mercredi, mars 11, 2009

En vrac

5 comments
Vrac de bavardises

Ah! Le langage! Je l'ai si longtemps attendu! L'on m'avait pourtant bien souvent répété:

- Ne sois pas trop impatiente, profites du silence parce-que quand ça commence à parler t'es finie!

Malgré tout j'ai traqué les premiers babillages, les premières articulations, les premiers mots, les premières phrases. J'ai travaillé son langage à coups d'innombrables monologues qui se sont ensuite transformés en discussions primitives. J'ai nourri son vocabulaire à qui mieux mieux. Je me suis appliquée à lui délier la langue de toute mon essence maternelle.

Aujourd'hui, je récolte les fruits de mes ardeurs. Et maintenant qu'elle parle et bavarde (même s'il y a des heures où j'aimerai bien qu'elle se taise un peu), je ne peux m'empêcher d'accrocher ses paroles au passage du temps qui nous efface...

- Après la neige y va avoir la pluie, après la pluie, va avoir le printemps et après va avoir l'été et on va pouvoir se baigner, yyyééééé!!!
- Maman, ze veux mettre ma robe de princesse, pis mon bracelet de princesse, pis ma couronne! Z'vas être belle hein? Papa y va me crouver zolie tu crois?
- Maman, on peut partazer un coke? Moi z'aime çâ le Coke, nanananana! Pis ze veux aussi du lait et du café!
- Maman quand ze serai grande, z'vas avoir de gros seins comme toi! Z'veux être maman et avoir de gros seins à matin!
- Mon Amir à moi y cravaille au pestival et y me satouille aussi comme celui de Clo!


À noter qu'après Cacou l'ami imaginaire (lequel a disparu au bataillon), Amir est l'amoureux fictif de M'zelle Soleil. Inspiré directement des amours de sa jeune tante. Il porte le même prénom que celui qui fait chavirer le coeur de ma petite soeur mais ce n'est pas le même! Non, non, non, celui de M'zelle Soleil a les cheveux bleus, il travaille au festival d'été sur un "tanneur" (ordinateur) et il a cinq ans! Parce-qu'avoir cinq ans quand on en a trois, c'est être grand....

- Maman, regarde, z'ai fait un dégât, balaie!
- Heu, non! Tu peux le faire toi-même puisque c'est ton dégât!
- Toi tu veux pas zouer avec moi! Tu veux que ze balaie et que ze fasse du ménage!!!


Seule dans son coin, je l'entends dire:

- Ah! Câlin de bine!

Je sais qu'elle sait que je l'entends. Elle se reprend.

- Zut alors!!! Maman, pourquoi on peut pas dire câlin' de bine ???

Quelques heures plus tard, je la regarde tourner autour de mon bureau. Je la connais si bien que je peux lire ses facéties à même son visage coquin. Je n'ai même pas besoin d'entendre sa question. Elle n'a même pas besoin de la formuler. J'ai juste besoin d'observer la lueur malicieuse qui brille au fond de ses yeux. Je secoue la tête. La supplique de son regard s'approfondit.

- Non! Va demander à papa.

Elle fait la moue. Sachant très bien que si parfois je capitule, son père est intransigeant sur le sujet: Elle n'a absolument pas le droit d'utiliser le crayon qui tache depuis qu'elle a barbouillé la table du salon! Elle me répond:

- Non! Parce-que c'est toi la plus zentille du monde...
- Je croyais que c'était papa le plus gentil du monde ?
- Non c'est toi! Mais Papa aussi il est zentil parce-qu'il zoue beaucoup avec moi dans la famille...

Ah! Crotte! Un peu plus je la tenais au creux de ma paume! Un peu plus et son papa chéri s'en prenait lui aussi pour son grade! Raté. Elle rattrape le tir. À peine si elle bronche en acceptant l'inévitable. À mon tour de faire la moue...

5 commentaires:

Calamity a dit…

Je ne me lasse pas de tes textes sur les discours de ton petit rayon de soleil ! Une question : qu'est-ce que ça veut dire "Câlin de bine" ?

minutepapillon a dit…

merci pour les sourires en passant te lire!

Etolane a dit…

Calamity,

Calin de bine est un sacre. Un juron, un léger mais peu élégant dans la bouche d'une petite fille de trois ans! Je dirai que "zut alors" est une bonne traduction pour sa tranche d'âge! Elle s'est bien eprise! :lol:

Min, un sourire je te souffle au passage...

Calamity a dit…

Merci pour ta réponse !
Ici, le printemps revient : il fait grand bleu ! Et chez toi ? Toujours aussi froid ?

Etolane a dit…

Ce matin, point de rosée -17, il parait que l'on va atteindre le -1 dans la journée. Demain et mercredi on est supposé remonter un peu la barre du zéro et vendredi parait que l'on replongera... Le printemps semble encore bien loin...