lundi, juin 15, 2009

Petits bonheurs de week-end...

4 comments
Petits bonheurs de week-end...

Avec un peu d'avance, l'été nous a fait un sympathique clin d'oeil. Comment résister à son charme tant attendu?

Samedi matin, j'ai trouvé Juan endormi dans le lit rose de princesse aux cotés de sa fille enchantée. C'est quand même un grand bout d'homme pour un tout petit lit (mâle d'un mètre quatre vingt un pour un matelas d'un mètre vingt)! Une image, aussi surréaliste que comique, qui m'a fait sourire toute la journée.

M'zelle Soleil et Raphy (la petite voisine) s'éclatent d'une maison à l'autre. Jeux d'eau et tourbillons de fillettes en folie. Question du jour: combien de fois des filles peuvent avoir l'idée de changer de maillots de bain (ou robes)???

L'homme baille rien qu'à y penser. Il se transforme en marmotte du jour. Une petite visite de Vanou pour réveiller notre après-midi qui s'achève. Une virée à la plage avec les fillettes dans le soir doré. Première baignade intégrale pour Juan et M'zelle Soleil (accompagnés de Raphy). Rentrer à la maison du sable plein les pieds...

Une excellente quiche au saumon et quelques verres de cidre plus tard, nos jasettes féminines dérivent. Lorsque la conversation vire "applications de tampons", l'homme lève les sourcils sans mot dire. La nuit emporte Vanou qui, comme Cendrillon, rejoint son lit avant que ne sonne minuit...

Dimanche, comme toujours, passe à la vitesse de l'éclair. Pendant que M'zelle Soleil va voir ce que fait Raphy, nous nous offrons un petit "bed in"matinal. Humeur Lennon et pensées hippies. Une idée en amène une autre... Y'a rien comme l'amour le matin pour bien commencer une journée! Filer une heure à la plage juste avant que le soleil ne disparaisse derrière d'épais nuages.

Une heure en ville pour magasiner. Une heure sur patins à explorer le corridor des cheminots (coté Wendake). Je la pousse, il me pousse et l'on se transforme en un caravane familiale. M'zelle Soleil apprécie nos "virées patins" plus qu'on aurait jamais pu l'espérer. L'on s'entraine pour un quarante kilomètres d'ici la fin de l'été. Nous rentrons avec le soir qui se couche. La nuit qui tombe ferme la boucle de cette fin de semaine. Coucher notre petite fille exténuée. Soupirer. Bavarder. Se préparer à affronter une nouvelle semaine...

4 commentaires:

vanou a dit…

t'écris tellement bien.
très beau texte.

bisoux

Etolane a dit…

Merci Vanou. You're the best! ;) Fais attention à toi à l'autre bout du monde... Becs d'eau...

Beo a dit…

On s'y croirait oui!

C'est bon une belle fin de semaine comme ça!

Etolane a dit…

Beo, oui cela annonce bien le début de la nouvelle saison! ;) Espérons que nous en aurons bien d'autres aussi douces! :D