samedi, juillet 07, 2012

Au royaume des Quidams

2 comments
Alors que la nuit tombe sur la Porte St-Jean, l'on aperçoit d'immenses silhouettes blanches qui se dandinent à l'horizon.

Ce sont les Quidams qui viennent hypnotiser l'heure bleue. Les têtes se lèvent et les sourires fusent. Les Quidams scindent la foule qui les enrobe. Étranges créatures qui dégagent un air de poésie abstraite. À mi chemin entre le cirque et le rêve...

Ma puce écarquille les yeux et se colle à ma jupe. Mi figue mi raisin, elle oscille entre la peur et la fascination. Les créatures se regroupent en cercle. Elles s'illuminent et entament une étrange danse lunaire. L'instant magique prend forme. Il nous entraine en une drôle de fantasmagorie...
Le rêve d'Herbert de Compagnie des Quidams:  "Ils s’avancent dans l’ombre, longues silhouettes blanches, sur échasses, drapées de toiles, qui semblent attendre on ne sait quel rendez-vous. Apparaissant au détour d’un arbre, au coin d’une rue, pourvues du seul langage des silences et des gestes lents, elles entament d’étranges conciliabules, s’approchent, s’éloignent et nous invitent finalement à les suivre... 

Peu à peu, elles se métamorphosent en personnages volumineux de 4m de haut. Difformes et majestueuses à la fois, pataudes et aériennes, comme venues d’une autre planète, leurs têtes deviennent lumineuses. Puis les silhouettes mastodontes nous entrainent autour d’un astre lumineux. Sur une musique étrange et envoutante, les personnages effectuent un rituel magique qui permettra à l’astre de s’élever dans le ciel... Comme un clin d’oeil à la lune. Comme dans un rêve !"
Entre le rêve et le cauchemar, il suffit parfois de peu...

Le lendemain matin, je repense à ces étranges créatures et j'en parle avec Miss Soleil. Je lui dis:

- C'était cool hein les Quidams?
- Les quoi?
- Les étranges bonhommes blancs...
-  Ah! Oui. C'était cool mais c'était bizarre avec les morts vivants dedans!
- ???? Les morts vivants?
- Oui, au centre des bonhommes, il y avait des morts vivants, tu as pas vu leurs yeux rouges? C'était pas des humains...
- Ah! Leur maquillage? Mais non c'était pas des morts vivants c'étaient des artistes!
- C'est quoi des artistes maman?
- C'est des gens qui font des choses pour nous faire rêver...
- Mais comment ils étaient debout dans les bonhommes, c'est pas possible que c'étaient des gens, ils étaient bien trop grands!
- Si je te le dis ma puce, je vais casser la magie!
- Mais non, allez maman dis-le moi... Je te jure, je le dirais à personne!

À ce moment précis, je réalise que du haut de ses six ans et demi ma puce n'est plus un bébé, je soupire et lui réponds:

- En fait ils étaient sur des échasses!
- Hein!?!?! ils étaient debout dedans, accrochés, sur des balais.... dans les bonhommes!!!
- Hé oui!

Ses yeux s’écarquillent comme s'ils étaient encore devant ses yeux. Alors que son regard se perd dans le vide, elle répéte et conclut:

- Whaoo, ils étaient accrochés sur des balais et c'est comme ça qu'ils marchaient! Ah ben oui, c’est vrai que c'est drôle alors!



À noter que plusieurs compagnies européennes d’arts de la rue sont les invitées du Festival d’été de Québec : les Vernisseurs, les Quidams, Tutatis et Die Stelzer. Ces étonnants artistes seront des nôtres jusqu'à dimanche.

Si vous ne les avez pas croisés sur la rue Saint-Jean entre 18:00 et 22:00 alors c'est l'occasion rêvée d'aller faire un tour dans la Cour du petit Séminaire (côte de la Fabrique). Histoire de ne pas les manquer!

D'ailleurs j'ai eu ouïe dire que la beauté des lieux ajoute une aura de mystère aux spectacles qui s'y déroulent. La cour du Séminaire accueille le public entre 18h30 et 21h tous les soirs...

2 commentaires:

Looange a dit…

Oh wow, moi quand j'ai vu ta photo, j'ai aimé tout de suite les Quidams ! :) J'en veux un chez nous ! lol

Etolane a dit…

Moi aussi! :lol: