lundi, juin 29, 2015

Ouvrir une pâtisserie éphémère pour le plaisir de l'enfance...

1 comment
Depuis qu'elle est en première année de primaire, Miss Soleil me parle de son idée de stand de limonade. Nous essayons, au fil des mois et des années, de discuter avec elle des possibilités de cette idée enfantine.

L'on passe de l'idée de vendre des chocolats chauds à la patinoire l'hiver, à l'idée de vendre des bugnes sur la plage l'été.

À force qu'elle nous y pousse, on finit par plier et l'été dernier commence une première expérience de commerce ambulant. Une première expérience réussie qui laisse entrevoir du potentiel de développement...

Le mois dernier, l'home me dit qu'il a inscrit la Miss à la grande journée des petits entrepreneurs. Sachant combien elle aime l'idée d'entreprendre, je le seconde en son initiative. Il lui en parle. Elle aime l'idée.

Vendredi dernier, à 10 heures du soir, l'homme percute sur le fait que la fameuse journée se déroule le lendemain. La Miss manque de faire une syncope et j'écarquille les yeux de surprise lorsqu'il m'explique qu'il est possible que des clients trouvent le chemin de la maison. Le lendemain matin, "on se revire sur une cent" et c'est parti pour une production de bugnes et beignes pour notre entreprise ambulante...

Il me montre le site de l'initiative et la page de la puce. La photographe en moi prend du service immédiat et la pâtissière en chef supervise la préparation des pâtes à beignets.

Dans la foulée on se rappelle avoir récupéré un appareil à beignes des années 50 avec des recettes d'époque. L'occasion fait le larron!


Tandis que la pâte à bugnes gonfle, on se lance dans une production de beignes d'antan à la cannelle selon l’authentique recette de la boite jaunie par le temps. Le résultat est à la hauteur de nos attentes. Délicieux. Moelleux. Léger. Miam!

Nous travaillons en équipe familiale et c'est le fun de sentir cette dynamique nous emporter dans l'aventure de cette journée. Me vient alors l'inspiration que nous sommes en train d'ouvrir un Pop Up Pastry Shop!

Les Pop Up Shop sont la dernière tendance aux États-Unis. Le concept se définit par l'ouverture d'un magasin éphémère qui offre des produits particuliers durant un temps limité. Ceux qui se lancent dans l'aventure louent un local durant quelques jours, y installent leur échoppe, puis ferment comme ils ont ouvert. Dans le temps de le dire...

Plutôt qu'ouvrir un stand, nous ouvrons donc un Pop Up Pastry Shop! Nous ouvrons une pâtisserie éphémère mobile. J'utilise mon compte Facebook personnel et Instagram pour en avertir nos amis voisins et nous nous préparons à descendre notre butin sur la plage.

En chemin, l'on fait un peu de porte à porte de voisinage et nous papotons à cœur joie.


C'est donc grâce à l'inspiration de cette grande journée des petits entrepreneurs que nous lançons notre Pop Up Pastry Shop estival intitulé "Bugnes, beignes et autres gourmandises de plage".

Les bugnes et les beignes s'empilent dans notre cuisine. Miss Soleil est complètement impliquée dans cette petite entreprise. Elle pétrit la pâte, frit les bugnes, écrit des petits pamphlets de plage. Elle vit son rêve de fillette et nous sommes définitivement des parents cool!

En cette petite entreprise éducative doivent évidement se traverser quelques obstacles. Son plus grand défi est de dépasser sa timidité et ses doutes. Si elle est à l'aise avec nos amis qui viennent se ravitailler en chemin de plage, elle fige devant les inconnus que l'on doit aborder sur le sable.

Je suis donc sa vendeuse du jour mais à la seule condition qu'elle apprenne et se pratique. Nous avons un menu de qualité. Nos beignes d'antan, moelleuses à souhait, sont excellentes et nos bugnes sont un régal.

Nous avons aussi testé la citronnade au gingembre avec fraises coupées comme rafraîchissements.

De plus, en notre coin de lac québécois, la seule occasion pour goûter aux traditionnelles bugnes lyonnaises est d’attraper notre Pop Up Pasty Shop!

Miss Soleil me rappelle ce matin. d'il y a deux étés, où je me suis réveillée en affirmant avec conviction: "Aujourd'hui je fais des bugnes!" et comment je lui ai alors appris ce qu'était des bugnes...


L'homme s'en rappelle aussi très bien. Et tout ceux qui y ont goûté depuis sont très heureux de ce matin spécial qui rappela les bugnes à ma mémoire.

Pour l'occasion de cette grande journée, les voisins se sont aussi vus gâtés d'une gourmandise gratuite. Plusieurs en ont profité pour en acheter et tous ont été très heureux de cette initiative pâtissière.

Alors que se réalise ce projet d'enfance, l'on décide que l'on réitéra l'expérience, mieux organisés, le mois prochain. Et puis, il manque encore un produit à notre magasin, des Churros!

Ainsi nous aurions trois types de beignets en notre pâtisserie éphémère. Tous faits avec trois pâtes complètements différentes! La pâte à bugnes est de celle que l'on fait lever. La pâte à beignet d'antan ne demande pas d'attente et celle des Churros est une pâte à choux. Ne manque plus que des chichis provençaux pour bien faire...


Dans le fond, ce sont les chichis de mon enfance, achetés sur les plages de la Côte d'Azur qui m'ont donnée l'idée de vendre des beignets exotiques sur la plage. Une idée qui "pogne" fort au village.

Non seulement nous avons tous vendus mais nous avons fait des déçus! Les gourmands qui ont raté l'occasion s'en mordent les doigts et ceux qui y ont goûté ont tous hâte que l'on recommence. Nous avons même des commandes pour la prochaine ouverture de notre pâtisserie éphémère!

Alors on recommencera, dans quelques semaines, fort de notre expérience acquise. Notre réputation n'est déjà plus à faire, il ne manque plus qu'à mettre du coeur à l'ouvrage pour régaler les vacanciers de lac!

À la fin de cette journée bien chargée, on déclare la mission Pop Up Pastry Shop accomplie! Une super expérience éducative et familiale au final. La Miss doit encore travailler sur sa vente mais je la vois progresser et dépasser ses timidités.

Elle nous entraîne dans l'aventure. On la soutient. Elle nous motive. Elle apprend et elle progresse. Elle grandit et s'épanouit. Tout n'est pas aussi simple qu'il y en a l'air mais en cette journée où nous avons formé un trio familial du tonnerre, notre pâtisserie éclair a été un franc succès.

On finit cette grande journée des petits entrepreneurs québécois brûlés mais heureux.


La puce est fière de nous et nous d'elle.  On en a profité pour se baigner dans l'atmosphère estivale du village tout en y ajoutant une touche de gourmandise.

On a renoué contact avec les voisins perdus de vue durant l'hiver, et cela a fini avec l'homme et la puce partis en bateau avec copain et copine dans le soir couchant.

Bref, l'idée de se relancer en cette aventure entrepreneuriale, une autre fois dans l'été, est en cours de réalisation...

Une vidéo publiée par @etolane le

1 commentaires:

Evelyne Roy a dit…

Je commande un colis de quelques délicieuses pâtisseries pour la prochaine aventure :)
Je crois que je suis trop exigeante! Goûtez-en une juste pour moi et savourez-la au bord du lac, le soir venu.