mercredi, novembre 20, 2013

Récit d'une délicieuse "Spascapade"...

5 comments

Passer une fin de semaine au Spa Eastman, c'est déconnecter d'une certaine réalité pour goûter à une autre. C'est entrer dans une bulle ouatée axée sur la santé et le mieux-être.

Dans le calme de la forêt, avec une superbe vue sur le Mont Orford, j'en inspire la quiétude avec gratitude. Après un bon repas (excellente pintade pour la mère et saumon pour la fille), nous retrouvons Marie-Julie et sa puce.

Les fillettes sont super contentes de se revoir. Du coup, avec leur moult de pommes en main, elles nous plantent comme des vieilles chaussettes pour aller papoter tranquille à une table. Cela promet! Espérons que d'ici leur vingt ans, on sera encore assez cool...


S'en suit  une séance de yoga pyjama. Cela met dans l'ambiance! De retour en notre chambre, la puce s'endort en deux temps trois mouvements. Le calme de la nature qui nous entoure n'est pas sans me rappeler celui de ma brousse. C'est comme à la maison en version Spa. J'adore!

Tandis que l'enfant "ronflotte", je me laisse hypnotiser par les flammes qui ondulent dans la cheminée. Je ne veux pas dormir. Je veux savourer à fond cette sensation de bien-être que je sens monter en mes sens.

Je m'endors au creux de la nuit et je me réveille alors que le jour se lève. Une journée chargée nous attend! 


Le petit déjeuner offre un buffet de fruits frais, de ricotta, de yaourt fait maison (tout comme la confiture, la compote chaude, le beurre d'amandes et celui d'arachides), de jus et d'un menu santé. Je choisis un des plats signature (l'œuf poché sur lit d'épinards) sur le menu. Je ne suis pas déçue.

Une petite séance d'entraînements pour mieux se réveiller et l'on file à la séance d'exercices aquatiques dans le grand bain extérieur. La température de l'eau a été diminuée pour que les enfants puissent en profiter plus longtemps. Pour moi qui n'aime pas l'eau trop chaude, c'est juste parfait.


On poursuit la matinée avec une séance de badigeonnage de boue qui me fait pas mal plus tripper que ma puce. Perplexe, tandis que sèche la boue, elle me dit: "Maman, c'est bizarre on dirait que je suis prisonnière de ma peau!".

Une petite voix chuchote entre deux neurones: "C'est pour mieux te libérer mon enfant." Je lui explique les vertus thérapeutiques de la boue, ouverte mais sceptique, elle reste mi-figue mi-raisin.

Exaucer un souhait d'enfance deux tranches de concombre à la fois

Alors que nous nous préparions pour cette Spacapade, nous avons regardé le programme des activités et la photo d'une fillette en plein facial a capté son attention. Assez pour en faire une petite fixation...

Durant des jours, elle me parle de combien elle a hâte de l'essayer. Les concombres sur les yeux, c'est ça qu'elle veut!

Et si j'en rêve moi-même (et que ma peau en a définitivement plus besoin que la sienne) la maman que je suis n'hésite pas une seconde à se priver d'un facial pour qu'elle en expérimente un tant désiré.

Après la boue, c'est le moment tant attendu! Ce soin, à base de fruits, est conçu pour la peau tendre des enfants. La puce est tout sourire lorsqu'elle s'assoit dans la chaise longue. Life is good. Je la vois se relaxer et profiter de l'expérience avec une sagesse qui m'épate. Manifestement les enfants ressentent aussi le besoin de se ressourcer...

Nul doute que les enfants ont plusieurs sources de stress dans leur vie quotidienne. Grandir n'est pas facile tous les jours. Bien travailler en classe demande toutes sortes d'efforts, la cour d'école est une jungle et obéir à ses parents est une tâche complexe!

Mon cœur de maman se remplit de douceur en même temps que Miss Soleil se détend. La douce sensation que j'en retire fait voler en éclat le regret de ne pas en profiter moi-même. Être maman, c'est toutes sortes de petits sacrifices et bonheurs...

Mais c'est déjà l'heure d'aller manger. Les puces en profitent pour prendre une pause maternelle en nous demandant si elles peuvent être seules à une table.

Nous laissons libre cours à leurs élans d'indépendance à condition qu'elles se comportent sagement. Ce qu'elles font admirablement bien.

Après une première réticence au concept, nous finissons par nous balader en peignoirs blancs, comme tout le monde. À la journée longue. Une habitude qui demande un petit temps d’adaptation mais qui se révèle hyper confortable.

Je me régale du poisson parfaitement préparé tandis que Marie-Julie ne pense qu'à la verrine servie le soir d'avant. Une version déconstruite de la tarte au sucre.

Elle y pense tant que je l'encourage à en parler à la serveuse. Celle-ci, fort sympathique, se fait un plaisir de lui en dégotter une à savourer. Un autre souhait d'exaucé! Le Spa Eastman serait-il aussi magique que santé?

Entre vapeur d'eucalyptus et douche à la menthe...

En après-midi, une activité de théâtre prend en charge les enfants tandis que les parents profitent d'une certaine liberté (deux heures pour prendre soin de soi sans enfant). Une amie montréalaise décide de venir nous rejoindre avec sa puce pour profiter de l'occasion. Elle dépose sa Miss au cours de théâtre et nous rejoint à la piscine.

C'est le temps des mères en "spacavale" à Eastman-les-Bains! Entre le bain de vapeur (ou le Hamman), la douche glacée sous forme de bruine, les deux saunas (finlandais et infra-rouge), un bain polaire Kneipp pour les bras et un autre circuit pour les jambes, la salle de repos et les bains chauds extérieurs. Chacune y trouve son compte.

Via le site: Le Spa Eastman vous invite à « prendre les eaux » à l'européenne et à en apprendre davantage sur les bienfaits de l'alternance du chaud et du froid sur la santé globale dans le contexte de l'approche Kneipp, notamment.  

Avec ses installations de thermothérapie, le Spa Eastman poursuit sa mission de toujours : vous aider à améliorer votre qualité de vie et votre santé globale en vous offrant offrant une expérience de qualité. 

Pour Jocelyna Dubuc, présidente-directrice générale : « Si seulement les gens savaient l'impact que peut avoir l'alternance du chaud et du froid sur la circulation, le système immunitaire, le stress, le sommeil... Pour nous, Eastman-les-Bains devient un nouvel outil pour partager ce savoir avec le plus grand nombre. »

Inspirée par les filles qui trippent thermothérapie, je me mets au défi, je pousse mon seuil de tolérance et me fait cuire la peau comme jamais à coup de bouffées de vapeur d'eucalyptus... avant de courir me rafraîchir sous une bruine à saveur de menthe.

Je zappe cependant la salle de repos pour mieux savourer le plaisir de flotter dans l'eau chaude, au grand air, en pleine nature. J'y prends tant de plaisir que j'y découvre un point G mental. Je suis au septième ciel. Je pourrais rester là des heures, à méditer, à contempler, à inspirer...


Mais voilà déjà venu le temps de récupérer les enfants! Ils nous ont préparé un spectacle de marionnettes qui se déroulera après le souper.

Juste avant d'aller manger en gang de filles, l'activité de Yoga rire vient nous remuer l'esprit plus que le corps. C'est une expérience intéressante, on y teste les différentes manières de rire. Il est vrai qu'il est possible de rire de bien des façons. Durant celle qui fait rire par le ventre, j'ai un Aha moment! Jamais je n'avais réalisé combien la frontière entre le rire et les pleurs était fine...

Si les émotions qui provoquent le rire ou les pleurs sont diamétralement opposées, on y retrouve le même type de spasmes corporels. L'expression "pleurer de rire" prend soudainement une nouvelle dimension en mon cerveau. Je continue d'ailleurs de méditer sur le sujet...

Devant le buffet, je m'extasie une autre fois devant la sélection d'huiles (ail, gingembre, tamari, j'en ferais une orgie). Et la sélection de graines (chia, chanvre, lin etc.) qui n'a rien à envier à celle des huiles. Je capote toute seule!

Alors que je m'amuse à huiler ma guacamole et à agrémenter ma salade de graines en tout genre, je me remémore les paroles d'une copine qui m'avait mentionné (avec une petite grimace) le côté "grano" de la bouffe au Spa Eastman.


Sur place, je constate que de la bouffe "grano", je suis pas mal capable d'en prendre! Deux jours c'est pas assez, je pourrais définitivement passer plus d'une semaine à me gaver de salades, de graines et autres mets santé (avant de craquer et d'aller dévorer un dessert cochon en ville). Surtout si ces mets santé sont savamment préparés...

Tandis que les fillettes s'échappent en un coin tranquille. Les mères se lâchent. Drinking a bit of white wine while walking on the wild side of the Spa. Fun garanti. Un spectacle de marionnettes plus tard, Isa et sa puce nous quittent.

L'on retrouve nos pénates avec bonheur. Une sensation de légèreté m'enrobe les sens. Je réalise que je suis si détendue que durant la journée j'ai chanté des consignes à la Miss qui m'a répondu en fredonnant. Jamais, oh jamais, je n'avais expérimenté l'autorité chantante!

Se retrouver en une petite comédie musicale version mère/fille est l'un des bienfaits de cette Spacapade que je n'aurais pu imaginer avant de le vivre!

Mère/fille en harmonie...

J'ouvre les yeux juste avant que le soleil ne se lève. Je découvre un ciel coloré d'une beauté qui me coupe le souffle.


En ce dernier matin, l'on zappe l'entraînement pour profiter de notre chambre. Le lit est trop confortable pour ne pas y paresser quelques instants!

La puce se réveille doucement alors que je lis sur ma tablette. Elle me demande: "Maman, est-ce que je peux lire au coin du feu avant qu'on aille au petit déjeuner?"


Un ange passe. Le soleil se lève sur Eastman et je me sens en complète harmonie avec ma progéniture. Je me doutais que ce séjour nous ferait le plus grand bien mais là je suis réellement enchantée. Je réalise que je retrouve une patience interne qui me rassure. Nous sommes toutes deux apaisées. J'en absorbe le bien-être maternel.

On retrouve Marie-Ju et sa puce à la salle à manger. Les fillettes font table à part une dernière fois. Elles sont toutes mignonnes à s'imaginer grandes et autonomes.  À les observer du coin de l'œil, j'aperçois un futur qui me bouleverse un peu.

Après un saut à la piscine, un cours de massage parents/enfants et un dernier buffet santé, le départ approche inexorablement. Je rends la clé de notre chambre avec une certaine tristesse.

Miss Soleil n'a pas plus envie que moi de quitter cette bulle de bien-être. Elle ne résiste pas à écrire un petit mot dans le cahier d'hôtes. Et je ne résiste pas à en immortaliser la pensée. On étire le moment de partir au maximum.


À la nuit tombée, nous déposons à Magog nos copines qui rentrent en bus à Montréal. Sur la route qui nous ramène à la maison, Miss Soleil me dit: "J'étais vraiment excitée d'arriver au Spa mais là je me sens triste de partir pour rentrer chez nous!". Dieu sait que je comprends! Je ressens exactement le même sentiment.

Si les enfants ne sont habituellement pas admis au Spa Eastman (afin de préserver la tranquillité des adultes), je dois dire qu'ils ont été accueillis comme des rois durant cette fin de semaine pour les familles. Ils ont pu s'y sentir aussi bien que les adultes le reste de l'année.

Ils ont pu s'amuser dans des petits coins cossus, s'éclater dans la piscine ou le bain chaud et découvrir des activités inhabituelles à leur train train quotidien. Ne dit-on pas que la magie se trouve lorsque l'on sort de sa zone de confort?

À noter que l'expérience "Spacapade" avec copines est aussi une bonne option quand les papas ne sont pas de la partie!


Durant le trajet qui nous ramène à la maison, l'on se remémore la multitude de bons moments qui se sont déroulés tout au long de cette fin de semaine à saveur zen.

Miss Soleil m'énumère en détails tout ce qu'elle a aimé (bouffe comprise) au Spa Eastman, de quoi combler quelques dizaines de kilomètres.

Au final, elle n'a plus qu'une idée en tête: y retourner le plus vite possible! De quoi faire sourire une maman ravie...

Un gros merci au Spa Eastman pour son invitation à expérimenter cette fin de semaine pas comme les autres. De ces souvenirs impérissables que l'on range précieusement en sa mémoire...


Et comme je suis adepte du principe de "donner au suivant", il me fera bien plaisir de faire tirer au sort la carte rabais que j'ai reçu à mon départ  parmi ceux qui aimeraient en vivre l'expérience! 

Cette carte rabais d'une valeur de 50$ est applicable sur une réservation de deux nuits et plus. Laissez-moi un petit mot dans les commentaires et je tirerai au hasard à qui l’envoyer par courrier..

5 commentaires:

Shandara a dit…

Merci d'avoir pris le temps de tout décrire, c'est encore mieux que je pensais! Et miam, tes salades avaient l'air délicieuses

Etolane a dit…

Je t'avoue que c'était encore mieux que je l'avais pensé! Et j'avoue que les salades été géniales :)

Céline a dit…

Wow wow wow, ça donne envie tout ça! Quelle escapade fabuleuse vous avez vécue!
Je rêve d'un WE dans un spa ces temps-ci (la fin de session y est pour quelque chose!) ... Je tenterais bien ma chance pour le tirage au sort mais ce spa se trouve pas mal loin pour moi qui n'ait pas d'auto :-(

Isabelle Bouthillier a dit…

Moments magiques avec sa progéniture, sentiment de plénitude et d'harmonie maternelle, voilà qui est très inspirant. Merci Étolane de partager tous ces instants de bonheur.

Anonyme a dit…

Wow !
Quelle belle description ! et quelles photos !
Merci d'avoir pris le temps de donner votre appréciation et surtout de nous faire partager des choses plus intimes.
Nous avons travaillé avec passion pour préparer ce week end avec les enfants. Personnellement, je me suis bien amusée avec eux et les parents ont bien embarqué, ce qui ajoutait de la saveur.
ce témoignage va nous onner le goût de recommencer et de faire encore mieux à l'avenir.
Nicole Dumont
Animatrice et prof de yoga au Spa Eastman