jeudi, juin 16, 2016

Une anguille de semaine...

4 comments
Il y a de ces semaines qui glissent entre les doigts, celle-ci a glissé de rendez-vous médicaux en rendez-vous médicaux, entrecoupée d'école à domicile. On s'y adapte plus qu'on ne s'y habitue. Mais le beau temps est revenu!

Cette fin de semaine, on ouvre de nouveau notre Pop Up Pastry Shop dans le cadre de la grande journée des petits entrepreneurs. Mère à la pâte, fille qui frit...

Miss Soleil est trés impliquée en son projet qu'elle mêne avec un mignon professionnalisme. Elle nous embauche en son entreprise éphémére et elle sait ce qu'elle veut!

Mère à demeure

Depuis la "commo" de ma puce, je ne compte plus ces journées où je ne suis que maman. Ces journées où je m'oublie totalement pour le bien de mon enfant.

Des journées qui nourrissent la mère et qui enferment la femme en cage. Ces journées là, je lâche prise sur mon individualité. Fuck l'individualisme!

La semaine dernière, j'ai eu une longue discussion avec la neuropsychochologue qui suit la Miss en sa "commo. Non seulement elle a répondu patiemment à mes divers questionnements mais en plus elle les a éclairé. Puis elle m'a fait un sérieux discours sur sa confiance en moi qui, sur le coup, m'a subtilement ébranlée.

Elle m'a expliquée comment j'avais un parfait contrôle de la situation présente et comment elle savait que je ne ferais jamais rien qui puisse nuire à mon enfant. Je l'ai remerciée et j'ai continué de réfléchir sur le sujet. Elle avait définitivement mis le doigt sur quelque chose qui continuait de me chicoter les entrailles.

À force d'y penser, j'ai réalisé qu'elle avait juste mis le doigt dans mon propre vide parental. Ce sont mes idéaux et mes volontés qui guident ma parentitude. Mais j'y vais un peu à l'aveuglette, à l'instinct, à contre-exemple. J'imagine que j'ai la chance d'avoir hérité d'un fort instinct maternel. Ou s'est-il juste développé en les absences parentales de mon enfance?

Je ne sais pas d'où il vient mais je ressens bien combien il est là, ancré en moi. En chaque fibre de mon être. Combien il m'habite et me possède. Ces sensations instinctives générent en moi des forces intérieures qui me permettent de garder le cap.

Un jour, l'enfant sera femme et elle pourra, elle-même, me dire ce qu'elle en sait de sa vie à mes côtés. D'ici là, elle profite de son enfance de lac et l'on fait de notre mieux pour la protéger du pire que la vie peut offrir...

Une vidéo publiée par @etolane le

Mère sévère mais complice

Je choisis consciemment de profiter de ces moments complices mère/fille qui jaillissent au fil de ces journées là. J'apprécie ces instants d'harmonie où notre relation se tisse en profondeur. L'on discute beaucoup, de tout. Je réponds à toutes ses questions. Sans tabou.

En ces moments que l'on passe ensemble, je sens se solidifier notre relation. Je ne peux qu'espèrer que cela nous soit un jour utile. Notamment pour l'adolescence!

Comme se révèle utile l'apprentissage acquis des suites de l'accident qui me paralysa à douze ans (et toute cette force acquise au cours de mes différentes épreuves de santé). Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort... #WeAreStrong

Pour finir cette semaine fuyante avec un brin d'inspiration, l'on ira, de grand matin, voir ce qui se passe du coté des matins créatifs. Un concept collectif qui nous fait tripper et qui ne nous déçoit jamais. En fait, je suis même un peu accro aux Matins Créatifs de Québec et, présentement, je suis carrément en manque...

Une habitude de couple mensuelle que l'on a perdu depuis ma tumeur de bras estivale et la commotion cérébrale hivernale de la puce. Cette semaine, nous y retournons après une longue absence et, pour une première fois, Miss Soleil nous y accompagnera!


4 commentaires:

Evelyne Roy a dit…

D'ici là... profitez :)
Douce et belle journée
Douce et belle vie à vous

MelKenza a dit…

Génial le Pop up Pastry Shop! Un partage, une expérience que ta belle grande fille chérira tout au long de sa vie. Je vous souhaite un weekend familial ensoleillé de parcelles de bonheur.

Etolane a dit…

Merci Evelyne, j'espère que de ron côté de l'écran, l'été débute bien. :)

Melkenza ce fut une grosse journée samedi dernier mais cette deuxième édition officielle fut aussi un franc succès ;) J'en ferai un billet de blogue sous peu. J'espère que tu as ausdi passée u e belle fin de semaine avec les tiens :)

MelKenza a dit…

Ce fut un weekend somme toute bien tranquille pour nous. Mais ça nous a fait un bien fou! La plus grosse occupation de la fin de semaine : faire le taxi pour notre grande qui travaille désormais au Dix30 (pas très loin de la maison, mais suffisamment pour devoir prendre la voiture). :)