mardi, juillet 24, 2007

Mamamitude bis

1 comment
Mamamitude bis

Mon enfant sommeille dans la pénombre fraîche de sa chambre. Je me plonge quelques instants en ce seul temps d'individualité auquel j’ai droit. Assise à l’ombre d’une magnifique journée, je me perds le regard dans les jouets inanimés qui jonchent la pelouse folle.

Ces jouets sont synonymes de félicité et je les contemple avec un doux plaisir. Tout en savourant ma tranquillité, je réalise à quel point j’aime la vision colorée d’un jouet égaré. Cette simple vision symbolise tout le bonheur que je ressens à être la maman de Lily-Soleil. C'est une vision jaillie de mon paradis personnel. Par contre lorsque mon salon croule sous l’invasion bambine, lorsque mon petit soleil se transforme en un tourbillon de bordel, c’est une tout autre sensation qui me parcoure l'échine. Une sensation beaucoup plus lourde et angoissante. La sensation d’être dépassée par le cours de ma journée, la sensation d'étouffer…

Je crois que la maternité (tout comme le reste de la vie) doit trouver son propre équilibre pour mieux se vivre. Car si la vie tient sur un fil, ne sommes-nous pas tous voués à devenir équilibristes pour ne pas nous écraser la face sur le sol des petites misères humaines? Est-ce que la vie ne serait pas qu'une toile composée de milliers de fils que l’on tisse au jour le jour par le biais de nos efforts, de nos volontés et de nos actions plus ou moins réfléchies?

1 commentaires:

OrkaEcho a dit…

*oO° °*~~*oO° °
Etolane... ?
Bulles de bulles mama.
;-)