vendredi, juillet 20, 2007

...

2 comments
Couette et Café Vintage

Le Retro-Loft est cet espace complètement kitch que nous réservons à nos visiteurs de passage. Il consiste en l’étage inhabité qui gît sous nos pieds. Étage qui sera un jour rénové pour mieux étendre notre espace de vie. Il devra être fini pour accueillir un futur numéro deux, bébé abstrait qui vient parfois titiller nos pensées d’avenir.

En attendant ce jour de naissance encore lointain et vu la petitesse de nos finances actuelles, nous l’avons transformé en ce Retro-Loft qui nous permet d’accueillir la visite sans crainte de voir bousculée notre vie privée. Le Retro-Loft est indépendant, il possède toutes les commodités de base, il est aussi confortable qu’il est particulier. Ce qui me plait le plus en cet espace oublié, c'est l'abstraction de son escalier recouvert d'une moquette si laide (brune à grosses fleurs oranges) qu'elle en posséde presque du charme. Un escalier qui ne mène nulle part vu que nous en avons fermé l'ouverture pour transformer la pièce vers laquelle il mène en la chambre de notre petit soleil! Le Retro-Loft est une bulle préservée d’un temps passé, des murs au plancher, il évoque toutes sortes de souvenirs à ceux y pénètrent. Plusieurs de nos amis enthousiasmés s’exclament :

- Oh, c’est comme quand j’étais petit et que j’allais au chalet de mes grands-parents! C’est trop cool! Vous devriez le laisser de même!!!
- Heu, tu aurais le goût d’habiter là tous les jours toi? Parce-que c’est super sympa dans l’absolu mais en pratique c’est quand même complétement dépassé!!!


Malgré son air poussièreux, ce Retro-Loft a plus d’une corde à son arc "vintage"! C’est aussi une sorte de Couette et Café de blogosphère. Ainsi il accueille parfois des amis virtuels qui traversent la porte du réel pour découvrir notre petite bulle de lac. Depuis le temps que je blogue, j’ai appris à cerner l’humanité qui s’ébroue au virtuel. J’ai une vue relativement acérée (pour ne pas dire lucide) de la chose. J’ai appris avec le temps que cet espace virtuel pouvait favoriser toutes sortes de rencontres et que certaines pouvaient franchir la frontière virtuelle pour venir enrichir le réel de subtiles amitiés. Le contact commence souvent par la boite de commentaire. C’est un peu comme le banc virtuel de ce jardin de mots. Un endroit où déposer un signe, une trace, une place pour échanger, faire connaissance et plus si affinités…

La blogosphère est un drôle d’univers, parfois infernal, parfois féerique, toujours en mouvement. Les blogues naissent et meurent en une ronde continue. Ils s'agitent puis s'effacent. Ils laissent quelques traces. Certains sommeillent, d'autres perdurent. Le tout est de ne pas trop se prendre au sérieux en cet univers parallèle, le tout est de l’apprivoiser au réel pour s’en nourrir sans se gaver. Car c’est un univers qui possède tous les travers et toutes les qualités de l’humanité qui l’anime, c’est un zeste de futur qui me fascine.

Lorsque j’étais enfant, j’avais l’imaginaire en feu, je tissais continuellement les fils de ma cervelle en des idées fantastiques de sciences-fictions rêvées. Maintenant, lorsque je prends du recul, lorsque je me love sur l’un de mes nuages et que je regarde de loin nos modes de vie modernes, je me demande si je ne devrais pas me pincer pour être sure de ne pas rêver. Il y a toute cette technologie qui n’en finit plus d’envahir nos quotidiens, toute cette technologie qui nous transporte dans les sciences-fictions de nos grands-parents et il y a ma pomme qui se cherche un équilibre entre l’ancien et le récent…

2 commentaires:

Caroline a dit…

Bonjour mademoiselle. Sans même vous connaître ne serait-ce qu'un brin, je vous lis régulièrement! Je dois vous dire que je vous trouve particulièrement sympathique, au travers votre écriture. Je me devais de vous le dire... simplement! J'aime votre façon de dire les choses et vous semblez me ressembler beaucoup! Je n'ai aucune idée comment je suis arrivé sur votre blogue...mais peu importe...vous êtes rafraîchissante! En passant, je suis Caroline et j'habite la merveilleuse région de Montmagny! Au plaisir....ciao!

Etolane a dit…

Bonjour Caroline, heureuse de faire ta connaissance et merci de te dévoiler un petit peu en mon jardin de mots. Montmagny, c'est près de Lévis non? Le nom m'est familier mais je n'ai aucune idée d'où se situe ta belle région. Au plaisir d'autres échanges...