dimanche, mars 11, 2012

Prendre la route...

4 comments
Prendre la route...


La semaine dernière, en faisant ma marche quotidienne, je rencontre la fée Chevrolet sur le bord du chemin. Elle me fait signe de venir lui parler. J'hésite un peu mais sa beauté m’interpelle. Je m'avance vers elle.

Vêtue d'une longue robe signée par un logo facilement identifiable, elle me sourit. Une sorte de baguette de bois à la main, elle me fait signe de la rejoindre. Je m'approche. Sans dire un mot de plus, elle lève sa baguette dans le soleil et pouf! Apparait alors une Chevrolet Orlando toute neuve devant moi! Elle me regarde avec des yeux pétillants d’espièglerie et me dit:

- Oups, je voulais le modèle blanc et c'est le gris que j'ai capté. Il va encore falloir que j'affine ma formule! Bon tant pis! Prends ce carrosse et rentre au château avec ta famille. Mickey et Minnie t'attendent dans 4 jours, surtout ne sois pas en retard!

À peine est-ce que j'ai le temps de fermer ma bouche bée qu'elle disparait en une vapeur mystérieuse.

Je réalise alors que j'ai la clé de la voiture dans la main. J'imagine donc que je n'ai plus qu'à obéir! On ne tergiverse pas avec une fée! Et on ne fait certainement pas attendre Mickey...

On the road again...

Bon okay, ça c'est la version enchantée que l'on retrouve dans les livres. En réalité, je travaille sur un projet de voyage de presse depuis l'automne dernier et maintenant que je suis sur le départ, je peux enfin en parler!

Au réel, tout n'a pas été si simple. Il faut ajouter à la recette magique des heures de travail, de la sueur mentale et une bonne dose de stress. Mais bon, tant que s'alignent les étoiles, c'est tout ce qui compte non?

Et s'il y a une job de rêve à mes sens, c'est bien celle que je vais vivre dans les prochaines semaines...

Nous voici donc prêt pour un road-trip de quelques 7000 kilomètres qui nous fera parcourir la Floride de la côte Est à la côte Ouest. Des bouffées de Kerouac me montent à la tête. Après l'obscur tunnel que j'ai traversé l'hiver dernier, la lumière est aveuglante.

Et puis, sous la tristesse des douleurs traversées, il y a cette joie qui monte, la joie de prendre la route, la joie de prendre le large...

Depuis que je suis devenue sédentaire, enracinée en mon village de lac pour y fonder une famille, la nomade en mon sang a le vague à l'âme.

Maintenant que la famille est fondée, la maison presque rénovée, la nomade en ma peau réclame de l'air, et des palmiers, et de l'aventure! Aussi celle-ci est extatique à l'idée de partir...

La professionnelle en ma peau est pas mal plus stressée que la nomade en mon sang, celle-ci sait que c'est avant tout un voyage de presse et que ce n'est pas des vacances! Mais c'est certainement la job de ses rêves alors elle est aussi bienheureuse...

Avec ce voyage, je prends des vacances du portail techno où je travaille pour faire une excursion du coté du portail voyage.

Mais on n'enlève pas la geekette de la princesse! Mon carrosse est doté d'un wifi. Ainsi c'est reparti pour un autre road-trip connecté!

Je ne sais pas si j'aurais beaucoup de temps pour nourrir ce coin de blogue perso que j'affectionne. Un blogue presque préhistorique qui fêtera ses 9 ans en avril prochain.

Alors en attendant, si cela vous dit de venir road-tripper avec nous, voici quelques coins numériques où nous retrouver: Twitter, Flickr, Instagram, Tumblr et le blogue voyage de Sympatico.ca...

4 commentaires:

Céline a dit…

Bon road-trip à toi Etolane! Prends tout ce qu'il y a à prendre de cette expérience! ;)

La Belle a dit…

Je te souhaite un road-trip des plus amusants !!! :-)

Pasko a dit…

Ça va pas bin pour moi! Je viens de découvrir ton blog, j'en lis 3-4 articles, et à la fin de vois que peut-être tu vas pas réécrire souvent dans un proche avenir? iiich. lol!!! Je te mets quand même dans mes favoris, histoire de venir faire un tour de temps en temps!

Céline a dit…

Je viens de lire ton récit "paradisiaque"! Ça fait envie! :)