jeudi, novembre 19, 2009

À quoi rêvent les petites filles de quatre ans?

7 comments
À quoi rêvent les petites filles de quatre ans?

À quoi rêvent les petits? C'est une question que je me pose régulièrement. Cela pique ma curiosité adulte. C'est donc une question que je pose à M'zelle Soleil depuis ses deux ans. Mais ce n'est que depuis peu qu'elle est en mesure d'y répondre vraiment...

Ainsi de plus en plus souvent, peut-être même pour me faire plaisir, M'zelle Soleil essaie de me raconter ses rêves de façon cohérente. Je suis toute ouïe. Et, cette fin de semaine, elle se lève un matin toute guillerette et elle m'explique

- Maman, maman, z'ai rêvé que z'étais une fleur. Ze rêvais et z'ai reconnu que z'étais une fleur et ze m'envolais dans le ciel, z'étais bien...

Mon coeur fond à cette image si douce. Elle poursuit:

- Après, z'ai crouvé mon prince...
- Ah bon? Y'avait aussi un prince?
- Oui et on s'embrassait comme des amoureux!

Et là, petit instant de panique en ma peau de maman, j'ai beau être une irréductible romantique, je n'aurais jamais imaginé qu'elle puisse récolter des graines de romance si jeune! Enfin ce n'est pas comme si je ne remarquais pas déjà ses jeux de séduction qu'elle manie à la perfection. Je dois même avouer en ressentir une certaine fierté maternelle...

Mais je me dis parfois qu'il y a quelque part, dans un bac à sable, un petit garçon qui ne sait pas encore ce que lui réserve son coeur. Et puis, je me dis qu'avoir deux parents amoureux sous son toit n'aide pas son cas! Finalement, je ne peux qu'espérer que les Dieux de l'Amour se montreront cléments avec mon enfant...

7 commentaires:

Moukmouk a dit…

Les psy t'expliqueront que les enfants sont des pervers polymorphes et qu,il faut encadrer leurs pulsions sexuelles comme leurs pulsions à la violence.

J'aime pas trop cette vision, mais la sexualité est une réalité dans tous les ages de la vie.

Etolane a dit…

Ouf, ils y vont un pe fort me semble!

Je ne suis pas sure que l'on peut parler de sexualité à un âge si jeune, est-ce que le principe de sexualité ne vient pas avec les poussées d'hormones?

Personnellement, je ne crois que les enfants sont capables de percevoir l'amour bien avant le sexe...

Mais c'est vrai, il y a une violence enfantine à encadrer, encore qu'il suffit d'être soi-même un exemple de ne non-violence pour montrer cette voie à l'enfant....

Beo a dit…

Moi je trouve ça totalement extraordinaire qu'elle arrive à te raconter ses rêves.

ratata a dit…

Oh! c'est une bonne idée de la préparer à raconter ses rêves! Et est-ce qu'elle a décrit son prince?

Rouge a dit…

Les miens grandissent si vite que ces jeux n'en sont presque plus ! Mon fils est amoureux en secret et n'ose déclarer sa flamme à la douce qui n'en sait rien ou fait mine de. Il n'y a que ma fille qui semble flotter depuis toujours au-dessus du sentiment amoureux. Étrange, par ailleurs. Mais en cela, elle me ressemble à son âge.

Jane a dit…

C'est si beau :)

Le mien me raconte aussi ses rêves, mais c'est souvent les mêmes. :)

Etolane a dit…

Beo, il faut dire que je l'entraine sur une base régulière depuis deux ans! ;)

Ratata, parfois, elle essaie de s'en souvenir, n'y arrive pas et s'en rend compte, je lui rappelle alors combien en parler nous permet d'aider notre cerveau à nous en souvenir, surtout lorsqu'ils sont beaux, c'est plaisant de faire passer des images rêvées à la conscience réveillée! :) Il y a 3 jours j'ai rêvé des iles Fidji, même si je n'y ai jamais mis les pieds et cela nourrit encore ma mémoire qui ne s'en plaint pas! Pour son prince, là cela devenait plus flou, ce n'était plus très clair et on perdait le fil...

Rouge, je t'avoue que je n'ai pas hâte à me retrouver à ses premiers amours... Cela doit faire passer encore une autre étape de parentitude... Je t'écris cette semaine dès que j'ai deux minutes!:D

Jane, je faisais un peu la même chose avec ma petite soeur qui a 20 ans de moins que moi, et je me souviens qu'elle aussi faisait de rêves de fleurs, pas le même contexte mais la même douceur. Je me demande si ce n'est pas hyper féminin. Je n'ai aucune idée de à quoi peuvent rêver les petits garçons par exemple...