dimanche, décembre 11, 2005

Entre neige et eau glacée

Mots de lac et de bébé

Boucles-et-main

Lily-Soleil a pris 1 kg en un mois, mon lait crémeux lui remplit les joues alors qu’elle perd le duvet sur le dessus de sa tête. M’zelle chauve me fait rigoler. Bébé à la coiffe de moine médite sur sa suce...

Mon lait est riche, il coule à volonté même si j’ai développé du Candida grâce aux antibiotiques. Bah! Je suis plus à une douleur près (ni à un médicament)! Ces fameux antibiotiques m’ont sauvé la vie mais ils n’en finissent plus de me le faire savoir. Tu as voulu rester sur cette terre ma fille, allez mange ça avant que l’on ne t’oublie!

Ce n’est pas dangereux pour le bébé, juste extrêmement douloureux pour la maman. Comme une armée d’aiguilles qui s’amusent à percer mes sensibles (imposants) ballons. Ceci ne sera pas encore ce qui me fera arrêter d’allaiter puisque au final bébé semble apprécier cet « or blanc » que je paye cher (de ma petite personne). L’infirmière très douce et compréhensive respecte mon choix de mère. Après tout, c’est ma peau et c’est mes seins! Elle me dit doucement : « Tu sais plusieurs auraient arrêté après tout ce que tu as traversé, c’est remarquable ce que tu fais là mais c’est vrai que c’est ce qu’il y a de mieux pour ton bébé! » Et puis quitte à me reposer, autant produire et se coucher!!! Et quitte à avoir mal autant que cela soit pour la bonne cause!

Mais justement je veux essayer de donner le meilleur à mon bébé. Cela me fait du bien au moral. Cela me donne l’impression d’être là pour elle, même si depuis un mois, je n'ai pas compris grand-chose à ma vie et je n’ai rien vu du temps qui s’écoulait. Au moins, avec mon lait, j’aurai été dans son ventre. Cela rassure cette fibre maternelle qui vibre lorsque je la regarde. Cette fibre qui s’en veut d’être encore malade, de ces faiblesses qu’elle trimballe.

Aujourd’hui, il semblerait que j’aille mieux. Même si je le sens pas encore vraiment en mon sang. Juan me le dit en souriant et Vivi qui me balade deux minutes aux bords du grand lac est heureuse de me voir rigoler, de me voir marcher sur l’eau nouvellement gelée. Chanelle me suit au bord de l’eau devenu glaçon et mes pas glissent entre les doux flocons qui recouvrent la glace fraîche …

December-Lake-IIFrozen-Lake-IIFrozen-Lake-Sunset

Quel bonheur que de respirer l’espace qui se déroule devant moins dans le lumière glissante de cette journée qui s’achève. Quel bonheur de que savourer quelques instants de Terre sauvage, d’eau givrée et de ciel ouvert

Demain le 10 décembre Lily-Soleil aura un mois…

Art-BabyWarp-Baby

Et depuis deux jours, j’essaie de trouver le temps de poster ce petit billet sans y arriver! En ce dimanche au ciel voilé d'hiver où flottent quelques flocons, je m'y penche. Le temps a changé de consistance depuis que j’ai accouché. C'est subtilement étrange...

Une partie de ma conscience a l’impression d’avoir accouché il y a seulement deux ou trois jours. Ce dernier mois me semble s’être déroulé dans une étrange brume. En mode survie, je n’ai absolument rien compris à ma vie! L’hiver s’est installé, le paysage s'est enneigé, le lac a gelé, p'tit bébé a poussé mais je n’ai rien vu passer.

Depuis deux ou trois jours, j’ai enfin l’impression de reprendre vie, de retrouver les rênes de mon quotidien, de mieux comprendre le fil de mes heures. Cela fait du bien de se sentir un peu plus vivante. J’ai encore besoin de beaucoup me reposer, mes énergies restent capricieuses, mais je n’ai plus l’impression de m’étioler comme une fleur fanée bonne jeter. Juan contemple ma mine d’un air soulagé et m’explique comment il est heureux de me voir reprendre quelques couleurs. Cela me touche et je me dis que je devais vraiment ne pas avoir l'air bien pour qu'il m'en parle ainsi...

J’ai même pu aller faire quelques pas, chausser mes bottes de yeti pour explorer l’hiver à mes pieds, filmer Vivi casser la glace, emmener Chanelle jusqu’au bout de ma rue. Les lumières de Noël décorent les maisons, scintillent dans la nuit. Envies de photos qui me démangent les yeux, envies de croquer dans le vent des instants de présent. Envies de retrouver quelques activités culturelles pour mieux me sentir exister…

Entre neige et eau glacée
Originally uploaded by Etolane

1 commentaire:

josse a dit…

Je pense que je vais prendre le temps de tout lire et le conseiller à d'autres personnes.
Merci.