vendredi, mars 05, 2010

Leçons d'enfance

9 comments
Leçons d'enfance pour adultes ouverts

Cet hiver, j'ai eu l'occasion d'entendre une phrase sortie de la bouche d'un adulte bien pensant qui m'a révoltée: "Mais voyons, on a pas de leçons à apprendre de nos enfants!"

Cette petite phrase s'est faite balle de ping-pong en mes pensées. Une petite phrase que j'ai trouvée si stupide qu'elle m'a profondément énervée. En ce qui me concerne, je crois que l'enfant, depuis le moment où il naît, nous donne une multitude de petites leçons. Mais il est vrai que l'on est certainement pas obligés de les apprendre. C'est comme aller à l'école, ce n'est pas parce-que l'on est en classe que l'on est obligé d'écouter et de travailler! L'enfance est une école. Elle offre toutes sortes de petites leçons quotidiennes qui forment une grande leçon de vie pour le parent qui les étudie. Comment peut-on jamais en douter?

Pour ma part, je ne suis maman que depuis quatre ans mais j'ai déjà énormément appris. Pourtant j'ai juste l'impression de dépasser la maternelle. Ce que j'ai appris est encore un peu flou. J'ai appris que j'étais une maman louve. J'ai appris que la routine et la patience n'étaient pas mortelles. J'ai appris à rester calme dans la tempête. J'ai appris à être responsable de ce petit être qui grandit. Et je sais que j'ai encore besoin d'apprendre beaucoup. Lorsqu'elle aura vingt ans, j'espère pouvoir en faire un bilan précis...

Par curiosité, il y a t-il des parents dans le coin qui apprennent aussi de leurs enfants? Et pour les plus avancés dans cette discipline, quelles sont les leçons que vous en avez déjà retiré?

9 commentaires:

Hélène a dit…

Je suis mère depuis 10 ans, éducatrice depuis 16 ans et j'apprends encore des enfants et ce probablement quotidiennement. Mes enfants m'ont appris l'humilité, la compréhension des autres, la mise en perseptive des chose. Mes 2 enfants m'apprennent aussi la force de l'entraide et de la persévérance. Parfois, nos enfants ne nous apprennent rien mais il ne rapelle des choses... Mes enfants et ceux des autres que je côtoie me rapelle le bonheur des petites choses et la simplicité du bonheur.

DrePapillon a dit…

Ici, ça fait encore moins longtemps d'expérience, mais ô combien riche...

J'ai appris le lâcher prise. J'ai appris que parfois, le mieux est l'ennemi du bien. J'ai appris à choisir mes combats. J'ai appris à accepter. J'ai cultivé la patience. J'ai tellement appris et grandi, à vrai dire.

Bon wee-end, je retourne à ma garde et à mes patients en ce vendredi soir :)

Jane a dit…

Je suis totalement d'accord avec toi. Les enfants nous apprennent pleins de chose.

Pour moi, la naissance de mon fils m'a appris l'amour inconditionnel, m'a fait travaillé la patience, m'a appris mes limites, m'a fait me découvrir à nouveau, m'a aider à me remettre en question, m'a donné une nouvelle confiance en moi, m'a appris à m'émerveiller devant la vie, les petits bonheurs et beaucoup d'autre.

La vie s'exprime de plusieurs façon pour nous aider à avancer et a comprendre les choses. Un enfant, en est un bon outil, il faut faire attention à eux :)

-Jane

LUNA a dit…

Bonjour, magnifique billet. Mon fils m'apprend et me fait comprendre également beaucoup de choses et le temps passe si vite...

Blandine a dit…

Ma fille m'apprend la patience (et c'est un long chemin) l'humilité et à revoir le monde qui m'entoure avec ses yeux à elle.
Et surtout elle m'apprend le plaisir de l'instant

Beo a dit…

Je pense que la personne qui a affirmé une pareille ineptie.... est totalement bouchée et pas seulement à la richesse que nous apporte les enfants! Pffft!

Etolane a dit…

Merci à vous pour ces partages d'apprentissage, j'avoue que je m'y retrouve un peu dans chacun. Si cela ne vous dérange pas (et que je trouve l'heure pour le faire) j'aimerai en faire un billet bilan en citant vos mots...

BRQ64 a dit…

curieux ce billet en ce jour de mes 50 balais!mais que je ne découvre que ce soir! moi maman "louve" depuis... pfou 23 et 21 ans, et pourtant depuis quelques heures seulement. Pauvre adulte qui n'a pas d leçons à apprendre de ses enfants, comme il doit être seul, froid, sec, "anamouré".Comme je le plains. quel dommage qu'il n'apprenne pas chaque jour le tissage del'amour fait de perles de larmes et coquillages de rires, fait d'écumes de tendresse, et de vagues de joies, tissage "mains à mains" coeurs à coeurs, chaque jour réinventé, parfois interrompu, mais jamais rompu.
merci encore Etolane pour vos lignes qui nous sortent de nos pensées.
Brigitte

Anonyme a dit…

BON DEPART