vendredi, juillet 25, 2014

La fois où j'ai rencontré un crapaud...

3 comments
Cette semaine,j'ai poussé le pire hurlement de ma vie. Un cri primal qui a fait sursauter tout le quartier....

En transplantant un tournesol, alors que je remue la terre pour l'enterrer, j'aperçois une espèce de "balloune" bizarre entre deux bêchages. Curieuse, je prends le truc dans ma main. Un truc préhistorique qui, d'un coup me regarde, et fait "couac"! 

S'en vient le hurlement de la mort. Prise par surprise, le temps de lâcher le truc dans la terre et de m'en remettre, j''hurle pendant au moins une minute en continu, par vagues de terreur. Hystérique. Assez pour qu'une voisine, homme et enfant se rameutent. 


Pour ensuite rire comme une folle de ma connerie. Et faire rire la galerie. Ce crapaud m'a donné la peur de ma vie! Les voisins se sont bien marrés, ils en parlent encore quelques jours plus tard...

Tétanisé par mon cri, sûrement aussi terrorisé, le crapaud n'a plus bougé pendant plusieurs minutes. Assez longtemps pour que je puisse le mitrailler de mon objectif et lui croquer le portrait.


Il a fini par retourner chez lui, dans les briques qui bordent ma plate-bande. Et c'est ainsi que j'ai fait la connaissance de Jean-Paul, le crapaud qui a décidé de prendre demeure dans mon jardin cet été!

3 commentaires:

Danielle38 a dit…


Bonjour ça m'est arrivé aussi, je n'ai pas crié mais une terreur a parcouru mon corps.Je déplaçais des cailloux et il y en a un qui a sauté!!!Je m'en souviens encore pauvre petite bête qui a eu aussi peur que moi,enfin je crois

Une femme libre a dit…

Un crapaud, c'est excellent dans un jardin. Il va te manger tous les insectes nuisibles et tu vaa avoir de belles plantes en santé. Il a l'air sympathique en plus! ;o)

elpadawan a dit…

Hahaha, plus de peur que de mal. Il a l'air sympa, Jean-Paul, pourtant :D