vendredi, octobre 09, 2009

Vendredi pluie, Twitterville et expression choisie,

Vendredi pluie, Twitterville et expression choisie,

L'automne se passe. Il efface les traces des beaux jours. Les feuilles s'envolent. Bientôt elles ne seront plus qu'un tapis végétal que nos pas feront bruisser. Si un jour la pluie arrête de tomber...

Alors que le Kenya se meurt de sécheresse, ici, l'on vit un autre épisode de mousson nordique. Après la mousson de juillet, voici la mousson d'octobre! Changements climatiques à l'horizon?

Une autre semaine s'efface et je réalise que j'ai apprivoisé cette nouvelle identité numérique qui me voit écrire à un grand public plusieurs fois par semaine. Malgré quelques petits ennuis de santé que je soigne gentiment, tout est sous contrôle. Je n'ai plus le trac de mes premiers articles. Je dirais même que je commence à prendre un certain tour de main, l'expérience est des plus intéressantes...

Comme je m'éparpille les virtualités par les temps qui courent, pourquoi ne pas faire d'une pierre deux coups en ce billet précis? Ainsi avant de retrouver l'expression choisie de cette semaine voici un brin de "Twitterville" à sauce "Facebookienne". Attention, pluie de liens et vrac de jours....

- parcoure un coup la Toile avant de s'atteler à son article grand public et va même essayer de mettre à jour son douillet blogue....
- Image du jour: Umbrella for sun or rain
- a trouvé la maison de ses rêves.... via @Wakooz_RSS
- écoute M'zelle Soleil parlementer avec le chat: "S'il te plait Henri fais-moi plaisir tasse toi de la couverte!!!"
-
Le Congrès musulman demande l'abolition de voiles en public
- Mon mot préféré dans mon Robert adoré? RT @moalla 200 nouveaux mots dans Le Robert. J'adore la zénitude...
- RT @gendoray "La maternelle permet de faire une mise à niveau des compétences des enfants"
- Via Gina Desjardins une bande annonce qui en dit déjà long. Arriverons-nous à nous poser un jour les bonnes questions?
- Émotivité du jour: aime beaucoup cette entrevue de Nelly Arcan chez Bazzo.tv datant de novembre dernier
- La vidéo qui tourne sur Twitter, Facebook and co. Il faut admette que la chute est bien marrante!
- a vu une énorme lune rousse en revenant du cours de danse de M'zelle Soleil qui s'est exclamée: "Whooo elle est géante elle a du beaucoup manger!"
- RT @ParisMatch_ Le clown du Soleil est allé chercher de l'eau dans les étoiles ...
- RT @synchroblogue Imaginer le web du futur
- écoute M'zelle Soleil faire l'éducation d'Henri le chat qui finit au piquet parce-qu'il ne veut pas manger son déjeuner de croquettes!!!
- malgré la grisaille, est en pleine extase automnale à chaque fois que son regard se pose sur la foret mordorée...
- RT @MryEmery Charlotte Gainsbourg, "IRM" le nouveau single...
- @ditavonteese - Torture de sexyness...
- avoue suivre la "Twitthollywood" de mon coin de lac, à chacun ses vices....
- "Maman, ze suis allerzique au pollen de chien!" déclare M'zelle Soleil en rentrant de la garderie. Sourire intérieur de la mère de service.
- Féerique... Alice in WaterLand via @MatthieuDugal

Mini Miss

EXPRESSION via Expressio.fr
« Le libre arbitre »

SIGNIFICATION
La pleine liberté de décider, de faire selon sa volonté. L'absence de contrainte

ORIGINE
Quand on parle d'arbitre, on pense souvent en premier à ce homme en noir muni d'un sifflet (non, pas un agent de police, ni un curé sportif !) qui, sur un terrain rectangulaire d'environ 0,7 hectare, surveille vingt-deux autres hommes qui essayent pendant une heure et demie de se chiper un ballon rond. Mais ici, il n'est point question du noir siffleur.

Le mot 'arbitre' existe depuis le XIIIe siècle. S'il désigne bien, dès le début, une personne qui a pour rôle de juger, trancher ou régler un litige, ou de faire respecter des décisions ou des règles, il a aussi eu le sens de 'volonté', ce dernier mot l'ayant rapidement supplanté, permettant d'éviter une homonymie pénible.

C'est bien entendu dans ce dernier sens que le mot 'arbitre' doit être compris dans notre locution, sachant qu'on a d'abord parlé du "franc arbitre" au XIIIe siècle, puis du "libéral arbitre" au XVIe avant que la forme utilisée par Pascal au XVIIe, le libre arbitre devienne la formule usuelle.

EXEMPLE
« Si, pour ne prendre qu'un seul exemple, nous considérons chez l'homme sa tendance au crime, nous remarquerons d'abord que celte tendance dépend de son organisation particulière, de l'éducation qu'il a reçue, des circonstances dans lesquelles il s'est trouvé, ainsi que de son libre arbitre, auquel j'accorde volontiers l'influence la plus grande pour modifier tous ses penchants. » Charles Coquelin, Guillaumin - Dictionnaire de l'économie politique - 1834

Aucun commentaire: