trois personnalités féminines qui t'inspirent... et/ou trois femmes autour de toi que tu admires.

Ma grand-mère sans hésiter ! ET aussi peut-être Oprah :-)...et pourquoi pas Martha pour ses bons gateaux :P.


Bises à toi.
Em.

Moukmouk a dit…

Je vais faire un billet pour répondre sur mon blogue. Ce sera un peu long pour que je réponde ici. Quand à l'origine du 8 mars, oui des manifs de femmes partout dans le monde, mais c'est la grève des ouvrières de Saint-Pétersbourg qui a précipité la révolution russe, et Lénine est le premier chef d'état à marquer cette date.

Rouge a dit…

@Moukmouk : Tiens, je ne savais pas. Intéressant !

La Belle a dit…

Je me lance...

- Quelle résonance a le mot féminisme pour toi?
Tout simplement être égal aux autres peut importe le sexe ou l'origine des personnes.

- Crois-tu que les questions féministes (sur le travail, les rôles dans le couple etc.) doivent évoluer??
Je crois qu'elles évoluent déjà. C'est certain que sur le travail, j'ai l'impression que les femmes auront toujours un désavantage, surtout celles qui décident d'enfanter. Puisqu'à compétence égale, malheureusement un employeur préfère l'homme à la femme à tout coup (surtout si elle n'a pas eu d'enfant encore...).

- Comment les hommes (ou toi si tu es un homme) participent à une plus grande égalité entre hommes et femmes?
En les engageant (avec les mêmes conditions qu'un homme), respectant, partageant avec elles les tâches dites "de femmes" (ménagères et autres)... Toutefois, il reste encore du travail à faire et des mentalités à changer je crois...

- Comment vois-tu l'équilibre entre le rôle de femme, la carrière et tout le reste?
Au travail, j'ai parfois l'impression que je dois en faire plus qu'un homme pour avancer. À la maison, j'ai aussi l'impression que la gestion et l'organisation des horaires, R-V et autres des enfants relèvent des mères. Donc il restera toujours un déséquilibre à mon avis, mais qui j'espère diminuera avec le temps?!?

- Est-ce que pour une mère la décision de se consacrer entièrement à son rôle de mère, en mettant parfois le concept de carrière en attente, est en contradiction avec le féminisme?
À mon avis, pas du tout car une femme ne se définit pas seulement avec sa carrière ou son rôle de maman. Elle se définit par sa façon d'être et ses valeurs tout simplement. Chaque femme est différente, non ?

- As-tu l’impression que le femmes sont encore cantonnées dans des rôles socialement acceptables? Si oui, que ferais-tu pour changer cela?
Oui... Mais en même temps, les femmes d'ici (nous sommes chanceux) peuvent avoir des loisirs, jobs ou autres dans des domaines "reconnus" masculins et c'est acceptable aussi ! L'inverse est aussi vrai !

- Le droit de choisir pour une femme, ça représente quoi pour toi?
Le droit de vote, de croire en ce que je crois, de travailler dans ce que j'aime, bref d'être moi. Même si parfois nous n'avons pas le choix...

- En 2010, est-il toujours pertinent de parler d'égalité? Faut-il aborder la question autrement?
Oui c'est très pertinent ! Car comme je disais plus haut, il y aura toujours des "secteurs" plus féminins ou des tâches dites "féminines" (quoi que l'inverse est aussi vrai). Je ne crois pas qu'un jour nous serons égale, mais qu'on pourra trouver un certain équilibre qui est acceptable.

- Nomme trois personnalités féminines qui t'inspirent... et/ou trois femmes autour de toi que tu admires.
Ma mère - Céline Dion et Véronique Cloutier.

Nicole a dit…

Voilà j'ai répondu aux questions sur mon blogue parce que visiblement mon commentaire était trop long.

Merci de m'avoir permis de réfléchir encore sur ce sujet!

Vie à deux - Journée de la femme - Questions sur le féminisme

Blandine a dit…

Je le garde dans un coin de ma tête et vais y répondre bientôt

Quant au causette ravie qu'il te fasse encore causer :)

Etolane a dit…

Emmanuelle, Moukmouk et la Belle, merci de vos réponses, je prépare un petit bilan pour vendredi! ;)

Nicole, super, merci :D

Blandine, ton causette m'aura fait bien de l'effet au final! ;) Merci de cette surprise si gentille...

Lalex a dit…

Bonjour, le dessin que vous utilisez ici n’est pas libre de droit, cf. http://www.feuillesdevelours.fr/?p=2953 – merci d'indiquer clairement mon copyright ainsi qu'un lien vers mon site http://www.illustratrice-lalex.net/ sur l'image elle-même.