mercredi, mars 17, 2010

Entre deux phrases... un magasin à maris!

8 comments
Entre deux phrases... Un magasin à maris...

Cette semaine le printemps nous fait des sourires lumineux mais j'ai peine à le voir...

Deux jours de traductions qui m'écartèlent la cervelle assez fort pour que j'arrive à penser facilement en années lumière! Et c'est sans parler de ces articles Web que j'écris pour ce portail grand public tout au long de la semaine...

Aujourd'hui, je me tape une journée où je rédige du matin jusqu'au soir des mots qui ne sont pas pour ma pomme mais pour la nourrir. C'est cool...

Et puis, entre deux absorptions d'écran, je suis maman. Et j'écoute attentivement M'zelle Soleil qui gazouille même pas sur Twitter (Oulala, je suis rendue à me faire des jokes de geeks!).

La demoiselle bavarde tant et si bien comme c'est à peine croyable. Je me demande combien de mots elle peut dire en une journée? Que cela dépasserait les 20 000 que je ne serais même pas étonnée! En chemin pour l'épicerie, dans l'auto, M'zelle Soleil se tait. Instinctivement, je tends l'oreille. Elle se met alors à pleurnicher de façon si artificielle que je ne peux que l'ignorer. C'est assez subtil pour que son père s'en rende à peine compte. Jusqu'à ce que je finisse par lui demander:

- Bon qu'est-ce qu'il y a?

Et la Mini Miss de me répondre d'une voix faussement sanglotante:

- Ze suis triste parce-que z'ai pas de mari!

Je lève les yeux au ciel! Juan se retourne et lui dit:

- Mais enfin, tu n'as pas besoin d'un mari à 4 ans, tu as déjà un papa c'est assez!
- Mais papa, tu comprends pas. Ze t'ai dézà expliqué pourtant! Ze t'ai dit que z'étais allée dans les magazins à maris et qu'ils battaient leurs femmes! Alors z'ai pas trouvé de mari et ze suis triste!

Je manque de m'étouffer, nous voilà revenus aux magasins à maris violents!?! Comment vous ne connaissez pas les magasins à maris? Enfin d'après ce que j'en sais, il est dur de trouver de bons magasins. Dans la plupart, cela a l'air d'être la grosse foire!

En effet, le magasin à maris est une nouvelle invention de ma Mini Miss qui développe son imagination galopante et qui m'amuse malgré moi! J'ai bien commencé un brouillon de blogue au sujet des magasins à maris mais comme le temps me presse, je vais pour l'instant me contenter d'une expression! Une expression de la semaine que j'affectionne en ma langue sans trop savoir pourquoi...

EXPRESSION via Expressio.fr
« Être à la bourre »

SIGNIFICATION
Être pressé. Être en retard.

ORIGINE
'Bourre' est un mot aux multiples significations aussi bien dans le vocabulaire normal qu'en argot. Pour n'en citer que quelques-uns, on trouve :

* La touffe de poils ras qui sert (servait) à fabriquer du feutre ;
* La matière qui servait à comprimer la charge dans les anciennes armes
* Le coït (ne souhaite-t-on pas une "bonne bourre !" à celui qui va s'envoyer en l'air ?) ;
* La bonne qualité ("un costar de première bourre") ;
* La matière servant à rembourrer des matelas ou des coussins ;
* ...

En ce qui nous concerne, selon plusieurs sources, il viendrait, depuis le début du XXe siècle, du verbe 'bourrer', compris au sens de 'bloquer' ou 'arrêter'. Le lien n'est pas évident, sauf si on considère que celui qui a été bloqué dans son avance ou qui s'est arrêté a pris du retard et, du coup, est devenu pressé. Notez qu'une autre hypothèse de Duneton en situe l'origine chez les Occitans qui pratiquaient le jeu de cartes qui s'appelle la 'bourre' et chez lesquels il existe la locution ''es a la borra" ("il est à la bourre") liée au contexte du jeu en question. Cette bourre-là, serait le 'duvet' (celui qui sert à bourrer les oreillers, entre autres) restant à celui qui s'est malheureusement fait 'plumer' au jeu. Mais le lien avec le fait d'être en retard ou pressé est difficile à faire.

COMPLÉMENTS
Voici la description du jeu de 'bourre' que donne Duneton : La bourre, à présent passée de mode, mais très en faveur à la campagne il y a trente et cinquante ans, se joue à deux, à trois ou à quatre, chacun pour soi, avec cinq cartes par joueur. L'ordre de valeur y est : roi, dame, valet, as, etc. Chacun mise une somme égale, décidée en commun, laquelle est partagée en fin de tour selon le nombre de levées que chacun a faites. Le joueur qui n'a pas fait un seul pli est "bourru", il doit mettre sur le tapis le double de la somme qui vient d'être partagée par ses adversaires. Il peut y avoir plusieurs perdants, plusieurs fois consécutives, et le pot atteint alors une certaine importance.

8 commentaires:

Valérie de Haute Savoie a dit…

Mais où a t-elle pu trouver une telle idée ? Elle est rigolote et je retrouve des façons de faire de ma fille au même âge. Ah j'aime les petites filles ;)

ClaudeL a dit…

Oh! que c'est méchant! Je veux le magasin à maris, moi!

Shandara a dit…

C'est fou l'imagination des enfants... en tout cas sont but dans la vie va sûrement être de se marier! lol

Looange a dit…

Je suis quand même contente que ma fille ne trippe pas maris tant que ça lol

Mathis Liar a dit…

Un magasin à maris ?
C'est vraiment tout mignon comme expression :)
Tes photos sont super belles, on a l'impression que ta fille sculpte un ours polaire !

Venise a dit…

Je suis toute fière de dire que je connaissais l'expression Être à la bourre, et il faut vraiment être à la bourre pour vouloir se trouver un mari à 4 ans.

Elle est si heureuse cet enfant, qu'elle doit se trouver des petits drames. Faut bien s'exercer à gérer les petits drames, non ?

Etolane a dit…

Valérie, je n'en ai aucune idée mais mon Dieu que je peux trouver l'idée drôle! :)

ClaudeL, oui, je suis pas fine présentement, je l'avoue, c'est que je suis un peu débordée mais promis, ma suite du magasin à mari sous peu! ;)

Shandara, oui et jusqu'à 6 ans, c'est un mélange de réel et d'imaginaire que j'adore. cela stimule le mien bouffé par sa parentitude...

Looange, elle est tellement fille, cela me fait capoter, coquette, séductrice et je la soupçonne déjà d'aimer les garçons. Un soir que je lui demande à quoi elle pense avant de s'endormir, elle me répond" Sam Chicotte!" Ouf! Je sens que cela va être tout feu tout flamme à 16 ans! ;)

Mathis, merci, ma fille est un peu ma muse par les temps qui courent! :)

Venise, j'avoue ne pas suivre ton utilisation d'être à la bourre! Qui est être en retard, je dirais que M'zelle Soleil est loin d'être à la bourre parce-que coté garçon, je la trouve un peu précoce...

Mais tu vois, je pense que tu as mis le doigt sur quelque chose qui m'échappait. Tu as surement raison, elle vit tellement en un cocon d'amour qu'elle doit se trouver des petits drames pour s'exercer à les comprendre. Merci, je vais méditer là-dessus! :)

Emmanuelle a dit…

On peut lui prêter Jonah comme mari virtuel :-)...en plus elle l'a déjà croisé !
En plus c'est un modèle qui n'existe pas en magasin :P.