lundi, décembre 22, 2008

M’zelle Soleil rencontre le “vrai” Père Noël

10 comments
M’zelle Soleil rencontre le “vrai” Père Noël...

M'zelle Soleil rencontre le Père Noël

Comme nous habitons tout proche du Pôle Nord nous avons la chance d’avoir à Québec quelques furtives visites du Père Noël. Oui, oui, je parle bien du vrai Père Noël. Pas d’un clown quadra, semi-maigrichon avec une fausse barbe, le tout déguisé en un drôle de truc rouge, non, non, à Québec, on peut vraiment rencontrer « Papa Noël » comme s’obstine à l’appeler M’zelle Soleil.

Le Père Noël est un vieux monsieur magique, un gentil monsieur avec une barbe blanche qui lui couvre la poitrine, de petites lunettes dorées et un habit digne des contes de fées. Ce Père Noël ci ne fait pas de magasinage d’enfant à la chaîne. En son petit coin de paradis enfantin, il a bien avec lui un ou deux lutins mais pas de cirque commercial à sa traine. Pas d’appareil photo sur trépied qui attrape la photo anonyme en attendant la suivante. Non, non, là où se trouve le vrai Père Noël, il n’y a qu’une vieille table en bois, quelques jouets pour amuser les petits et son grand livre de commandes. À l’aide d’une superbe plume rouge, il écrit les vœux des enfants en son grimoire magique et ceux-ci peuvent même signer de leur main la commande spéciale.

Ce Père-Noël là se cache bien sur en un grand magasin de jouets...

Dans l’un de ses rares magasins situés sur une rue passante, pas dans la jungle d'un grand centre commercial, non, le Père Noël s'installe en un petit recoin d'un si merveilleux magasin qu'il ne peut que faire rêver tous les enfants (et désespérer les parents avec les prix affriolants des produits de qualité certes mais pas à la portée de tous les portefeuilles!).

Heureusement que pour l'occasion c'est le Père-Noël qui paye la traite! De plus, celui-ci reçoit aussi durant quelques heures nocturnes avant de disparaitre sur son traineau qu'il fait glisser le long des rues enneigées avant de décoller vers les étoiles.

Durant ses courtes visites, il prend la peine d’apprivoiser les petits et de discuter avec les plus grands. Il passe du temps en compagnie des enfants et il donne à chacun une attention tout à fait émouvante…

D’ailleurs mon ado de sœur qui nous a accompagné pour accentuer la magie de sa petite nièce a aussi été conquise par le charmant monsieur. Alors qu’elle arrivait blasée comme il se doit lorsque l'on a seize ans, il lui suffit de jeter un œil sur le monsieur pour être aspirée par sa magie et s’exclamer : « Oh! moi aussi je veux m’asseoir sur les genoux du Père-Noël! » Avant de pousser un petit soupir et de continuer: « Mais je dois être trop grande maintenant! Tu crois que je pourrais lui demander de m’asseoir sur ses genoux quand même? » Je souris dans mon chignon et j'ai un flash de la petite Clo de mes vingt ans. Un zeste d'innocence pure transperce la carapace adolescente. La grande soeur que je suis se réjouit. Lorsque l'on garde quelques parcelles d'enfance dans le coeur, rencontrer ce Père-Noël là ne peut que les faire pétiller d'étincelles. Moi-même, une fois que ma puce eut passée son tour me retrouva toute troublée. Les larmes aux yeux, l’émotion dans la gorge, il me fallut quelques secondes pour retrouver mes esprits! Absorber des souffles d'antan, voir tout le bonheur de ma fille enchantée, j’en étais toute retournée. En ma mamamitude gourmande, je me délectai les papilles!

Cet incroyable Père-Noël apprivoise les enfants, il ne se contente pas de les voir défiler à la chaîne, il les entraîne dans son univers imaginaire. En complète harmonie avec son personnage, il remplit son rôle de faiseur de rêve avec une grâce indéniable. Il réveille l'espoir en un monde meilleur.

Ce qu'il ne faut pas oublier, c'est que l'avantage d'habiter si près du Pôle Nord est la proximité du Père-Noël qui peut venir se balader en traîneau sans même bousculer le décor!

Nous l'avions rencontré pour la première fois en cet endroit un soir d'avant Noël de l'année 2006, alors que le magasin était presque désert et que notre bébé venait de passer sa première année. La petite n'avait pas voulu de lui, sûrement épouvantée par sa magnifique barbe blanche mais la maman présente se serait volontiers assise sur ses genoux. Nous n'avions pas forcé l'enfant, nous avions plutôt discuté entre adultes. Ce vieux monsieur s'était révélé si charmant que je n'ai pu l'oublier. Son salaire était les yeux pétillants des enfants et la douceur qu'il dégageait était tout simplement irrésistible.

L'année dernière nous l'avions raté. Entre deux manèges, nous l'avions croisé en un centre commercial. Nous avions assisté à une chaîne d'enfants en colonie de Noël. Nous avions regardé de loin, ma puce ne désirant pas vraiment s'approcher, je l'avais laissé étudier la scène de son coin. Elle en fut complètement satisfaite et je trouvai que c'était suffisant. Cependant, cette année où elle saisit tout le concept de la chose, je savais que j'irai retrouver le vrai Père Noël avant qu'il ne s'envole sur son traîneau. J'espérais qu'il serait encore là, au même endroit comme il nous avait dit qu'il y serait tant qu'il le pourrait, vaillant et en santé.

Devant nous, une toute petite fille d'à peu prés un an. Sur le coup, elle ne semble pas rassurée mais elle finit pas se laisser si bien charmer qu’elle en rit aux éclats, bien installée sur les genoux du vieux bonhomme. M’zelle Soleil est tout aussi impressionnée que transportée. Elle est presque clouée sur place, les yeux écarquillés, je la sens prendre son courage à deux mains pour avancer vers lui. La présence de sa jeune tante l'aide à ne pas flancher. Je sais qu'elle va passer au travers sa peur. Il y a de cela quelques mois, elle m’avait confié sa grande frayeur de la barbe blanche. Je connaissais donc le fond de son angoisse sans compter que le Père Noël possède aussi cette étrange autorité, doucement inquiétante, de ne pas récompenser les enfants désobéissants. L'enfant est tellement intimidée que l’idée de s’asseoir sur ses genoux la paralyse sur place. Mais comment résister au vrai Père Noël?

M’zelle Soleil est rapidement subjuguée par la douceur et la gentillesse de ce Papa Noël si crédible. Il sent sa crainte et s’applique à la dissiper en lui posant des questions simples, il connecte avec l'enfant en écrivant son nom dans son grand livre enchanté et enclenche une conversation. Je la vois étudier en coin la fameuse barbe si effrayante.


Elle finit malgré tout par accepter de monter sur ses genoux pour dessiner avec lui. Tandis qu'ils dessinent, le vieux monsieur chantonne des comptines de saisons. Sage comme une image, toute concentrée sur l'instant, ma fille m’émeut tant que je sens ma gorge se nouer et mon regard se trouble d'émotions. Mon amour pour cet enfant est si fort que parfois il me coupe le souffle. Lui faire plaisir est si bon. La voir rayonnante est mon plus beau cadeau de Noël. Je suis une mère comblée. Juste avant de partir, le Père-Noël nous lance d’un air presque taquin:

- Joyeux Noël les amis, n’oubliez pas mon verre de lait 3%, mes biscuits et aussi des whippets au chocolat

Picnik collage

À tous les parents des alentours de Québec qui cherchent encore l’adresse urbaine du vrai Père-Noël, il se trouve chez Benjo en basse ville, mais chuuuut, faut pas le dire trop fort, trop d'achalandage serait nuisible à sa santé…

10 commentaires:

Shandara a dit…

Il est vraiment magnifique ce Père Noël... en même temps, c'est normal si c'est le vrai de vrai!! :D

lul'oups a dit…

C'est magnifique, j'en ai les larmes aux yeux tellement ils sont beaux!!!! ;-)

Beo a dit…

Je suis jalouse.... du Père Noël qui a droit à des wippets au Québec, c'est pas juste :(

La vidéo est formidable et on décèle un air de famille entre Liloo et sa tantine!

Bises!

Yano a dit…

N'est ce pas l'esprit de Noël dans toute sa splendeur?

Yesss madame!

Il est superbe. Comme dans les bouquins de notre enfance.

Un très beau temps des fêtes chez-vous, Étolane :D

Moukmouk a dit…

Oui mais j'ai un petit doute moi... c'est à cause du verre de lait et des biscuits.

as-tu lu? http://pohenegamouk.free.fr/index.php?post/2008/12/21/reprise-de-saison

skaribou a dit…

Il aime les whippets !?? Ahh bien, je pérfère ca qu'une tartine de cheezwiz!

Effectivement, il est trop beau :-).

Dans notre salon, nous avons une photo de Nanou avec le pere noel chaque année depuis tout petit (4 mois). Il est fan du vieux bonhomme et regarde ces photos toujours avec grand intérêt.

Il est vraiment magique ce moment de l'année...profitez en bien :-D.

Etolane a dit…

Shandara, aussi magnifique que le vrai le serait! ;)

Lulu, moi aussi j'en ai les larmes aux yeux, Juan s'est un peu moqué de moi mais c'était trop cute pour ne pas fondre comme du caramel au soleil...

Beo, oui, oui en effet, le Père Noël adore les whippets! Non qui n'en achetons jamais, il va falloir que je fasse une exception! ;) Pensées chocolatées...

Yano, en tout cas, moi j'étais transportée et ensuite on s'est perdu dans le royaume des poupées et des poussettes, des heures de plaisir! ;) Y'a juste l'homme qui hyperventilait par bout de tout ce rose! :lol: Du coup il allait voir du coté des garçons et a essayé de ramener un gros camion à sa fille qui l'a regardé comme s'il était devenu extraterrestre!!! Mais ce Père-Noël est franchement plus vrai que nature! Bonne période des fêtes à toi et ta famille, mes voeux de bonheur pour l'occasion...

Moukmouk, hum, lu et commenté! ;) IL ne faut pas oublier que les rennes sont aussi magique que le vieux monsieur! :D

Skaribou, ben oui dis don' c'est ce qu'il a confié et insisté! :lol: Ah si Nanou craque pour le Père-Noël, je te dis il serait transporté et tu aurais peut-être les larmes aux yeux... Mais as-tu ce lien de Père-Noël interactif: http://perenoelportable.sympatico.msn.ca/voir/92f3e96bd16a38a1a84923fb952a67a7 Liloo a craqué, il faut que tu lui en concocte un! ;) Bon Noël à vous de l'autre coté de l'océan. Et un énorme bisou en forme de camion pour Nanou! ;)

minutepapillondenuit a dit…

ça m'aurait bien tenté mais la route serait bien longue ;D je suis sûre que Noël vous a été doux chaleureux et partagé! Bonne fin d'année!

Mijo a dit…

Quelle belle première photo. Il y a tellement de choses dans les yeux de ta fille.

Quant à la vidéo, un régal.

muse.sof a dit…

ho... qu'elle chance... il est splendide ce père noel.
En france, on a pas la chance d'en avoir de si beau... et c'est bien dommage !