vendredi, août 23, 2013

Buzz de rentrée et bouffée de Fashionistas...

5 comments
Tout parent, ayant en sa maison des enfants scolarisés, connait le buzz de la rentrée scolaire qui fait grincer le portefeuille. Entre la liste rigoureuse fournie par l'école, la garde robe à renouveler, les activités et autres frais connexes, il y a de quoi faire grimacer un budget...

Cette année, j'ai accepté de participer au #DefiWalmart (qui consiste à réussir une mission d'achat précise pour moins de 100 dollars, carte cadeau comprise) pour les raisons évoquées ci-dessus.

À l'ordre du jour, essayer de trouver tous les articles de la liste d'école pour que la puce puisse commencer sa deuxième année de primaire avec les bons outils en main. Et c'est parti pour une aventure de magasinage qui ravit Miss Soleil!



En compagnie de Théo, son fidèle bébé, elle pousse le caddie vide tandis que je soupire à lire et relire la liste à suivre. On commence avec la galère des duo-tangs à dénicher, certains en plastiques, d'autres en cartons, tous avec des attaches métalliques et des couleurs spécifiques. L'enfer! Bienheureux sont ceux qui n'ont jamais galéré au rayon des duo-tangs!

Alors que j'en arrache, une employée vient nous parler de Théo, ce bébé en plastique semble si réel que, de loin, il parait presque humain. Ce qui a le don d'amuser la galerie. Impossible de sortir avec lui sans se faire accoster par un inconnu qui s'exclame de surprise après s'être fait prendre à le croire vrai!

D'ailleurs durant cette escapade particulière une dizaine de personnes nous aura parlé de Théo! Bref, j'apprends ainsi que les duo-tangs ont connu une razzia aujourd'hui et qu'il n'est pas étonnant que je n'y trouve pas mon bonheur. Je capitule.

D'autant plus que je sais que la pharmacie du village de l'école possède les fameux duo-tangs particuliers à notre liste. On ne lâche pas et on continue la mission du jour. Lire et relire la maudite liste aux minuscules caractères. Garder son calme tandis que piaille la Miss. Inspirer. Respirer. Soupirer. On finit par trouver pas mal tout ce que l'on cherche et notre panier se remplit joliment.

Nous voilà au rayon des chaussures avec la nouvelle difficulté de trouver les ballerines qui serviront à ne marcher qu'à l'intérieur de l'école. L'on se perd joyeusement dans les rayons de chaussures. C'est le party! Telle mère, telle fille. Elle craque sur des bottines de Squaw. J'approuve son choix. Le défi du jour commence à gentiment dérailler...


On dévie du côté des sacs d'écoles. La Miss n'est pas impressionnée par la sélection proposée et s'en lamente. Je lui dis: "C'est pas grave au pire on ira voir ailleurs. Si tu as un coup de cœur tant mieux, sinon tant pis pour aujourd'hui!"

On se dirige vers le rayon des vêtements. En chemin, le coup de cœur frappe.

Miss Soleil vient de fondre comme une guimauve à la vue d'un sac avec l'image scintillante d'un Yorkshire stylé. Je sais que je ne résisterai pas longtemps à son enthousiasme...

Miss Soleil est l'amie des animaux. Et le Yorkshire de notre mamie voisine fait partie de sa troupe canine. Je souris et acquiesce tandis qu'elle bondit de joie.

Dans la foulée je croise un homme et sa famille que je connais sans me rappeler d'où. Il me dit bonjour avec un grand sourire tandis que je rame mentalement pour le replacer. La puce me sauve en s'exclamant : "C'est le collègue de papa!".

Soulagement mental. Je le replace subitement et réalise que c'est même le boss du département universitaire où travaille l'homme. Toute une coïncidence! Il est là avec femme et enfants. Le sujet de la rentrée scolaire est d'actualité. On discute cinq minutes avant de se diriger en différentes allées...

Dans le rayon des vêtements, un blouson simili cuir capture notre attention commune . Alors qu'elle l'essaie, son regard tombe sur une petite robe qui la fait littéralement craquer. Elle supplie: ""Oh maman maman j'ai le coeur qui bat!!! J'adore! Je capote! Dis oui dis oui! S'il te plait, s'il te plait, s'il te plait!" Je sais que je vais succomber. Je souris tout en essayant de garder ma fermeté maternelle. The Fashionista is in da house.

Craquer ou ne pas craquer? Telle est la question de l'heure. Mais comment résister à la petite robe parfaite qui fait le bonheur d'un jour de rentrée? On file aux cabines pour qu'elle l'essaie. Devant le miroir, la puce virevolte d"excitation. Si mignonne dans cette petite robe à moins de 20 dollars. Je craque. Enfin pas tant que cela puisqu'elle a, en mon portefeuille, quarante dollars (offert par son grand-père) à dépenser...

Arrivée à la caisse, je demande un sous-total une fois les articles de classe et les ballerines scannés. Quatre-vingt quatre dollars et des poussières avant les taxes. Si je m'arrête là, je réussis le #DefiWalmart.

Mais c'est sans compter sur nos fashionistas intérieures. Au diable le défi! S'ajoute ainsi la petite robe à 18$, le blouson à 25$ et les bottines de Squaw à 15$. Le tout pour le plus grand bonheur de Miss Soleil qui rayonne...



Au final, on ne fait que combler les innombrables besoins de la rentrée. Il faut bien habiller l'enfance qui n'en finit pas de grandir!

On repose quand même quelques articles d’école non essentiels et un haut qui fait tripper la puce. Y'a quand même des limites à péter un budget!

J'échoue donc en beauté le #DefiWalmart mais j'y gagne une amusante aventure mère/fille. Et la cerise sur le Sundae c'est quand la puce, aux anges, m'explique combien elle a maintenant hâte de reprendre l'école.

Si elle a passé les derniers temps  à compter les jours de liberté qu'il lui reste avant de retourner en classe, elle n'a maintenant plus qu'une idée en tête: Retourner à l'école. Aussi c'est une mission réussie pour la mère que je suis!

5 commentaires:

Une femme libre a dit…

Vous avez une petite fille ravissante et très expressive en plus. L'enfant idéale pour faire des photos réussies!

elpadawan a dit…

Je ne connaissais pas ces duo-tangs. Par contre, je me souviens de mes courses de rentrées, avec une liste bien précise. Il fallait des cahiers d'une sorte et pas d'une autre, petits ou grands carreaux, couleurs bien définies, etc... Et une quantité de crayons et stylos de différentes couleurs dans ma trousse :)

Blandine a dit…

J'adore !
Ces moments mère fille sont tellement précieux !
Ma grande Sushi rentre en CP, et va porter des lunettes de vue, elle s'enthousiasme et moi je prends un coup de vieux qui enfonce les 35 bougies que je viens de souffler...

Minutepillon a dit…

Merci pour ce récit qui me parle tant à 4 jours de notre rentrée!

Etolane a dit…

Une femme libre: c'est vrai qu'elle inspire beaucoup mon objectif! J'en suis chanceuse :)

ElPAdawan, perso e trouvais cette course pas mal plus amusante du coté écolier que parental! :lol:

Blandine, Merci le temps passe si vite! Ben non t'es pas vieille! ;) Je te souhaite plein de moments de ce type avec ta puce :)

Merci Minute, en te souhaitant une bonne rentrée de ton coté de l'océan! :)