mercredi, décembre 03, 2008

Brève de chair

5 comments

la sal de la vida
Originally uploaded by virginiaz
Brève de chair

Depuis que je me suis déchirée les ligaments de la cheville à la fin de l'été, j'ai dû suspendre ma discipline d'entrainement. Puis je suis tombée malade à répétition ce qui a rendu impossible la reprise d'une routine d'entrainement digne de ce nom. Le corps médical m'enjoint à la patience et je prends mon mal en silence. Autant j'ai toujours un peu besoin de me botter les fesses pour trouver le chemin du Gym. Autant j'apprécie d'en ressortir avec un derrière d'acier! Suer me manque...

Ces dernières semaines, à chaque fois que j'ai essayé de recommencer, j'ai attrapé une cochonnerie qui m'a aplatie. Parait que mon corps n'avait pas encore assez récupéré. Je le pousse trop quand je m'entraine me disent les spécialistes. C'est que quitte à aller suer autant ne pas lésiner. Je ne fais pas trop dans les demi mesures. Je ne suis pas capable de m'entrainer sans faire souffrir ce corps qui me possède. Sans le pousser dans ses extrêmes. Je n'arrive pas encore à atteindre un équilibre sur ce point délicat. Alors j'attends et je me ramollis. Ma libido s'étiole et je bougonne. Évidement, je pourrai faire des séries d'abdos à la maison, entretenir quelques exercices sur une base régulière mais je n'y arrive pas. Je me flagèle un peu l'esprit à ce sujet. Mais cette semaine, c'est décidé, je vais mieux, j'y retourne! Advienne ce qu'il pourra...

Depuis plusieurs semaines je réalise que le manque d'entrainement affecte le cours de mes humeurs. Et même si je sais pertinemment que je n'aimerai jamais aller au Gym, je réalise à quel point il est bon de s'y plier pour le bien de sa chair. Je sais aussi que je vais en arracher pour me reprendre en main. Ma routine personnelle consiste en 45 minutes de cardio et 40 minutes de poids-pilates-abdo plus un 10 minutes d'échauffement. J'entre dans la salle. J'allume mon vieux ipod, je place le casque sur mes oreilles et je pénètre ma bulle de musique. Je pousse. Je force. J'accueille la douleur avec un certain plaisir (presque masochiste). Je brûle des toxines. Je finis souvent sur les rotules, (parfois hargneuse comme un pittbul, parfois sereine comme un saint). J'avale la souffrance et le lendemain mes muscles en éveil semblent toujours me remercier de ma peine. Lorsque je suis bien rodée, lorsque mon corps est huilé alors disparaissent les douleurs. Il ne reste plus que le bonheur du "second souffle", la fermeté de ma peau douce et mes flexibilités retrouvées.

Bientôt je vais recommencer cette discipline pour: Apprécier la chaleur de l'effort. Sentir mes muscles qui bandent sous ma peau moite. Fondre...

5 commentaires:

Candy Froggie a dit…

je te comprends à 100%!!!

je suis pareille, pareille, pareille :P
Depuis que j'y ai goûté, je suis devenue quasiment accro...
Un an auparavant j'étais incapable de comprendre le moindre plaisir que j'aurais pu éprouver à faire tout cela.

Mais bon sang, quand on pousse un peu son corps, on lui fait du bien je crois. On le réveille. On l'oublie trop ce corps, je trouve!

Je suis super contente parce que demain matin j'ai du temps, la matinée, pour me faire du bien, de façon un peu maso comme toi. Mais sans se pousser, sans souffrir un peu, ça n'apporterait pas grand chose!

J'espère que tu vas pouvoir reprendre ton entrainement régulièrement... pis la libido, tout ça ça va revenir avec le fait de te ressentir bien dans ton corps :)

n'empêche 45 min de cardio... chapeau! Je tiens 30 minutes dans de grandes souffrances en fin de course! lol

moi 1 coup je fais:

fitness: cours collectif abdo/fessiers + bras/poitrine/dos + culture physique (mortel!)...

1 coup je fais:

cardio 20, 30 min + muscu 30 min

Je ferais bien plus de muscu, mais vraiment j'ai pas le temps!

(demain je me fais plaisir, fitness + cardio, après je suis morte)

Ce que je préfère, c'est bosser les abdo... même ma peau (post grossesses) commence à bien se retendre, c'est chouette!

Par contre... côté boobies, c'est pas drôle, ça gonfle pas du tout, voir le contraire!!!!

Martin a dit…

En fait, quand tu es en fin d'une maladie, il faut que tu reprennes l'entrainement doucement ; dès que tu sens que ton corps commence à être épuisé, il faut baisser le régime. A cette cadence, l'exercice douce aide ton corps à se débarrasser des microbes ; mais si exagères, tu t'épuise, et la maladie l'emporte encore plus facilement.

Bonne courage !

Mijo a dit…

Après 3 semaines d'abstinence pour cause de petit claquage au mollet, j'ai pu reprendre le jogging, Pilates et stretching.
ça me manquait. Si on m'avait dit ça un an plus tôt, jamais je ne l'aurais cru.

Etolane a dit…

Mijo, ah ben tiens moi aussi je me suis fait un petit claquage de mollet le mois dernier! ;) Oui cela me manque d'autant plus que je me sens m'alourdir et que je déteste cette sensation! :( Sans compter qu'au bout de trois mois d'inactivité, je me sens toute ankylosée! Enfin cette semaine, j'y vais 3 fois et j'espère en survivre! :d

Merci Martin, tu as tout fait raison, c'est exactement ce que m'a expliqué le docteur, mais je suis pas capable d'y aller doucement, si j'y vais faut que cela souffre! Pis c'est bien une place où tu peux exagérer et en tirer profit... Enfin supposément...

Coucou Candy, ben t'es plus raisonnable que moi finalement c'est peut-être mieux mais faut dire que t'es pas mal plus proche de ton objectif aussi! ;) T'As un bon programme pareil. Mais j'avoue que vue ma routine, je suis pas mal morte quand je rentre et rackée le lendemain, je sais qu'il me faudra 2 à 3 mois d'un bon rythme pour me sentir de nouveau huilée. C'est une douce torture! Oui les abdos cela prend du temps mais il semble que l'on puisse garder espoir! Enfin moi là je désespère mais bon, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir dit le dicton! ;) Mais c'est vrai que le 45 minutes de cardio tue sa mère! :lol: Heureusement qu'il y a la musique sinon je ne "tougherai" pas pentoute...

Coté poitrine ferme, moi je fais beaucoup de pecs dans ma routine un minimum de 3 exercices et cela j'avoue que c'est ce qui m'impressionne le plus. Travailler les pecs cela raffermit carrément les seins qui font la gueule! Et je dirais qu'après 3 mois dans les vapes, c'est encore eux qui restent le plus fermes! As-tu beaucoup de pecs dans ton fitness?

Candy Froggie a dit…

pas mal de pecs ouai, mais je vais intensifier si ça marche aussi bien :lol: ... c'est juste qu'avec la perte de poids, y'en a 2 qui ont diminué de moitié //oO\\ hehe... pffff... je vais leur redonner un coup de booster avec les pecs, yeahhh!