mercredi, avril 07, 2010

Par pur esprit de contradiction

16 comments
Par esprit de contradiction

Le dicton dit que les gens heureux n'ont pas d'histoires. Mais pourtant je crois que les gens heureux ont une histoire. C'est l'histoire invisible, mystérieuse, qui se résume dans les contes de fées à "Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants". Une simple phrase pour résumer tout le reste de l'histoire! Une phrase décevante qui dès mon plus jeune âge m'a laissée sur ma faim.

Alors en grandissant j'ai voulu comprendre ce qui faisaient des gens heureux la différence de ceux qui ne l'étaient pas. Était-ce vraiment le manque de drames qui ne composaient aucune histoire? Est-ce que le bonheur est banal? Inintéressant. Plat comme une crêpe au sucre? Si être heureux était si simple, ne vivrions-nous pas tous au paradis? Je ne crois pas qu'être heureux veuille obligatoirement dire nager dans un bonheur perpétuel. Les gens heureux traversent aussi toutes sortes d'obstacles. Ils tombent et ils se relèvent. En fait, n'est-ce pas toute l'histoire que d'arriver à être heureux?

À mes yeux d'adulte, être heureux signifie être en paix avec soi-même. Être heureux, c'est aussi être nourri de l'intérieur. Plus je vieillis et plus je me rends compte que c'est en accrochant les bonheurs éparpillés sur le chemin de la vie que l'on arrive à être heureux. En portant attention aux petits bonheurs du jour. En leur donnant l'importance qu'ils méritent. En ne les minimisant point.

Accrocher le bonheur qui passe pour mieux combattre le malheur qui fracasse. En toute logique, le bonheur attire le bonheur. Refuser la médiocrité. Éloigner les douleurs inutiles. Et puis, en arrivant à traverser ses faiblesses, à comprendre ses défauts, à contrôler ses démons, ne peut-on pas atteindre le meilleur de soi-même? Pour vieillir en beauté même si tout ratatiné. Pas aussi facile qu'il n'y parait. D'ailleurs plusieurs se perdent en cours de route. En fait, arriver à être heureux en un monde à moitié fou, parfois cruel, souvent injuste, ça, c'est une sacrée histoire...

Mais vous, croyez-vous aussi que les gens heureux n'ont pas d'histoires?

16 commentaires:

La Belle a dit…

Non je crois que comme toi les gens heureux ont justement une histoire car pour être heureux, il faut à mon avis vivre ses petits bonheurs pleinement et traverser les malheurs lorsqu'ils se présentent.

D'où l'importance de profiter de chaque bonheur, aussi petit soit-il, pour être heureux !

Annie Bacon a dit…

"Accrocher le bonheur qui passe pour mieux combattre le malheur qui fracasse." Quelle jolie phrase en rime que j'ai relue plusieurs fois avec plaisir!

Personne n'a "pas d'histoire", quel que soit leur état d'esprit! On a tous notre bagage, mais différentes manières de voyager avec!

Hélène Noreau a dit…

Les gens heureux sans histoire, impossible. Je dirais plus que les gens heureux sont sans tourment. Tourment de la performance et de l’ambition, tourment de vouloir se faire aimer à tout prix, tourment de par les opinions différentes des autres, tourments de l'ennui et de l'incertitude etc.

Ce n'est pas sans histoire que l'on trouve le bonheur. C'est plutôt avec la force de l'amour de soi en tout premier lieu que cessent les tourments des pages sombres de notre vie. Le secret du bonheur tant recherché, il est en soi.

Les pires tourments sont intérieurs et la véritable histoire de notre vie se déroule dans le secret des âmes et des coeurs ; là s'écrivent les pages du roman que nul lecteur jamais ne lira. [Georges Dor]

Etolane a dit…

La belle, Oui tout à fait et c'est souvent un défi quotidien que de ne pas laisser filer ces petits bonheurs qui nous rendent plus fort. Je crois que ces petits bonheur sont nutritifs à l'âme et au coeur tout comme une bonne nutrition alimentaire nourrit le corps...

Annie, je l'aime aussi cette phrase! Je suis heureuse que tu aies pu la savourer comme moi. Merci de partager cet instant. Oui, tu as raison c'est dans cette manière de voyager que l'on finit par être heureux ou pas...

Hélène, j'aime bien mieux cette pensée "Les gens heureux sont sans tourment" Cela mériterait un petit dicton! ;) C'est justement dit, tous ces tourments qui font dérailler l'âme et le coeur. Moi-même je n'y échappe pas et je combats. Jour après jour. Très beau commentaire. Merci. :)

Âme Tourmentée a dit…

J'adore ton texte, ta vision, la façon dont tu décris ce qu'est le réel bonheur. Pas le bonheur niait, ou le bonheur dans l'ignorance, mais le vrai Bonheur.

Celui qui s'acquiert après la souffrance, la peine, les malheurs et douleurs vécues, et qui nous laisse prendre conscience des beautés que la vie peut avoir.

Le bonheur, c'est les fleurs qui parsèment le chemin de la vie, celui-là même semé d'embûches. Sans les malheurs, comment reconnaître le bonheur?

Donc les gens autant heureux que malheureux ont une histoire, tant qu'ils ne beigne pas dans le dicton anglo ''ignorance is bliss'', selon moi...

Merci de ce texte!
-xxx-

Tili_TousAutourDuMonde a dit…

Heureux d'avoir connu le malheur et reconnaissants qu'il nous ait apporté le bonheur...
Mais l'histoire continue pour peu que la passion de vivre éclate au grand jour ;-)

minutepapillon a dit…

Les gens heureux ont des tas d'histoires au contraire et les crêpes au sucre c'est bon aussi ;D

Looange a dit…

les gens heureux ont vécus, et ont évolués avec leurs expériences.

De toutes façons, c'est presque impossible qu,il n'arrive jamais rien à personne. :)

C'est ce qui permet de nous faire évoluer. (Si j'ai compris l'idée) :)

Etolane a dit…

Âme tourmentée, Ignorance is bliss, maintenant que tu en parles, je la connais aussi. En tant que traductrice, je t'avoue que Bliss est comme une anguille dans ma tête, si difficile à traduire en français...

Lorsque j'étais plus jeune, je n'aimais pas l'idée qu'il faille souffrir pour être heureux. Avec le temps (et les souffrances), je me suis faite à l'idée. Et c'est vrai qu'en traversant le malheur, tu apprécies davantage le bonheur retrouvé. Car comme tu le dis bien la vie est une chemin semé d'embûches....

Depuis que je suis maman, je retrouve cette rébellion interne de Souffrance-bonheur. J'aimerais tant que ma fille arrive à être heureuse sans avoir à trop souffrir...

Alors en attendant, j'essaie de mieux comprendre les histoires des gens heureux tout en cultivant mes propres bonheurs! ;)

Merci à toi de ce commentaire qui fait cheminer ma réflexion...

Tili, mais pourquoi donc penses-tu ques les histoires des gens heureux ne valent pas la peine d'être raconter. J'aime beaucoup cette phrase "Heureux d'avoir connu le malheur et reconnaissants qu'il nous ait apporté le bonheur...", je l'adopte! ;) Merci.

Minutepapillon, je trouve dommage que l'on pense que l'histoire des gens heureux ne vaut pas la peine d'être raconté... D'ailleurs qui n'est pas heureux dans un crêpe party! ;)


Looange, oui et je crois qu'avec le printemps j'ai des envie de vécu de gens heureux... Je suis contente de voir que je ne suis pas seule en contradiction avec ce dicton! :)

Mathis Liar a dit…

Quand on prend le temps d'écouter les gens qui nous paraissent sans histoires, on est souvent très surpris.
Tout comme certaines personnes qui ont l'air heureuses peuvent être au fond du gouffre.
Le bonheur est peut-être dans les choses de tous les jours comme tu le dis mais tout dépend de comment tu définis ton bonheur.
Un petite citation sur le bonheur qui me plaît beaucoup " on reconnait le bonheur au bruit qu'il fait quand il s'en va".

Très joli billet en tout cas.

Venise a dit…

Oui, oui, les gens heureux ont une histoire et même plusieurs. J'en suis une preuve vivante !

Valérie de Haute Savoie a dit…

J'aime beaucoup ce billet Etolane, et pour connaître un des instants douloureux de ton histoire, je sais aussi que les gens heureux ont une histoire ;)

LUNA a dit…

C'est un magnifique billet, le bonheur est difficile à apprivoiser,il faut l'entretenir chaque jour.
Il faut aussi profiter de tous les petits moments de bonheur.

Etolane a dit…

Mathis, merci. Tout à fait, c'est pour cela que je crois qu'être heureux ne se définit pas obligatoirement par le bonheur mais plus par une paix intérieure. Et le bonheur découle souvent de cette même paix... Ta citation est cute même si un peu pessimiste! ;) Espérons qu'il fait le même bruit lorsqu'il revient...

Venise, et j'adorerai les entendre! :)

Valérie, merci, oui j'ai traversé toutes sortes de malheurs en ma vie et c'est les petits bonheurs qui souvent m'ont tenue en vie...

Luna, merci. Oui l'entretenir, le cultiver, pour mieux l'apprivoiser. En profiter. Et ensuite le partager... :)

Anonyme a dit…

Eating, loving, singing and digesting are, in actually, the four acts of the jocose opera known as freshness, and they pass like bubbles of a hem in of champagne. Whoever lets them break without having enjoyed them is a complete fool.

Anonyme a dit…

We should be chary and fussy in all the par‘nesis we give. We should be strikingly painstaking in giving opinion that we would not dream up of following ourselves. Most of all, we ought to refrain from giving advise which we don't imitate when it damages those who transport us at our word.

accuset

[url=http://accuset-68.webs.com/apps/blog/]accuset[/url]