mardi, novembre 10, 2009

Quatre ans...

23 comments
Quatre ans...

Il y a quatre ans, à 7hres du matin, je perdais mes eaux. Douze heures plus tard arrivait sur Terre une petite fille prénommée Lily-Soleil. Que d'efforts, d'épreuves, de bonheurs et d'apprentissages depuis. Mettre au monde ce brin de nous aura été un chemin de croix pour mon corps et une délivrance pour mon coeur. Je ressens pour elle un amour d'une profondeur infinie qui m'infuse l'être. Un amour qui submerge mes sens et que je laisse couler en mon sang. Il y a quatre ans devenir parents était un nouveau concept à nos idées. Désormais c'est une réalité dont on ne pourrait plus se passer...

collage de Lily-Soleil

Devenir parent est une sacré aventure! Un voyage mental et émotionnel qui bouscule les repères et responsabilise les pensées. L'aventure débute en une fusion "parent-bébé". Puis, au fur et à mesure que l'enfant devient autonome, le parent doit subtilement se détacher (tout en restant présent) pour ne point brimer son développement. Devenir parent tue l'égoïsme latent, il dénombrilise les jours et permet à l'esprit de s'élever plus haut, plus loin.

Devenir maman à 32 ans a été un processus naturel. Maturité aidant. Merci à cet instinct que je possède en ma peau. J'apprécie cet instinct qui me guide de par les sentiers invisibles de mon inconscience. Il fait le pont avec ma conscience qui réalise mon quotidien.

Le chemin de la parentitude est long. D'après mes estimations, il doit s'étaler sur plus de seize ans. Il ne longe pas un long fleuve tranquille. L'on y découvre cascades, remous, courants et eaux calmes. Le chemin de la parentitude s'inscrit dans une véritable épopée humaine. Le parent grandit avec l'enfant ou plutôt il vieillit. Car l'enfant deviendra l'adulte de demain et le parent essaiera de ne pas devenir un vieux con. Le présent de l'enfant est à la source de son futur. Le présent du parent deviendra son passé. Ainsi est la vie qui s'écoule en nos veines.

Être maman c'est concocter des brownies en forme de cœur à 10hres du soir pour le bonheur de l'enfant qui aura 4 ans le lendemain. Sous la lune en croissant, la maison s'embaume. Un cœur en chocolat fondant attend le réveil de M'zelle Soleil. À huit heures du matin, alors que j'ai décidé de garder ma puce enrhumée à la maison, j'entends M'zelle Soleil se réveiller...

J'ouvre la porte de sa chambre pour découvrir une petite fille, levée, avec les yeux qui brillent dans le beurre de peanut, qui s'exclame dans un élan de joie: " Z'ai quatre ans!" tout en levant dans les airs une main de quatre doigts. Le sourire empreint d'innocence qui s'affiche sur son visage m'emporte le cœur en des sphères lointaines.

23 commentaires:

Calamity a dit…

Un bon anniversaire et de gros becs à Lily-soleil !

Sophie Anne a dit…

Ça y est, j'ai les larmes aux yeux! Des larmes de bonheur ressenti, de compassion sur les chemins houleux de l'enfance, de pensées vers mon p'tit loup qui se promène présentement avec ses amies de la garderie et de pensées vers la petite crevette qui nous a quitté dernièrement pour aller je-ne-sais-pas-trop-où devenir un ange, peut-être. 4 ans pour vous, presque 2 pour nous, le temps passe et devient davantage relatif, je crois, quand on devient Maman. Bisoux!

Isabelle a dit…

J'adores ton billet ... tout plein d'émotions.

Je ne veux pas te décourager, mais selon moi être parents c'est pour la vie on n'arrête pas de l'être lorsque nos enfants atteingnent un certain âge alors bonne chance et surtout bonne fête et gros bisous à M'zelle Soleil :)

Etolane a dit…

Merci Calamity, tu as surement vu par étapes grandir l'enfant. Depuis ma grossesse, elle s'est inscrite dans le cours de ce blogue aussi! :)

Sophie Anne, merci de ton mot qui me touche. Oui devenir parents bouleverse la perception du temps, il s'accélère je trouve. Mes pensées amicales...

Isabelle, merci de ton petit mot, tu as raison. Pourtant j'ai l'impression que le noyau de la parentitude se situe entre la naissance et quelque part dans l'adolescence.

En mes espoirs, je me dis que si tu as bien travaillé durant ce temps, la suite ne t'appartient plus, l'enfant devenu grand vogue alors vers cette vie adulte qu'il doit construire de ses propres mains. À ce moment là, je serai là pour la soutenir, je continuerai à la guider mais je me devrai de respecter aussi sa liberté individuelle. J'aimerai penser qu'à dix huit, vingt ans, elle sera alors une femme en plein épanouissement...

Jane a dit…

C'est vrai qu'être parent c'est pour la vie, même si le rôle change un tantinet à l'âge adulte. Ensuite on assume notre rôle de grand-parent! Ainsi va la vie :)

Ton poste est plein d'amour! C'est rafraichissant! Elle est vraiment jolie ta petite M'zelle Soleil. Et bonne anniversaire à elle.

Juliette a dit…

Et que tu m'as rappellé des souvenirs. À quatre ans de Fistounet, j'avais décoré la maison avec plein de trucs faits maison. Il va avoir 16 ans bientôt et certains jours, je me questionne à savoir si c'est de l'amour ou de la haine!!! Et oui... mais je sais... c'est de l'amour profond. Dur dur d'être maman d'un ado. Profite de sa "petitesse" ça va tellement vite.

elpadawan a dit…

joyeux anniversaire à Lily Soleil, alors :).

ClaudeL a dit…

Pas d'enfants, alors je ne sais pas. Mais comme j'aurais voulu, ce matin, me lever et dire "z'ai quatre ans" et que maman m'aurait préparé des "brownies" en coeur. Et aurait pris tout ce temps pour réunir des photos et aurait écrit tous ces beaux mots sentis.
J'espère que vous gardez une copie pour qu'elle Mamzelle Soleil relise... quand elle sera maman à son tour.

La Belle a dit…

Quelle beau mot ;-) Que dire de plus... Bonne fête à M'zelle Soleil ! Elle mérite toute l'amour que sa maman et son papa lui offre !

vanou a dit…

Bonne Fête à la petite puce! Un gros bisoux, et à Samedi! D'ailleurs, j'ai toujours pas de "directions" pour le gâteau de fête!

Rouge a dit…

Bonne fête M'zelle Soleil !

julie70 a dit…

Je m'en souviens, heureusement, tu a survécu a toutes les conséquences d'avoir donné naissance: j'ai toujours été convaincu que c'était la mère qu'on doit fêter, pas l'enfant, à anniversaire.

Et non, 16 ans ne sont pas assez, on reste parent tout la vie, avec des soucis différents, mais là, quand même. Des hauts et des bas.

Mais, maintenant, à déjà quatre ans, je n'arrives pas à la croire, tu peux la laisser un peu plus loin, et recommencer être encore plus, de nouveau "toi" aussi.

Pappolène a dit…

Joyeux Anniversaire à Lily Soleil, très beau texte et j'adore le montage photo!

Anouchka a dit…

Ah! Je n'aurais pu rêver de meilleur réveil que celui avec ce merveilleux montage photos de Lilly-Soleil et cette prose remplie d'émotions qui me submergent.
Bonne fête Lilly, adorable petit rayon de soleil que tu es! Tu nous manques beaucoup et nous avons très hâte de te voir samedi. Nous t'aimons fort. Bizzzous de nous trois

Julie a dit…

Joyeux anniversaire à elle ! Elle est toute mignonne sur le photo-montage que tu as réalisé... Ton texte me touche car nous avons décidé depuis peu de mettre un enfant en route avec mon copain, et ce que tu as écrit me conforte dans l'idée de devenir parent. Très beau texte, donc !

Candy Froggie a dit…

j'arrive tard... mais 4 ans ce n'est pas rien....c'est un peu l'âge où ils sont complètement bercés par l'imaginaire et en même temps ils ont la soif d'apprendre pleins de choses. Ca donne un cocktail explosif!
Un groooooos bisou de tantine candy pour le plus craquant des p'tits soleil!

Une femme libre a dit…

"Le parent grandit avec l'enfant ou plutôt il vieillit." L'enfant garde le parent jeune, vous verrez et vous voyez déjà. Jeune et en santé, car ils ont besoin de nous. Et je suis de celles qui pensent que l'amour parental n'a pas de fin, mais la responsabilité parentale, oui. Quand ils sont adultes, ils sont adultes et non, il ne faut plus les traiter en enfants mais bien établir une relation égalitaire.

Très beau texte et un joyeux anniversaire à votre petite fille.

Etolane a dit…

Merci à vous tous qui avez envoyé de belles pensées pour ma puce. je vais la couvrir de baiser pour l'occasion!

Une femme libre, je crois que tu mets justement cette nuance qui semble manquer à mon texte, la différence entre l'amour parental et la responsabilité parentale, trés bon point! Il est vrai que la frontière que je situe à seize ans dans ma texte est celle de la responsabilité parentale. Il me semble que si tu as donné un bon service, à partir de 16-17, c'est la vie qui prend le relais pour emmener l'ado vers son identité adulte. à ce moment là, mon enfant commencera à essayer ses ailes. Je souhaite qu'elles marchent sans problème...

Candy, exactement, un cocktail explosif! :lol: Je sens que l'on va s'amuser! Bises de lac tantine Candy! :D

Julie, merci de tes mots, j'y ai mis beaucoup d'amour dans cette mosaïque. Je te souhaite de mettre au monde le plus joli des soleils! :)

Anouschka, merci, cela me fait plaisir de te voir là. L'on vous aime aussi. À samedi...

Coucou Papo, merci, dire tu que t'as connu virtuellement avant que je ne devienne maman... ;)

Julie70, oui je me souviens aussi de ta douce présence durant cette période. C'est vrai que cet automne, je me sens redevenir moi et cela fait du bien!

Merci Rouge! :D

Vanou, faut qu'on s'appelle ou se mail avant demain! J'essaie de te passer un coup de fil ce soir!

LaBelle et nous avons bien de la chance de pouvoir l'offrir à une si jolie petite fille....

ClaudeL, merci pour le gentil mot. J'essaie d'être une bonne maman, je trouve une belle satisfaction personnelle dans ces petits efforts qui enrobe le quotidien d'amour et d'attention. En fait à la source, mon blogue est pour elle, même avant qu'elle ne naisse, je savais que cela serait pour elle avant tout. En espérant qu'elle aura envie de le parcourir...

Merci Elpadawan! :D

Jane, oui être parents est une aventure que je trouve fascinante, pas toujours facile ou évidente mais toujours fascinante et tellement émouvante... Mais j'ai pas trop hâte à être grand-mère! Pour jouer, elle décide parfois que Juan est le pére de ses bébés, elle la mère et moi la grand-mère, je trippe pas à ce jeu! :D

Mymy a dit…

Je me souviens encore de la photo de test de grossesse il y a 4 ans et 9 mois ;)

Déjà 4 ans, le temps passe trop vite !

(et son air espiègle ne vieillit pas du tout !)

josse a dit…

Superbes photos et joyeux anniversaire à la petite pitchoun
Mais je suis sure que c'est Maman qui place un "z" dans son vocabulaire déjà si bien structuré.

Marie-Julie a dit…

Zoyeux Zanniversaire en retard à M'zelle Soleil!!! Gros bisous sucrés à elle et à sa maman! On devrait toujours fêter l'accouchement, en plus: c'est quand même l'anniversaire d'un des moments les plus intense de ta vie! XX

Etolane a dit…

Mymy, m'en parle pas, cela m'entourne la cervelle quand j'y pense trop fort! :D

Merci Josse, c'est vrai que je suis fière de son bel apprentissage de cette langue que j'adore mais les "z" sont réels même si je remarque qu'ils sont en chemin de s'estomper, pas sure qu'ils vont tenir encore longtemps la route! :)

Merciiii Marie-Julie! :D Tout à fait d'accord avec toi surtout lorsque l'on a failli y laisser sa peau! ;)

Anonyme a dit…

Gros bizou a lily-soleil,qu elle grandit bien elle est superbe!!Deja 4 ans...
Je vais etre mamy,Etolane,et le prenom choisi etait lily-kate,mais c est un garçon,un petit australien,et j y repars pour la naissance,début mars,qu il me tarde!!!
je viens vous voir,tous"les 36 du mois"mais je viens...Je suis étonnée que vous n ayez pas de neige,et que vous ayez besoin de vous faire vacciner,comme si vous etiez hors pandémie...Ici,des écoles ferment çi et la,la vaccination pour les enfants commencera début décembre...Les adultes ne se precipitent pas..Un grand professeur en pédiatrie de Bordeaux a lançé un appel...
Encore merci pour tes textes et tes photos,c est toujours un régal de venir sur ton blog...
CATY (alias colombia)