lundi, octobre 12, 2009

Vibrations d'octobre

8 comments
Vibrations d'octobre

Sous la lune, l'air se les gèle inexorablement. Les nuits se passent désormais sous zéro. Je monte le chauffage en grimaçant. Je sens s'immiscer l'hiver en mes jours. Comblant les envies gourmandes de mon homme, j'enfourne un quatre quart sur le coup de minuit. Une douce odeur sucrée embaume la maisonnée...

Dans la forêt, les feuilles se sont presque toutes envolées. Elles jonchent le sol et le colorent d'une dernière touche de saison. Souvent je m'arrête les idées pour les observer virevolter dans la fraicheur de l'air. Ces feuilles qui meurent m'emportent le cœur en quelques silencieuses mélancolies. Juan me sourit. Il me fait le pari qu'il refera encore quinze degrés avant que l'hiver ne nous avale. Je parie deux dollars qu'il se trompe!

Tandis que les heures s'écoulent vers une autre saison, j'écoute cette chanson en boucle. Je suis toujours étonnée de constater à quel point le clip de cette chanson représente une certaine expérience de ma vingtaine tourmentée. Malgré moi, sans raison particulière si ce n'est celle de l'émotion qui me chatouille les veines, je scotche sur cette mélodie. Juan lève la tête et me demande:

-Dis, c'est exprès la boucle?
- Mmmmm....
- Mouais, c'est un peu mélancolique à mon goût...
- Mmmmm, je sais....
- Ben tu changes quand tu veux.... Je sais que c'est le genre de truc qui colle, mais bon, tsé...
- Mmmmm, j'vais faire mon possible...


Sur une note plus amusante, je trippe plus que jamais sur cette mini caméra que j'ai reçue en service de presse. Ces derniers jours, j'ai la Flip dans la peau! La tester me procure une petite jouissance intérieure. Elle ne devrait pas avoir de mal à m'inspirer un article en cet autre espace où je travaille. J'en profite pour apprivoiser le petit logiciel qui l'accompagne. L'on imagine sans peine que l'automne, le lac, M'zelle Soleil, Juan et Chanelle sont mes premiers cobayes. Ceci amène ce qui suit...


J'en profite aussi pour tester les différents services où télécharger ces vidéos. Je me rends vite compte que je préfère le rendu de Viméo à celui de Dailymotion qui transforme mon HD en vue brouillée! Pas entièrement satisfaite de la musique que j'ai choisie pour accompagner le vidéo ci-dessus, je suis définitivement plus heureuse de mon choix musical en ce qui concerne le petit film de "Micro-tempête" ci-dessous. À mon avis, ce petit vidéo qui termine ce billet est le plus réussi de mes essais à date. N'hésitez pas à m'en donner vos impressions! Je compte explorer encore un peu les capacités de cette petite merveille techno. C'est à suivre...

Et pendant ce temps qui passe, l'automne se décline en ces nuances qui nous enchantent...

les couleurs déclinent

Dimanche plein soleil, la journée commence dans le bleu du ciel. J'apprécie cette vive luminosité qui transperce les feuilles fragiles mais tenaces qui s'accrochent aux branches. Le jaune est à l'honneur. C'est toujours la dernière couleur à partir. Peu à peu, les arbres se dénudent et nourrissent ma subtile nostalgie.

S'achève une autre fin de semaine où Juan s'affaire dans ce qu'il reste de la tranchée qui entoura la maison. Il prend son courage à deux mains pour terminer ce chantier qui aspira notre été. Aidé de Mister Dan, il rebouche le "gouffre" qu'il creusa avec toute sa volonté et l'amitié de quelques amis (avant d'appliquer cette isolation et membrane qui protégeront les fondations de la maison pour une autre trentaine d'années). M'zelle Soleil s'ennuie de son père et même si je suis fière de ses prouesses masculines, je me languis de passer du temps avec lui.

Fin d'après-midi, l'air est ultra frais, subitement le vent se lève. À peine a-t-on le temps de comprendre le pourquoi du comment que le ciel se couvre dangereusement. L'air se glace tandis des rafales parcourent la forêt. Les arbres se trémoussent. Les feuilles tourbillonnent. L'air se rebelle. Durant une trentaine de minutes, nous assistons en direct à une micro-tempête qui bouscule méchamment l'atmosphère. M'zelle Soleil et ma pomme de maman contemplons le tout avec curiosité.

Des bourrasques d'hiver composées de "neige-grêle" emportent le temps qui devient un peu fou. M'zelle Soleil trépigne.Dans l'action qui se déroule sous nos yeux l'électricité tressaute et s'enfuit. Quelques branches craquent et s'effondrent. Puis, comme par magie, la mauvaise humeur du ciel s'efface. Rayonne alors le soleil pour une petite heure juste avant d'aller se coucher à l'horizon bleuté. Cependant, alors que tombe la nuit noire, le courant électrique tarde à revenir éclairer l'obscurité de nos maisonnées...

8 commentaires:

Yuna a dit…

Quelle chanson..... j'adore. Cette ambiance, c'est juste beau et un peu triste, oui.

La Belle a dit…

Le premier vidéo est pas mal ! J'étais juste un petit peu étourdis vers le milieu lorsque la caméra monte vite et redescends pour montrer des pieds qui marchent dans les feuilles, mais les vagues, elles étaient belles !

La micro tempête : On aurait dit une tempête de neige où les feuilles remplace la neige ! Bizarre !

Etolane a dit…

La belle, c'est drôle on vient de se croiser les commentaires sur nos blogues! ;) La première vidéo, Juan trouve que la musique invite au suspense et que cela donne un certain décalage, je suis assez d'accord avec lui, trouver la bonne musique pour envelopper l'ambiance des images attrapées est tout un défi! Dans la micro-tempête, j'adore les feuilles qui s'envolent dans l'air, en fait c'était une sorte de neige hyper compacte comme de la grêle mais en forme de flocons, hyper bizarre! Vous l'avez pas eu par chez vous?

Yuna, j'imagine que tu parles de la tempête sur fond de Yann Tiersen? ;) Je dois avouer que novembre m'est toujours bien mélancolique. Mais c'est aussi le mois d'anniversaire de la Miss Soleil qui met bien de la joie dans la maison...

Looange a dit…

Faudrait que je me botte le derrière pour des photos automnales. Les tiennes sont tellement belles.

Yuna a dit…

J'ai adoré la promenade d'automne et je n'ai pas pu voir "avis de tempête" à cause d'un firewall mal luné ;-)

Quelles couleurs quand même.....La nature sait nosu faire apprécier les saisons.

Bonne journée.

Etolane a dit…

Merci Looange, ici, je te dirai que c'est pas mal fini! J'ai encore une couple d'images en banque mais les feuilles sont à 90% tombées! :-( Dépêche toi car elles s'envolent ben d'trop vite!!!

Yuna, bon alors on se branche que la chanson dont tu parlais était en effet celle de cette vidéo-ci! ;) Ah! les couleurs sont tellement sublimes que cela peut presque faire mal de beauté! :lol: Mais cela passe si vite... Amicales pensées...

La Belle a dit…

Ici aucune neige en vu... Mais il fait d'un froid... Je n'appelle plus ça froid mais "frète"... Du style je vais mettre mon manteau d'hiver !

Etolane a dit…

Tu m'étonnes! Ici aussi hier, j'ai failli perdre une oreille en voulant me mettre la face dans le vent du lac et je me suis rougis le bout des doigts à vouloir prendre des photos! :D