jeudi, novembre 05, 2009

Chasse d'enfance en bonne compagnie

4 comments
Chasse d'enfance en bonne compagnie...

Cette année, sur l'invitation motivée de mon amie Julie, nous sommes allés chasser les bonbons du coté de Lévis.

Julie et Gab ont deux petites filles en bas âge, Anouk qui a deux ans et Élora qui a trois mois. Julie, qui materne en vase clos depuis trois mois, avait besoin d'un peu d'amitié et d'air frais. Elle avait aussi l'envie folle de se faire un Halloween en gang de parents.

Habituellement, nous allons chasser les bonbons dans le seul quartier résidentiel du village. Notre rue et son quartier boisé étant trop paisibles pour y voir défiler des petits monstres.

Halloween vu depuis l'enfance est d'une incroyable magie. L'on se fait des petites frayeurs tout en se bourrant la face de bonbons, l'on rencontre plein de congénères. Les parents sont cools, c'est l'aventure à son meilleur.

J'aime chasser les bonbons en compagnie de mon petit soleil et de mon grand amour. Dans le quartier résidentiel à saveur familiale où nous allons errer la nuit d'Halloween, nous y croisons toujours les pompiers qui distribuent des bonbons, des grappes d'enfants déguisés et des parents joyeux. L'on se reconnait parfois, l'ambiance est excellente. Il me peinait d'aller voir ailleurs. Mais c'est sans compter l'amitié qui motiva mon coeur à changer mes habitudes...

Ce jour d'Halloween arrive donc enfin. M'zelle Soleil est, comme l'on peut s'y attendre, une petite princesse qui a très hâte d'aller chasser des bonbons. Le jour se lève sur son excitation enfantine alors que le temps décide de faire la gueule. Débarque midi et derrière les fenêtres, un vrai "temps de chiottes" définit la saveur du jour.

Vers trois heures, nous prenons la route sous une pluie battante. Cela promet! Quarante cinq minutes plus tard, nous voilà à Lévis. M'zelle Anouk est aussi une princesse et sans que Julie et moi ne nous consertions, nos fillettes sont en mauves! Et toutes deux portent des ailes. Cela fait même sourire minuscule Élora en son costume de citrouille. À Lévis, si prés du fleuve, le vent est toujours plus présent qu'en notre forêt. Le même temps de chiottes nous accueille là-bas. Entre amis, nous motivons notre parentitude. L'on se souvient de ces Halloween gelés où l'on se "caillait les c..." Ensemble nous ne nous laisserons pas faire par ce temps si déprimant!

Malgré le mauvais temps, la température est douce. Une douzaine de degrés réchauffe le moral adulte. Il est convenu de rejoindre Marie-Lune et ses parents (amis de Julie embarqués dans la ronde) sur le coup de cinq heures. Nous voilà vite en route. Nous sommes contents de finalement les rencontrer après tout ce temps à se connaitre à travers Julie. La maman de Marie-Lune est un joli arlequin et la petite est une mignonne sorcière à la robe clignotante. Hé oui, le soir d'Hallowen, ici, les robes des mini-sorcières clignotent! Ainsi, cette année, Marie-Lune et Lily-Soleil chasseront les bonbons ensemble...

Nous nous retrouvons dans le quartier cossu des grands-parents de Marie-Lune. Alors que nous essayons de sortir, le temps monte d'un cran. D'énormes bourrasques de vent balaient les rues désertes, la pluie tombe en méchantes rafales. Nous ne nous résignons pas. Les grands-parents nous ouvrent les bras et nous décidons de nous réfugier un moment en cette maison qui accueille notre petite troupe halloweenesque.

Les filles s'apprivoisent gentiment, M'zelle Soleil presque 4 ans, Marie-Lune, 3 ans et Anouk, deux ans, forment une adorable gang. Bébé Élora s'est endormie comme un charme. Elle restera bien au chaud en compagnie de Youri, 6 mois, petit frère de Marie-Lune. Trente minutes passent et le temps semble subtilement se calmer. À travers les fenêtres, une voiture de police pique notre curiosité. Nous sortons dehors. Et que commence la chasse...

Dehors, le vent se fait moins violent et la pluie hésite à devenir bruine. Un policier, la sucette au bec, accueille en souriant deux princesses mauves et une petite sorcière peureuse accompagnées de leur troupe parentale. Les fillettes écarquillent les yeux. Les parents se marrent sous la pluie. Le policier est ultra sympatique. Voilà qui commence bien le soir! Alors que la nuit tombe, l'on croise d'autres troupes d'enfance qui bravent le temps et s'amusent tout autant.

C'est donc parti pour une petite heure de bonheur sous la pluie. Je réalise combien ma fillette grandit. C'est la plus vieille de la gang d'enfance. Autonome, indépendante, je n'ai guère besoin de lui tenir la main. Tant que les bras de son père sont là lorsqu'elle fatigue un peu, tout va pour le mieux! Et même si je frissonne dans le vent, je suis heureuse d'avoir laissé Julie m'entrainer dans sa ronde amicale.

Les gens sourient devant le charme de notre petite troupe. Six parents, trois petites filles, rien que du fun et de l'affection! Comme toujours, je me fonds en cette ambiance si douce qui fait s'ouvrir toutes les portes des maisons. En ce moment précieux où les adultes se rejoignent pour le plaisir des enfants. Les portes s'ouvrent. C'est la fête. Le temps s'apaise un peu. Il pleut des bonbons. Les enfants s'éclatent. Les parents jasent et rigolent. La générosité est au coeur de l'instant. Et, pour moi, ce simple fait vaut bien toutes les sucreries du monde.


4 commentaires:

La Belle a dit…

Quelle belle soirée vous avez eu !

La police ! ;-) Généreuse !

Blandine a dit…

Cette tradition n'a guere lieu dans mes rues parisiennes. Dommage !
Il faut décidément que je m'en vienne en vos froides contrées, en fin d'automne pour me remplir les yeux des couleurs flamboyantes, et fêter un Halloween doublé d'un anniversaire pour ma poupée !

minutepapilon a dit…

Magique, moi qui aime tant cette fête, ce que j'aimerais emmener mes pommes la célébrer un jour là où les maison se mettent à ses couleurs et où les portes s'ouvrent si facilement! Tiens je m'interroge quelle est la formule magique du "trick or treat" en français que vous utilisez?

Etolane a dit…

LaBelle, oui c'était trop cool la police avec son policier, sucette au bec! ;) Une belle soirée d'enfance qui restera longtemps gravée dans nos mémoires parentales...

Blandine, cela serait encore plus surréaliste à Paris! ;) J'adorerai t'inviter à l'une de nos virées halloweenesque, ta petite Suzie ajouterai encore une dose de charme à la troupe! ;) Quand tu veux! :D

Minutepapillon, et chez toi, ton party d'Halloween était des plus jolis, on aurait pu se croire ici! ;) En fait ici, on laisse tomber le "trick or treat", c'est rendu si naturel que la porte s'ouvre, l'enfant sourit et les bonbons pleuvent...