lundi, novembre 09, 2009

Expression et tergiversations...

9 comments
Expression et tergiversations...

Avec cette nouvelle semaine qui débute, la température se fait douce et clémente. Le lac se repose de ses émotions estivales. Zénitude de solitude. L'on effleure les quinze degrés en plein soleil de midi. Subtil bonheur.

Je ne veux pas écouter les prévisions de la météo. Juste regarder le ciel avec de l'espoir en boite. Je refuse l'idée d'être sous la neige avant le quinze décembre! Ah! Si je possédais une baguette magique, l'on en parlerai plus! Je désire attendre les flocons afin de mieux en savourer leur féérie...

Je suis toujours en tergiversation de vaccination. Je n'aime pas cette indécision qui entraine l'inaction. Juan veut maintenant que je me fasse vacciner en plus de ma fille. Nouvel élément à déposer en ma balance personnelle. Lui se fera vacciner.

Et pendant que je tergiverse, M'zelle Soleil a attrapé un rhume! (cela ne peut être que cela puisque cela n'est pas la "grippe code postal". Enfin c'est assez pour qu'elle soit joliment maganée!). Elle a la voix cassée qui lui donne un petit ton de camionneur et une toux bien peu appétissante.La sentir malade me fragilise les émotions qui partent en vrille si je ne les retiens pas.

Je réalise combien je n'ai guère envie de la voir traverser cette fameuse grippe. Comme elle est malade, je ne l'envoie point à la garderie aujourd'hui. J'aime bien la sentir à mes cotés même si cette semaine se révélera périlleuse pour remplir mes contrats professionnels. Je compte donc sur la collaboration de mon petit bout de fille qui aura quatre ans demain!

Mais si j'en reviens au vaccin, à un certain point, je crois qu'il faut faire confiance à la médecine. Juan est diabétique de type I depuis ses quinze ans. Sans insuline, il ne vivrait certainement pas aussi bien. Dans son cas, se piquer, c'est choisir de vivre. Dans le passé, les diabétiques comme lui ne dépassaient pas trente ans. Il aura trente ans le 31 janvier prochain et je compte bien vivre avec lui encore quelques décennies! La médecine l'a aussi bien réparé lorsqu'il s'est cassé le cou. Sans compter que lorsque j'ai eu cette septicémie post partum, c'est la médecine qui m'a sauvée la vie. Vu mes ennuis de santé des dernières années, aurais-je survécu sans la médecine moderne? C'est peu probable. Je sais aussi que cette vaccination de masse ne peut que donner un coup de poing à cette grippe sortie de nulle part. Et l'on sait bien que plusieurs maladies ont été éradiquées par des efforts de vaccination massive. C'est un point que je considère fortement.

Maintenant qu'un million de québécois est vacciné, étrangement, je me sens un peu plus rassurée. En mon cœur je les remercie de l'avoir fait. En mon esprit, je tangue encore. Je dois avouer que je n'aime guère l'idée de me faire injecter une micro dose de virus. Mais c'est plus irrationnel qu'autre chose. Cependant qui n'est jamais légèrement irrationnel? De nos jours la médecine donne quelques frissons avec ses expériences en tout genre. Elle devient titanesque, gargantuesque, effrayante. Je déplore aussi le peu d'information sur les éventuels effets secondaires de ce vaccin. Il est difficile de récolter des informations sur le sujet qui ne virent pas à l'extrémisme...

La semaine dernière, j'ai creusé, exploré, questionné ce sujet complexe. Cette semaine, je prends le temps de le méditer, de l'avaler et de le digérer. La semaine prochaine, je prendrai une décision (en espérant que cela soit la bonne). Et d'ici là, une petite expression de circonstance pour la route...

EXPRESSION via expressio.fr
« Avoir la science infuse »

SIGNIFICATION
Savoir sans avoir appris. Prétendre tout savoir.

ORIGINE
Cette expression est souvent ironique, parce qu'on l'adresse en général à quelqu'un qui sait tout (ou prétend/croit tout savoir) pour essayer de lui faire comprendre que c'est impossible, ce qui est souvent peine perdue. Il ne s'agit pas ici de connaissances qui auraient longuement infusé avant de donner le meilleur d'elles-mêmes, comme une bonne verveine ou un tilleul, mais de savoir supposé être inné, connu sans avoir été appris. C'est une vieille histoire qui remonte à l'aube de l'humanité, puisqu'elle vient d'Adam (le concubin d'Eve). En effet, en théologie, la science infuse n'est ni plus ni moins que la connaissance qu'Adam reçut de Dieu.

AILLEURS
Allemagne: Angeborenes Wissen haben - Avoir des connaissances innées. Espagne: Saber (hacer) alguna cosa por ciencia infusa - Savoir (faire) quelque chose par science infuse. Italie: Avere la scienza infusa - Avoir la science infuse. Pays-Bas: De wijsheid in pacht hebben - Avoir la science à bail. Serbie: Pelcovala te nauka- La sciense t'a infusé

9 commentaires:

Moukmouk a dit…

Il y a deux perspectives à la vaccination. Pour toi et ta fille, tu peux bien prendre le risque de la grippe et ne pas avoir le désagrément de te faire piquer. Mais si on réussit à vacciner plus de 60% de la population, on dresse un mur qui freinera de beaucoup la progression du virus et sauvera la vie de bien des jeunes.

Pour toi, ce n'est pas très important mais pour l'ensemble de la population oui.

Looange a dit…

Tu vois, Gabriel a tous les symptômes de la grippe code postale depuis hier. C'est un peu la "panique" dans la maison pour éviter que les jumelles l'attrapent. COmme le vaccin n'a pas eu le temps de faire effet.

Je suis soulagée de les avoir vacciner et je suis sûre que Gabriel s'en sortira comme un chef. Mais si je ne l'avais pas fait, je m'en voudrais un peu ;)

Anouchka a dit…

J'avoue avoir été dans le même esprit de tergiversation que toi. Tant que ma fille restait chez moi et que je ne travaillais pas à l'extérieur, la question ne se posait pas, on restait dans notre bulle protectrice. Mais depuis qu'elle fréquente la garderie et que je sors quelques fois de mon cocon, la situation est bien différente. On a donc décidé de la faire vacciner et de se faire vacciner aussi. Surtout qu'elle est, comme M'zelle Soleil, grignotée par un rhume depuis presque deux semaines ce qui la rend bien misérable à nos yeux et l'on ne voudrait pas la voir plus mal en point avec cette méchante grippe. Pour elle aussi, congé de garderie la semaine dernière, au grand plaisir de sa maman qui l'a cajolée toute la semaine!

La Belle a dit…

C'est bizarre de te lire car après avoir longtemps hésité, j'ai réalisé après mon 3ième rhume en 5 semaines que ce n'était pas le temps de jouer avec ma santé et j'ai finalement décidé d'y aller.

Maintenant que c'est fait, je suis très contente et j'ai hâte que le vaccin fasse effet d'ici encore 10 jours !

Bonne suite à ta réflexion !

Jane a dit…

Je sympathise pour ta petite qui était/est malade... j'espère qu'elle feel mieux!?

namfarang a dit…

Un tout joyeux anniversaire à ta petite puce!

Des bisous helvètes à vous

Etolane a dit…

Namfarang, merci! :) Dis je voulais t'envoyer un mail mais ne retrouve plus ton adresse! Fais moi signe! ;)

Merci Jane, je la garde à la maison et elle va mieux. :D

LaBelle, si j'avais été enceinte, je pense que mes tergiversations auraient commencé en même temps que les tiennes et je crois que j'aurai hésité moins longtemps! :lol: Et tu n'as aucun effet secondaires?

Anouchka, Lizzie Bee a eu un gros rhume? Pas d'effets secondaires non plus? Mal de bras? On a hâte de vous voir samedi! :D

Looange, oh my! je peux imaginer la panaique! ;) J'espère que cela va pour le mieux, j'irai en lire des nouvelles...

Moukmouk, l'idée de faire écran fait du sens et je soupçonne que tu as raison mais est-ce que l'on ne peut en faire un super virus plus virulent pour les autres! Celui-ci aura compris la tactique et se vengera sur ceux qui ne seront pas piqués? Juan veut vraiment que l'on se fasse les trois vacciner. Et là, je ne sais plus si mes peurs sont irrationnelles ou pas...

namfarang a dit…

tu as un onglet contact sous l'onglet "le clan siamois"
:-)

La Belle a dit…

Non aucun effet secondaire ! Seulement le bras où le vaccin a été injecté douloureux. Mais c'est déjà fini après 2 jours.