samedi, mars 26, 2011

Expression choisie et pensées...

4 comments
L'expression de la semaine est l'une de celles qu'utilisait souvent ma grand-mère disparue le 22 avril 2006 à l'âge de 73 ans. C'est d'ailleurs en son honneur que j'ai commencé cette habitude de partager ici des expressions choisies...

Ma grand-mère a sauvé mon coeur de la déchéance en se faisant gardienne de mon enfance. Elle a connu un destin difficile qui lui a usé la vie prématurément. Mais elle a aussi insufflé en mon existence un bien précieux: l'amour parental. De cela, je lui en serai toujours reconnaissante. J'espère bien que de là où elle est, elle peut apercevoir la mère que je suis aujourd'hui.

En sa langue riche et colorée, issue du terroir, elle possédait une intelligence qui n'était pas liée aux études mais au bon sens. Elle était capable de tenir d'étonnantes conversation en employant tellement d'expressions que j'en restais bouche bée. Fascinée...

L'on dit que le temps panse les blessures de l'absence. Pourtant, malgré le temps qui passe, son absence reste bien tangible à mon sang. Je fais mon possible pour transmettre sa mémoire à Miss Soleil. Dans le silence de mon coeur,  je lui parle de mes jours. Parfois je l'entends même me répondre et souvent je sens son affection m'enrober l’âme.

Ainsi il est inutile d'expliquer combien les dernières semaines ont été bien pénibles à ma peau et ce serait mentir que de dire que je ne me suis pas fait beaucoup de bile (ou de mouron c'est selon) en combattant ce maudit virus qui causa ma paralysie de Bell...

EXPRESSION via Expressio.fr
« Se faire de la bile »

SIGNIFICATION
Se faire du souci

ORIGINE
Qu'est-ce que la bile ? C'est ce liquide visqueux et amer sécrété par le foie, qui participe à la digestion et s'écoule depuis la vésicule biliaire vers le duodénum par le canal cholédoque. La théorie antique des quatre humeurs, formalisée en grec par Hippocrate, nous apprend que la bile noire correspond à la mélancolie, la tristesse, le souci, alors que la bile jaune était associée à la colère[1] C'est donc cette "bile noire", prétendument sécrétée par la rate, qui était supposée être la cause de nos soucis. Bien que la théorie des humeurs ait finalement été abandonnée au cours du XVIIIe siècle, il nous en est resté cette expression et ce sens figuré de 'bile', à rapprocher du 'mauvais sang'.

[1] Avec cette bile-là, la colérique, on dispose de plusieurs expressions comme "déverser sa bile (sur quelqu'un)" ou bien "avoir la bile enflammée".

EXEMPLE
« C'était un excellent garçon, sobre et adroit, mais avec une de ces figures mélancoliques où le regard, trop fixe, signifie qu'on se fait pour un rien de la bile, même des idées noires.» Marcel Proust - À la recherche du temps perdu

4 commentaires:

Minute Papillon du matin d'automne a dit…

Ah oui, je vous retrouve la puce et toi en ses traits.

Etolane a dit…

Ah oui? Tu trouves? C'est vrai je me retrouve en son regard. Elle était scorpion comme Liloo...

Grimimi Sue a dit…

Bonne nuit Étolane. Je te la souhaite douce et reposante.
J'ai été touchée par ta plume, tes mots, ton courage et par tout ton amour pour ta jolie et sensible Miss Soleil.
J'ai lu tes billets à partir du début février et j'ai remonté sans laisser de commentaires. Le temps me manquait, mais je me promettais de revenir t'écrire.

Ce soir, je suis triste et ce billet sur ta grand-mère m'a fait pleurer. Elle est si fière de sa grande petite-fille devenue une véritable maman. Pas une mère, une vraie maman.
Tu traverses une période très difficile en ce moment et j'allumerai pour toi et moi, ma bougie qui est entre les mains d'un ange. Peut-être saura t'elle te soulager de ces douleurs et me soulager de mon chagrin.

Je te laisse un énorme bouquet de doux et tendres bec sue-crés à la tire d'érable.
grim
P.S. Je reviendrai régulièrement.

Etolane a dit…

Merci Grimini de ce commentaire qui me touche. Je ne suis pas encore tout à fait guérie mais je bataille et Dieu sait que ma Mère-Grand me manque...

C'est par respect en sa mémoire que je fais mon possible pour que ma fille connaissent ses grand-mères malgré des contextes familiaux difficiles. Je sais combien une grand-mère aimante et attentive peut apporter de bien-être à un enfant...

Merci beaucoup pour la bougie, je souhaite aussi qu'elle me soulage de ces maux qui me mine et soulage mes peines. Merci de tes pensées douces que je te renvoie avec un sourire amical...