mardi, avril 14, 2009

Princess Stories

2 comments
Au pays des princesses,

Après une fin de semaine de Pâques passée en compagnie d'un méchant virus, M'zelle Soleil se remet en forme en restant à la maison. Vu que je me suis bien exposée au virus en câlinant ma fillette malade, me voilà maintenant aux prises avec quelques bouffées fiévreuses.

La matinée se passe entre deux activités enfantines. Je réalise qu'elle sait maintenant transcrire un L majuscule et un a minuscule et qu'elle reconnait le chiffre 5 à l'écrit. Alors que je prends deux minutes d'espace personnel, M'zelle Soleil va se poser dans le coin de punition avec un air contrit. Il ne m'en faut pas plus pour que réaliser qu'elle vient de faire une bêtise...

La demoiselle a chipé le crayon interdit (celui qui tache et l'attire irrésistiblement) pour malencontreusement barbouiller de quelques tâches supplémentaires la table du salon (qu'elle a déjà bien massacré). Le principe d'auto-punition me prend de court et je retiens mes sourires. Dans la foulée, j'en profite pour l'entrainer à ranger sa chambre. Tandis que je plie et je trie ses habits, je l'entends discuter dans mon dos:

- Arrête de taper Cendrillon!

Je me retourne et lui demande:

- C'est qui qui tape Cendrillon?
- La Belle-o-dorman tape Cendrillon pake elle veut pas l'embrasser...
- ?!?!?!?
- Pake elle est tannante Cendrillon!
- Ah! Mais pourquoi?
- Pake la Belle-o-dormans, elle est zentille mais elle veut zuste embrasser Zasmine!
- ....

Je me retiens de commenter davantage vu le cours de mes pensées adultes qui déraillent! Je me contente de plier ses robes sans rien ajouter. Encore une fois la petite phrase du moment revient en mes pensées qui s'éparpillent. Une petite phrase qui hante mes idées depuis quelques jours: "En notre royaume d'enfance, c'est la fin de l'innocence et le début de la naïveté."

2 commentaires:

Morgane a dit…

:)
et un jour, elles ont 8 ans, et nous demandent si on a déjà embrassé une fille...

Chaque âge, son questionnement ;-)

Etolane a dit…

J'avoue qu'avec mes spleens d'avril frigorifié, je ressens une certaine bébé nostalgie. Elle aura bien vite huit ans et je sens que cela risque de me retourner bien souvent la cervelle! :lol: J'imagine qu'il faut savourer chaque étape d'enfance...