lundi, octobre 31, 2011

De zombies et de bonbons...

2 comments
De zombies et de bonbons...

Voici arrivé Halloween. Mes idées s'écarquillent...

Je traverse une vallée de zombies. C'est de circonstance.

Je me délecte de World War Z et je traque les épisodes de "The Walking Dead".

J'adopte un zombie. Halloween m'a capturée en ses toiles d'araignées...

M'zelle Soleil, de son coté, profite de la fête avec une nouvelle maturité que je n'en finis pas d'observer.

L'école la grandit. Elle se transforme en une jolie petite fille avec ses propres idées et opinions.

Au fur et à mesure qu'elle grandit, j'apprends à découvrir ce qui fait sa personnalité unique.

La puce s'épanouit sous nos yeux conquis. Et je médite sur le long chemin de la vie.

Je combats le coté obscur qui se nourrit des soucis et je garde foi en l'avenir.

Années après années, l'on comprend combien l'enfant nous ressemble. Et pourtant elle n'est pas nous. Unique, elle se personnifie au fil du temps qui la grandit..

Dans les tourbillons de la vie, je suis les courants de mon instinct maternel. Ils guident le cours de mes jours. 

Cet étrange instinct maternel guide mon voyage parental. J'apprécie sa présence à mes cotés. Je ne sais pas ce que je ferai sans lui. Même si parfois il m'étouffe un peu, il m'aide aussi à voir plus loin que le bout de mon nez.

Arrive Halloween. La fête résonne dans ma tête. Elle enterre les beaux jours au soleil. Elle annonce la petite mort naturelle qu'est l'hiver. Soupirs et mélancolies. Halloween est un bon exutoire pour la transition climatique que l'on vit. Cela défoule...


Pour ma puce, c'est une drôle de fête remplie de monstres, de sorcières, de fantômes et de bonbons. En chemin pour aller visiter la Tour Mortello. Je lui demande:

- C'est quoi une tour hantée?
- C'est là où on voit des choses horribles...

Comme chaque année, la visite de la tour hantée est un succès. Une sortie familiale qui amuse les petits avec juste quelques frissons, une petite dose de culture pour les parents et beaucoup de citrouilles!

C'est là que j'ai connu La Coriveau, la veuve Noire, et la version locale de la Dame Blanche...


Ce midi, M'zelle Soleil rencontre une voisine en chemin et accepte un bonbon. Elle arrive guillerette à la maison.

Cette histoire qu'il existe un jour où tout le monde donne des bonbons est magique! La journée est spéciale. Elle sautille de joie à l'idée de tous ces bonbons à manger. Puis elle s'arrête net et me demande:

- On a le droit d'aller chez les gens pour chercher des bonbons pour Halloween hein Maman?
- Ben oui, pour Halloween on a le droit...

Au passage je me dis que nos conversations sur l'interdiction d'aller avec un étranger qui offre des bonbons portent fruits. M'zelle Soleil soulagée s'exclame alors:

- Whooouuu, c'est la fête des bonbons aujourd'hui!

Elle retourne à l'école en princesse pour la fête du jour. Elle possède encore l'innocence enfantine pour vouloir être une princesse au milieu des squelettes. J'en apprécie la douceur.

Aujourd'hui les petits monstres sont à l'honneur et le bonheur est de la partie. Les princesses côtoient les sorcières et tout le monde s'amuse...

Ce soir, l'on ira courir les rues du village pour récolter tous ces bonbons offerts par des étrangers. Bon Halloween sous lune. À l'attaque des bonbons! Au plaisir des étoiles dans les yeux des enfants.

2 commentaires:

Minute Papillon du matin d'automne a dit…

Que la fête soit sucrée et frissonnante. Elle le fut nous nous.

Looange a dit…

Moi aussi ma fille a fait le lien avec LA journée où l'on peut aller chercher des bonbons et ne pas prendre les cadeaux des étrangers. Quoi que, avec tous les enfants qui vont à la maternelle, on commence à connaître pas mal le monde du voisinage.