samedi, janvier 09, 2010

Avoir 37 ans

16 comments
Assumer mes 37 ans...

En ce début d'année marquée par le départ de Lhasa et quelques petits ennuis de santé, je ne peux que réaliser plusieurs considérations existentielles. La première étant certainement que finalement vieillir n'est pas une fin en soi. La mort est une fin en soi (bien qu'encore là, il y a matière à discussion) mais vieillir n'est bien qu'un processus naturel de la vie. Pour vivre, il faut vieillir...

J'ai fêté cette nouvelle année et mon anniversaire avec des amis de longue date dont l'un que je n'avais pas vu depuis longtemps. Me retrouver en leur compagnie, tous ensemble, mûrs mais avec la même essence, m'a fait ressentir la texture de 21 ans sans pour autant en être nostalgique. Ce fut du bonheur en boite.

Ceci m'a permis d'aborder ces 37 ans qui, avouons le, m'angoissent un peu, avec un très bon état d'esprit. Et puis, apprendre la nouvelle du décès de Lhasa et de ses 37 ans a certainement approfondi la réflexion dans laquelle je baignais déjà.

Comment ne pas me rendre compte que 37 ans c'est bien jeune pour mourir! Que l'on a encore tant à créer. Que nous n'avons pas toutes l'occasion de vieillir et d'explorer ce que la vie peut nous offrir. Il y a quelques siècles de cela, 37 ans était certainement un âge honorable pour passer à trépas mais, de nos jours, ce n'est plus le cas.

J'ai aussi réalisé que désormais, je veux arrêter de pleurnicher sur le temps qui me passe sur la peau. D'autant plus que je n'ai pas dit mon dernier mot et que je travaille fort mes abdos et mon cardio! Mais que même si je n'ai plus le corps de mes 21 ans, il me reste encore bien des choses en ma vie (malgré les rides qui se dessinent). Que ce que je perds en élasticité corporelle, je le gagne en élasticité mentale et ce n'est pas plus mal. C'est juste différent. Tout aussi important...

Même si l'approche de la quarantaine ne me fait pas sauter de joie (physiquement parlant, les rides ont tendance à m'ennuyer les nerfs), je suis vivante et heureuse de l'être. J'ai beaucoup d'amis. Je fais des choses qui me plaisent. Et j'ai en ma maison une petite fille exceptionnelle et un mari aimant (dans le fond c'est tout ce qui compte). En cela, je suis choyée. Et par respect pour ceux qui ne le sont pas autant, cette année, je prends la résolution d'accepter les petits désagréments du quotidien avec philosophie et d'aller passer une mammographie...

16 commentaires:

Blandine a dit…

Magnifique texte, belle philosophie, douce serenité, courageuse résolution
Bravo

minutepapillon a dit…

et nous continuerons de te lire avec plaisir! Joyeux anniversaire!

Venise a dit…

Que ce que je perds en élasticité corporelle, je le gagne en élasticité mentale : SAVOUREUX !

Ta fin : belle chute.

Au final, beau billet. Il y a toujours plus âgé et plus jeune que soi. Vois-tu pour moi, 37 ans, c'est excessivement jeune et je ne cours pas pour passer des mammo, on me relance !

skaribou a dit…

Ma grand mère disait toujours : "Profites, tant que tu es jeune"...et bien c'est ce que je te souhaite pour cette année 2010...de profiter.

Perso, je pense qu'on est vieux très tard...genre 75 ans...alors t'as encore plein de temps devant toi :-).

Bonne année 2010.

luce a dit…

J'ai eu 39 ans récemment. L"approche du chiffre rond, cette nouvelle dizaine m'a également procurées quelque angoisse. Ce n'est pas tant vieillir qui me gène, j'accepte bien mes rides et même mes premiers cheveux blancs.
Mes parents ont tous les deux, chacun leur tour, fait une crise de la quarantaine assez violente, type dépressionnaire, trop insatisfaits de leurs vies. Moi j'avais une quinzaine d'année à l'époque et par opposition, cela m'a donné la force de faire ce que je voulais faire et de ne pas arriver à cet age insatisfaite, frustrée, pleine de regrets. Et en effet je n'ai pas de regrets, mais j'ai dû intégrer sans m'en rendre compte que 40 ans c'est un age de bilans, un age charnière, le début de la fin comme l'on pensé et vécu mes parents. Et bien que je ne sois pas du tout d'accord avec eux, que je sais que j'ai énormément de chose à vivre, à apprendre et que 40 ans n'a pas plus de sens que 35 ans ou 50 ans, ce n'est qu'un chiffre, une petite voix venue de mon adolescence souffle sur ce passage son petit vent d'angoisse. Mais cela passera... Je nous souhaite donc une belle quarantaine !

Dr. CaSo a dit…

Que j'aime que tu passes le cap fatidique juste quelques jours avant moi chaque année :) Je ressens bien ce que tu écris ici. Par contre, je me souviens encore tellement vividement de ma peur d'avoir 30 ans (et rien de bien spécial s'est passé lorsque j'ai franchi ce cap), que je me dis que d'avoir 40 ans sera sûrement aussi inintéressant, donc je ne me fais pas trop de soucis là-dessus ;)

La Belle a dit…

Je réalise que ce qui nous fait agir ou réagir est souvent la mort d'une personne qui avait notre âge ou presque.

Je souhaite que l'année de tes 37 ans soit l'année où tu réaliseras tout ce dont tu désires depuis longtemps !

Candy Froggie a dit…

et puis franchement, je crois que si tu reviens 50 ans en arrière... là oui à 40 ans c'était un sacré cap... mais là, à 40 on en fait 30, on est plus sportive, plus en forme, plus sûres de nous, plus TOUT! haha! savourons les prochaines magnifiques années à venir, on ne va pas s'ennuyer! :P

Marie-Julie a dit…

Très beau billet. Je suis dans une réflexion similaire. Le décès de Mano Solo m'y a plongée encore davantage que celui de Lhasa...

Etolane a dit…

Marie-Julie, oui en ce qui me concerne Mano enfonce mon propre clou...

Candy, ben là, ton premier comm est pas passé, je comprends pas! :-( En tout cas, merci de partager ton émotion comme tu l'as faite. Mais tu as aussi raison le nouveau 40 est l'ancien 30! ;) D'ailleurs mes 37 ans physiquement devaient être le 23 ans de 1630! :lol: C'est sur que je veux essayer de contrer le temps et les rides mais d'un autre coté, plus je leur donne de l'importance et plus elles me détruisent de l'intérieur. Ce qui est un peu con en soi. Le temps inexorable fait son oeuvre et quand on y pense mentalement c'est bienfaisant...

Merci La Belle, c'est gentil! :) C'est vrai, j'en parlais avec l'homme, lorsqu'un de nos contemporais meure cela nous met dans la face notre propre mortalité et j'imagine que plus l'on vieillit, plus l'on y est confronté...

Dr Caso, moi c'était les 25 ans, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps! Maintenant quand j'y repense cela me fait sourire et je trouve que c'était quand même stupide. À mes 30 ans, je l'ai réalisé, j'ai aimé mes 30 ans. Moins mes 35 et là je suis en plein cheminement pour essayer de ne pas sangloter à mes 40! Ce que je trouverai surement stupide lorsque j'en aurai 50! :lol: M'en va essayer de prendre le parti que plusieurs proclament, que la quarantaine est une super décennie dans la vie.... Et je respire! :lol: Pis une bonne fête à toi, mes pensées les plus douces...

Luce, ah! la fameuse crise de la quarantaine... Merci de partager ce témoignage avec moi. La vie est pleine d'aspects différents. Ce que les uns supportent, les autres capotent (angoissent). Il y a toutes sortes de courants pour emporter notre humanités... Je n'ai que peu d'exemple de crise de quarantaine autour de moi. Je dois même avouer qu'en y réfléchissant j'ai plusieurs d'exemples de gens qui s'épanouissent durant cette décennie. J'ai l'impression que c'est une question de cheminement personnel, et Dieu sait que certaine cheminent à reculons! ;) Je te souhaite d'arrive au gros chiffre avec sérénité. Au plaisir...

Skaribou, faut dire que cette année, tu vas avoir un petit bout à profiter! Pis la photo de bedaine? Bonne année à vous 4, j'espère que l'on aura l'occasion de se revoir un de ces 4! :)

Merci Venise, cette phrase dont plusieurs ont souligné sur Twitter est de celle qui font de l'écriture du bonbon pour l'âme. Espérons que cette année sera riche au royaume de mes mots! ;)

Minute papillon, merci de ta fidélité. Pensées boisées...

Blandine, émue je suis! Merci...

Jane a dit…

J'aime bien vieillir :)

Dire que quand j'étais petite 25 c'était âgé, 30 ans c'était carrément un vieillard mais je m'approche de trente ans... (dans 5 ans) et maintenant je trouve que 60 ans c'est encore jeune :)

La Shirley a dit…

Etolaninounette attendrissante ...
37 c'est GÉNIAL !!! Mais mieux encore, c'est 42 avec un cerveau de 25 et une âme 112 et l'énergie d'une 5 !!! C'est joli les chiffres et l'appel d'un language universel mais encore mieux, c'est de se pratiquer au bonheur et on dirait que tu y parviens pas pire pantoute !

Beo a dit…

C'est fou quand on y pense, c'est tellement relatif l'âge.

J'ai tellement durant des années, considéré que ce n'était qu'un chiffre. C'est clair que notre corps nous rappelle à l'ordre, mais ce n'est pas plus mal.

Ce qui me fascine c'est précisément l'élasticité de l'esprit et de l'âme qu'on acquiert. Certains appellent ça la sagesse, hihihihihi!

Éloi a dit…

Ton beau texte me rappelle un commentaire de Bruno Blanchet qui disait que, contrairement à ici, c'était très agréable d'avoir 44 ans en Afrique et en Asie parce que ces sociétés respectent la sagessee des aînés alors que la nôtre valorise tellement la jeunesse...

Éloi
En l’an 2+++

Beo a dit…

Je profite de l'occasion que m'offre le commentaire d'Eloi: j'ai regardé l'émission de D. Lévesque qui recevait Bruno Blanchet et je suis tombée sous le charme du bonhomme et de sa philosophie de vie.

J'avoue qu'il m'énervait un peu avant mais je n'avais pas vu grand chose de lui et ce que j'ai vu m'énervait.

Autrement-dit: maintenant grâce à cette émission je connais un peu plus le bonhomme et respect!

Etolane a dit…

Jane, j'ai adoré mes trente ans! Je te les envierai presque! ;)

La Shirley, dis don' sais-tu que je passe souvent en silence par chez toi... J'adore la vision de tes 42 ans! :)

Beo, oui, c'est en effet très relatif et pourtant... En fait, il faut régulièrement relativiser pour mieux se raisonner. La sagesse de l'esprit élastique, j'espère bien en profiter pour sauter partout lorsque j'aurai 60 ans! :) En ce qui concerne Bruno Blanchet, j'ai complétement raté cette émission là, tu l'as vue en ligne...

Éloi, merci de ce commentaire qui amène un point bien pertinent. Au plaisir...