jeudi, juillet 20, 2006

En un souffle

Sous une chaleur tropicale, je savoure le silence nocturne seulement ponctué du bruissement des feuilles soufflées par de petits vents. D'un coup de tonnerre qui éclate au loin, tombe une pluie aussi fugace que violente. Le corps moite, juste avant un passage rapide sous la douche, juste avant de rejoindre Juan endormi depuis longtemps, juste avant que ne sonne minuit, un souffle de Louise Attaque durant le dernier Festival d'été qui nous passa gaiement sous le nez...

Aucun commentaire: