samedi, février 13, 2010

Zestes d'enfance

6 comments
Zestes d'enfance

Chaperon rouge version hôtel de glace

Depuis qu'elle a fêté ses quatre ans, j'ai l'impression de voir M'zelle Soleil se transformer sous mes yeux en une véritable petite fille. Quatre ans sonne la fin de la petite enfance disent les experts. Ils n'ont pas tort. C'est une réalité que l'on vit au quotidien.

Il nous faut maintenant nous habituer (et nous adapter) à cette nouvelle condition d'enfance. Chaque jour davantage, elle s'individualise, se personnalise. Son innocence bambine s'adapte à ses compréhensions enfantines. Autonome, c'est une petite personne à part entière. Ensemble, l'on développe un groove familial qui rythme nos jours...

M'zelle Soleil assimile le monde qui l'entoure. Elle apprend vite. Ultra féminine, c'est une enfant très sensible. Dotée d'une personnalité lumineuse et d'une bonne répartie, elle nous laisse entrevoir les futurs défis de notre parentitude. Sa volonté possède la force de son caractère. Ceci n'est pas sans nous donner plusieurs bonheurs et quelques frissons. Ses conversations sont aussi de plus en plus marrantes. Et je ne me lasse pas de découvrir sa perspective du monde en ses mots enfantins...

Pis la vie c'est comment?

Alors qu'elle se concentre à éplucher une mandarine, je lui demande:

- Pis, comment c'est d'avoir 4 ans?
- La vie de 4 ans?
- Oui, c'est comment?
- Ben la vie de 4 ans c'est pas mal facile!

Éclats de rire des parents de service qui s'échangent un regard complice. M'zelle Soleil les regarde alors avec sérieux et demande:

- Et la vie de parents c'est comment?
- Heeuuuu... hummmm... Pas tous les jours facile mais ça va...

Catégorie de bisous...

Alors que l'on regarde la télé, M'zelle Soleil s'exclame:

- T'as vu? Eux ils sont amoureux?
- Comment tu sais qu'ils sont amoureux?
- Parce-qu'ils font des bizous de mariage!
- Ah! okay...

Ce qui me remet en mémoire cette phrase qu'elle nous sort dès que l'on se becquote un peu.

- Ah! Les parents! Arrêtez de vous faire des bizous de mariage, vous z'êtes déza amoureux!!!

Au sujet de la beauté intérieure

Il se trouve à la garderie une fillette gâtée qui vit dans un petit château que l'on nommera Elisa. Cette fillette a un petit coté peste qui n'affecte pas vraiment M'zelle Soleil qui sait lui tenir tête. Cependant, il en découle quelques influences. Dont la notion d'être la plus belle, d'avoir les plus beaux jouets, la plus belle chambre, d'être plus, mieux. J'en profite donc pour lui expliquer les notions de richesse et de beauté intérieure. Un matin alors que M'zelle Soleil désire s'habiller pour être la "plusse" belle devant Élisa. Je lui répète que l'important c'est d'être la plus belle à l'intérieur. M'zelle Soleil me rétorque alors:

- Mais Maman! Elisa elle regarde pas à l'intérieur!!!

Corvée de ménage


Tandis que l'on se plie sans entrain au ménage, l'on encourage notre Mini Miss à entrer dans la danse domestique. M'zelle Soleil, qui s'est habillée en robe de princesse de bon matin, nous regarde et nous explique:

- Moi, ze suis une princesse. Et les princesses ça ranzent pas!

Accrocher la notion de liberté

- Maman, ze fais ke ce que ze veux!

Ce mois-ci, cette phrase est celle qui revient le plus souvent lorsqu'il est question de discipline. Elle me fait sourire malgré moi. Elle est de ces phrases qui me rappellent à moi-même. Et si je n'étais pas de ce coté-ci du miroir, je la scanderai surement à ses cotés. Mais comme je suis désormais parent, je me dois de poser ces limites qui font de moi un gendarme au service de l'éducation maternelle. Avec attention, j'avance sur son fil d'enfance. En équilibre, je la guide. Et même si je suis une fervente adepte de la liberté, je dois gérer la sienne en attendant qu'elle soit en mesure de le faire elle-même...

éplucher une mandarine

6 commentaires:

La Belle a dit…

C'est intéressant de voir comment ta fille devient tranquillement plus autonome et comprends plus les choses de la vie.

Les mots d'enfants sont tellement agréables a lire aussi ! Merci de partager ces petites perles avec nous !

Looange a dit…

Je suis contente que Bianca ne me sorte pas ça comme raison pour ne pas ranger sa chambre "Parce que je suis une princesse!" :)

ClaudeL a dit…

Pourquoi sont-ce des mots d'enfants? Où s'envolent ces si évidentes affirmations après l'enfance? Deviennent-elles poèmes d'adultes parfois? En tout cas plaisir d'adulte à lire.

Venise a dit…

Tu nous fais de beaux cadeaux de partager ces perles avec nous.

Je trouve que les parents laissent maintenant les enfants exprimer leur intelligence. Il faut de la confiance en soi pour le faire.

Tes photos me font rêver ...

Beo a dit…

Je serai toujours impressionnée par ces mots qui prouvent une personnalité déjà bien établie et affirmée.

Cette évidence me vient à cause de sa phrase qui dit qu'Elisa ne regarde pas à l'intérieur.....

Il me revient des situations de ma propre enfance où j'avais tellement l'impression qu'on ne me prenait pas au sérieux quand je sortais pareilles évidences ;)

Etolane a dit…

La Belle, autant c'est parfois de dur de leur répondre une fois qu'ils parlent, autant je trouve cela trippant! ;) Je la regarde grandir et mon coeur palpite! ;) Merci de ton petit mot...

Looange, en fait cela ne me dérange pas car elle n'a pas tort! ;) Et cela enclenche une marrante conversation où je lui explique le sort des princesses déchues et où l'homme explique que même s'il est roi, il fait aussi le ménage... Est-ce que Bianca vit une phrase princesse? Nous, je pense que l'on commence à en sortir un peu, pour entrer dans le monde des barbies :lol:

ClaudeL, oui tu as bien perçu cette poésie d'enfance que j'ai désiré capté en ces mots! Merci de ce plaisir qui nourrit ces mots partagés...

Venise, c'est en effet dans l'esprit que mon éducation, je trouve important qu'elle apprenne à exprimer ce qu'elle ressent, ce qu'elle pense et je crois que nous avons beaucoup à apprendre à l'écouter.Évidement je comprends aussi les risques que cela implique mais à toute éducation, il semble y avoir des risques... Alors tu as raison, je lui fais confiance et j'espère pouvoir le faire encore longtemps...

Beo, et si tu savais comme je peux être fière de cette personnalité affirmée. J'espère arriver à lui donner les outils d'enfance qui lui permettront d'avoir confiance en elle et ses capacités...