mardi, mai 25, 2010

Linguistique enfantine

11 comments
Linguistique enfantine

Il y a de ces mots d'enfants qui sont comme des modes qui passent dans l'univers d'un petit et de ses parents. Chez nous, ces derniers temps, la mode est à l'un de ces mots imaginés que l'on a presque envie d'adopter. Nous vivons à la mode du "grouillé"...

En notre maison, le mot "grouillé" définit une sorte de texture qui oscille entre le grillé et le rouillé. Elle est souvent d'ordre alimentaire:

- Ouache, papa, tu sais que je mange pas le grouillé!

Mais elle se retrouve aussi sous différentes apparences. Le "grouillé" se nuance en plusieurs variations. En gros, c'est une chose non identifée à l'allure repoussante (ou peu appétissante) qui varie entre le brunâtre et le noirâtre. Tout ce qui  entre dans ces vastes critères pourra rapidement ressembler à du "grouillé".

Et, sans que l'on ne s'en rende vraiment compte, petit à petit, le "grouillé" s'est installé en nos perceptions. Au fil des semaines et peut-être des mois, nous avons accepté "grouillé" en notre quotidien familial. Je crois même que l'on commence à l'utiliser sans y faire attention. C'est l'effet contaminant de la mode...

Cela dit, je dois admettre que j'aime bien ce petit barbarisme de M'zelle Soleil. D'ailleurs, je dois parfois me retenir pour ne pas le cuisiner à ma propre sauce. Même si en mes pensées, il  s'échappe de temps à autre un "oh! c'est grouillé!" pour signifier "c'est cuit" ou "c'est foutu"!

Je sais que cette mode de langue née de la bouche de ma fillette passera. D'autres viendront et partiront, comme des vagues sur le sable du quotidien. La vie est un océan plein de courants, de bourrasques, de tempêtes et de lagons. Un jour, le temps emportera "grouillé" dans les souvenirs familiaux. Là, il se transformera en une émotion tendre et profonde qui évoquera un sourire nostalgique...

11 commentaires:

Looange a dit…

Eh pourquoi pas??? inventons des expression c'est tellement plus drôle :)

Dr. CaSo a dit…

Les inventions linguistiques viennent et partent mais certaines vont rester, ce qui va créer votre langue familiale, rien qu'à vous. Chez nous on a encore des mots comme ça, ou des expressions, rien qu'à nous.

vieuxbandit a dit…

Mais oui! Chez nous on a un chiac tout à fait unique, avec de l'anglais, du français, du Coco et même de la petite bandite! Faut pas le laisser filer, le grouillé!

Karo Creations a dit…

C'est toujours un régal de te lire...
Ta voix et ton intonation en conférence téléphonique étaient parfaites, mais tes écrits...Vraiment très inspirants.
Belle photo!

Karo

zell a dit…

chez nous (en France, dans le Nord) nous utilisons une expression "se grouiller" qui veut dire "faire vite".
Mais celle de ta fille est tout à fait charmante ... j'adore !

Blandine a dit…

Je connais se grouiller comme Zell, mais la version de Lily Soleil est touchante !!

Personnellement je note les mots écorchés de ma poupée qui ne les maitrise pas tout à fait. Le dernier qui me fait fondre "sicolene" pour coccinelle !

Anonyme a dit…

Pareil ici au Québec. Grouiller veut dire "faire vite". "Grouille toi" veut dire "dépêche-toi".

Mot assez commun ici.

Charmant ces mots d'enfants

Véga

Cat a dit…

C'est drôle, chaque fois que je reste longtemps sans passer, à mon retour je me sens a l'aise, au chaud, de l'autre côté de ce grand mêchant web qui tournicote entre voyeurisme, espionnage et marchandising. Mam'zelle soleil fait toujours l'effet d'un souffle frais sur le visage, un jour de canicule.
Amitiés
Cat

Etolane a dit…

Looange, on pourrait faire un festival de barbarismes! :)

Dr Caso, une langue familiale. Je n'y avais pas pensé mais c'est un concept qui me plait! :)

Vieux Bandit, ben on dirait que le chiac familial est plus universel qu'il n'y parait! ;) Mais je sais pas s'il va tenir la route, déjà que je voulais pas laisser filer "peanut de beurre" et je le sens qui s'efface avec sa langue plus maitrisée...

Karo, merci beaucoup, cela me touche. J'espère que l'on aura l'occasion de se croiser au réel cet automne! :)

Zell, mais oui donc, se grouiller les fesses! C'est pas comme si je l'utilisais pas souvent! Et pourtant le lien m'avait échappé! J'étais tellement hypnotisée par ma fille que j'en ai raté un train! :lol:

Blandine, ben oui, j'en reviens même pas que j'avais pas fait le lien! Sicolene, j'adore! :)

Véga, ben oui un mot que j'utilise régulièrement, je ne m'explique même pas ne pas avoir fait le rapprochement. Merci de ta visite! :)

Cat, et c'est toujours un plaisir que de te retrouver ici. Comment vas-tu? Savoir que tu peux venir ici au fil des années et t'y sentir à l'aise est une idée qui me plait beaucoup. Ce blogue est une sorte de jardin intérieur. Merci de tes mots qui me nourrissent et me donne le gout de continuer à cultiver ce petit lopin de web... :)

Jane a dit…

J'aime beaucoup le commentaire de Dr Caso :)

La Mère Michèle a dit…

On en a tout plein ici des barbarismes!!

Benarces comme dans "j'ai les bas benarces" cad ravalés dans le fond d'un soulier ou une botte.

Cru comme dans "mon ventre est cru", cad "j'ai faim" *lol*

Et ça continue!!