mardi, juillet 24, 2007

Mamamitude

2 comments
Mamamitude

Mon amie Marilou me passe un coup de fil pour une offre de traduction. Voilà des mois que nous n'avons eu de contact, je ne l’ai pas vue depuis bientôt deux années. Elle me parle de son truc, me dit qu’elle pense encore souvent à moi (ce qui me touche) et me demande :

- Mais tu fais quoi maintenant?
- Heu! Toujours pareil…
- C’est à dire?
- Je fais Lily-Soleil, je suis en pleine « mamamitude » !!! Je suis rendue pas mal experte en ce domaine…


L’on se fait un petit tour de nouvelles, l’on se remet au goût du jour, l’on aura sûrement l’occasion de se croiser d’ici l’hiver prochain. Je lui résume ma « mamamitude », je l’entends sourire au bout du fil. L’on se quitte en se disant qu’il faudra bientôt se revoir…

Sur le même fil: En ma mamamitude apprivoisée, je réalise que je ne suis pas capable d’encourager mon brin de fille à regarder des émissions enfantines ni à écouter les chansons bambines à la mode! Là, je l'avoue, je sature!

Je baigne au quotidien dans un océan chérubin et j'ai besoin de quelques limites pour ne pas m'y noyer! Comme mon emploi du temps gravite présentement autour de ma fille, je préfère composer le divertissement au réel. Consciemment, je m'enfonce les idées dans ses premiers pas d’enfance enchantée. Oh! je chante bien « Pirouette cacahouette » sur la balançoire des chansons ( Ce petit coin de boisé qui ravit ma fille où, entre deux attaques de maringoins, l’on profite d’une antique balancelle. Et sur cette balancelle, il faut chanter ou descendre, ainsi en a décidé la mère supérieure! D'ailleurs, l’enfant ne se fait pas prier pour chantonner de longues balades en son langage surréel! ). Je connais et laisse parfois glisser sur mes lèvres la version paillarde d’au clair de la lune qui fait tant rire les fillettes du quartier. Les mêmes coquines qui me l'ont apprise sur cette vieille balancelle qui grince plus qu'elle ne berce ( Au clair de la lune, j'ai pété dans l'eau, cela faisait des bulles, c'était rigolo, lalala, lalalére)

Je chante faux mais ce n'est pas bien grave, l'enfant s'en fout comme de l'an quarante, ce qui compte c'est de chanter et de s'amuser ce faisant. Je chante un peu de Tryo, "l'hymne de nos campagnes" est mon grand classique! Le reste du temps, je lui fais écouter la même musique que j'écoute. Ainsi elle se dandine sur toutes sortes de mélodies variées et je n'ai pas trop l'impression de me lobotomiser...

J’invente parfois des comptines au fil des heures et de mes humeurs. Je lui raconte des histoires inspirées de la nature qui nous entoure. Je me donne l’esprit à son univers. Je me déconnecte du monde des adultes pour mieux la materner.

Je ne lui offre que peu de jeux industrialisés (il faut dire que je n'en ai guère les moyens!), je l’encourage à trouver des jeux dans son environnement. Avec la plage à quelques centaines de mètres, on a un sacré coin de d'eau et de sable où s'éclater! Puis une fois rentrée en notre maison de galets, quoi de plus drôle de barbouiller la terrasse ensoleillée en trempant ses craies dans l’eau de sa minuscule piscine? Je la chéris, je la surveille, je la guide, elle m'hypnotise. J'aime tant la voir s'épanouir entre lac et forêt. Elle s'y dore la peau douce en toute liberté et mon coeur déborde d'amour comblé. Elle a ce petit look de Robinson Crusoé qui me fait tant craquer! Les livres sont ma seule faiblesse matérielle, elle en possède plusieurs dizaines et je devrai bientôt renouveler sa collection. L'on passe ainsi l'on des moments complices entre deux pages de cartons bariolés. Jour après jour, à ses cotés, je dessine des couleurs joyeuses sur la toile de ma « mamamitude » qui n’en finit plus d’imprégner ma « féminitude » retrouvée…

Quelques articles sur le même thème:
- Les mères influent sur le bagage génétique... après la naissance
- Les champignons de pelouse parfois dangereux pour les enfants
- Les enfants, c'est emmerdant!

2 commentaires:

luciole a dit…

J'atterris ici via samantdi à qui je parlais de ma "mamamitude"; elle m'a dit:" va lire là bas, tu verras, tu y reconnaîtra pleins de tes émois". Elle ne s'est pas trompée...
J'aime beaucoup ce mot " mamamitude "

Etolane a dit…

Moi aussi j'aime beaucoup ce mot! :) Je ne savais pas que d'autre l'utilisait! Cela étonne toujours mes amis lorsque je l'utilise! :)