mardi, juin 05, 2012

Photographie maison...

7 comments

Avec l'évolution numérique et le Web, la photographie se transforme. Elle se démocratise mais elle reste un art. Tout le monde peut s'improviser photographe mais est-ce que tout le monde peut être photographe?

Les appareils photos sont faciles à utiliser. On peut prendre des milliers de photos sans jamais dépenser l'argent d'une pellicule d'antan. Faire toutes sortes d'essais et d'erreurs, d'expériences en tout genre. Toutes sortes de filtres numériques sont à notre disposition.

Les chambres noires ne sont plus réservées aux initiés. De nos jours, chacun peut transformer son ordinateur en chambre noire...

Un zeste de vécu et quelques liens...

J'ai commencé à ressentir une forte attraction pour la photo alors que je jouais encore aux poupées.

À l'époque je subtilisais l'appareil de la maison et je faisais des photoshoots avec mes poupées. Jusqu'à ce qu'un adulte fasse développer la pellicule et que je passe un mauvais quart d'heure...

À vingt ans, j'étais toujours accro à la photo et j'expérimentais en chambre noire. J'en ai aimé le mystère pas mal plus que les produits chimiques! À 30 ans et des poussières, j'ai vu naître la photographie numérique. Je l'ai tout de suite adoptée.

Elle a révolutionné cette passion des images qui m'habitait le sang. Je me suis mise à pratiquer avec passion. J'ai installé ma chambre noire en mon ordinateur. Photoshop est devenu un ami.

Puis les choses ont continué d'évoluer et maintenant c'est sur le Web que j'aime travailler mes photos. Ces jours-ci, j'adopte PicMonkey lorsque vient le temps de traiter mes photos prises avec un appareil photo conventionnel...

Le reste du temps, je m'amuse à l'ipadographie via Instagram. Une façon barbare de prendre des photos. En utilisant un iPad 2 avec une caméra de bien mauvaise qualité. D'un autre coté, l'engin force à la créativité. Et puis il y a les centaines d'applications photos à explorer...

Dans la foulée, je réalise combien je ne sors plus de photos sur papier. Je me promets de mieux faire. Garder une trace concrète de toutes ces photos que je prends au fil du temps qui me vieillit.

Mais plutôt que sortir de simples photos, je prends la peine de créer des livres d'images. C'est comme un rêve d'enfant. Ou pourquoi pas faire de mes photos des aimants? Prochaine étape, le canevas...

Les possibilités sont de plus en plus vastes. Mais encore faut-il ressentir cet appel de la photographie qui fait vibrer les sens. Un appel à la créativité, au plaisir d'immortaliser, à l'envie de caser mille mots en une image...

Sans oublier qu'il y a la prochaine génération à couver. Une génération aussi habituée à se faire prendre en photo qu'à en prendre...


Et vous, en votre coin de Web, comment vivez-vous la photographie numérique en 2012?

7 commentaires:

ClaudeL a dit…

D'abord dire que j'ai un PC, les amateurs de Mac me disent, preuve à l'appui, qu'ils peuvent faire mieux. Disons qu'ils font différents, les logiciels de montage étant plus accessible, on dirait.

Mais pour les photos, j'ai découvert Ligthroom, j'aime bien, mais il ne fait pas tout.
Ayant travaillé dans un journal, j'ai développé du noir et blanc pendant des années. Pour m'en écoeur.... Surtout de développer des photos de personnes. Aujourd'hui, je me contente des paysages, les personnes, vraiment trop difficile pour moi qui n'aime pas beaucoup faire prendre des pauses et pas beaucoup de succès avec la spontanéité. Un paysage, j'ai plus le temps de cadrer, de réfléchir, de choisir. Et quel plaisir que le numérique: on peut se permettre d'en prendre 30 pour en avoir au moins une bonne qu'on peut encore travailler.
Encore beaucoup à apprendre, je viens tout juste de revenir au Reflex.

Céline a dit…

Aahh, la photographie!! Un sujet qui me touche et me plaît car c'est devenu une 2e passion après la danse!
J'ai toujours aimé prendre des photos mais je n'ai jamais poussé la technique... jusqu'au jour où j'ai rencontré mon homme, photographe de profession. Il m'a donné le goût de m'y remettre plus sérieusement... Comme toi, je trouve que c'est un beau moment créatif et qui connecte au présent.
J'en profite pour te (re)dire que j'aime tes photos et ce qu'elles dégagent... elles sont souvent le reflet d'une vie "vivante" et c'est chouette! :))

Cynthia a dit…

J'aimais bien la chambre noire, ça permettait de se déconnecter, se détendre. C'est vrai que c'est bien plus pratique maintenant le numérique.

Ce que j'aimais moins de nos vieux tirages c'est que leur diffusion était limité à notre cercle proche et que ma famille n'aime pas particulièrement mes photos. Maintenant avec le net on peut dématérialiser et partager avec ceux qui ont les même intérêts!

virginie a dit…

1er reflex à 18 ans (41 today) et toujours une passion pour ce qu'on peut exprimer avec la photo... je suis passée au numérique il y a déjà quelques années avec réticence et nostalgie au début et puis... tellement plaisant et confortable de pouvoir prendre, essayer, selectionner, jeter... sans avoir à tout tirer. Derrière la magie du regard il a tout de même du matériel et un peu de technique à maîtriser. Mais c'est plus accessible. Je ne travaille que très peu mes photos donc pas de photoshop ni autre mais toujours un grand bonheur de me balader avec mon appareil, de partager, de découvrir ce que les autres ont vu.

elpadawan a dit…

C'est drôle, un peu avant de lire ton billet, je suis entré dans une phase de réflexion "qu'est-ce que je veux faire avec ma photographie"... J'aime ça. Je n'ai pas connu les joies de développer mes photos moi-même dans une cave, mais je photographie depuis longtemps. Et depuis l'an dernier, j'ai envie de progresser, de pousser plus loin, et je me pose un peu la question "jusqu'où?"

Etolane a dit…

ClaudeL, je suis moins même sur PC parfois la chambre noire me manque mais des que j'y pense vraiment cela passe ;) J'aime aussi beaucoup les paysages, les atmosphères, ces invisibles si difficiles à capturer....

Céline, c'est en plein ça! Un moment créatif qui me connecte au présent. Aussi en mon cas, cela me vide la tête des mots qui la hantent, cela me repose l'esprit, sans, je déséquilibre... Merci pour le compliment, je travaille fort à mes photos, à la chasse aux images, parfois, j'attrape de belles proies :)

Cynthia, moi j'aimais l'aura de mystère des chambres noires, il y avait une magie. Le numérique c'est pratique et en même temps, c'est ce pratique qui en aspire la magie... Perso, j'aime la dématérialisation des images mais en même temps, de beaux tirages sont si précieux....

Virginie, c'est vraiment ça la forcé du numérique je trouve, le côté pratique si agréable à explorer :) C'est drôle car hier ma puce à retrouver un vieil appareil jetable argentique et cela l'a fascinée de voir comment c'était dans le jeux temps....

De mon côté j'aime travailler mes images, je ne les travaille pas toutes mais j'aime bien me lâcher, cela titille mes créativités :)

Elpadawan, moi aussi j'en suis un peu là. J'ai publié, vendu, exposé et maintenant quoi. Pour moi la photo ne doit pas être trop professionnelle car elle en perd cette sensation que je cultive en la pratiquant. Mais bon créer des livres de photos peut être bien trippant...

J'imagine qu'on peut aller jusqu'au profondeur de l'âme avec la photographie... Est-ce que tu travailles beaucoup des photos?

al3ab a dit…

thank you for this article
العاب مجانية