mardi, février 15, 2005

Sucreries

Il lui dit : « Je voudrais être la dentelle qui borde le balcon de tes seins. ». Elle lui répond : « Mais dans l’Amour, n’est-ce pas tous les jours la St-Valentin ? ». Le génie assis sur le bord de l’armoire, sourcils froncés, se gratte la tête en silence.

Il l’embrasse tendrement. Elle lui ouvre son cœur. Il emporte son corps. Entre deux soupirs, le génie s’endort sur un lit de poussières. La nuit embrasse les étoiles qui s'embrasent. Cupidon travaille...


Aucun commentaire: