jeudi, mai 16, 2013

Une décennie de blogue...

13 comments
Dix ans de blogue personnel. Une décennie à bloguer...

Une identité numérique apprivoisée qui se conjugue à un réel lié à Internet.

J'aime voguer le Web.Connectée depuis la fin des années 90, j'ai appris à naviguer les eaux parfois troubles du Web en même temps que je l'ai vu se développer en cette gigantesque Toile.

Je me souviens encore de la frustration de mes premières connections où la patience était de mise et où les possibilités étaient plus théoriques que pratiques.

Il y a dix ans j'ai commencé à bloguer. Je me souviens de mes frustrations techniques, de la difficulté de mettre des images en ligne, de l'impossibilité d'ajouter des vidéos etc...

Lorsque je repense à ces dix années de blogue, je vois défiler YouTube, Flickr, et la naissance des réseaux sociaux. Et nous voilà maintenant à l'ère mobile. Aujourd'hui les échanges numériques sont une nouvelle norme sociale.

À cause des réseaux sociaux, je ne blogue plus comme je le faisais en 2003 mais tant que l'écriture fera partie de ma vie je pense que ce blogue aura sa raison d'être.

J'ai blogué ma trentaine, pourquoi ne pas bloguer la quarantaine?

L'envie de rénover les murs de ce blogue me titille mais n'étant pas graphiste pour deux sous, je fais avec les moyens du bord. Et avec Blogpsot, les moyens sont gratuits mais restreints.

Alors je nourris le contenu plutôt que de polir le contenant. Mais là, le contenant commence à rouiller! Je rêve d'une nouvelle façade numérique comme l'on rêve de rénover sa maison. Avec ce printemps capricieux, je commence les travaux...

Dix ans de blogue c'est plus d'un demi million de visites et plus de 750 000 pages vues. C'est beaucoup de monde et plusieurs relations tissées au fil du temps.

C'est des lecteurs fidèles qui me touchent le coeur. Des amitiés nées de la Toile. Bloguer perso c'est plus qu'écrire c'est aussi s'ouvrir, partager, relationner...

Une décennie à écrire selon les humeurs et les saisons. Avec comme seule constance l'écriture qui se meut. La vie qui déroule ce présent qui s'efface inexorablement. Je m'étais donné comme objectif de bloguer pendant dix ans. Et étonnement, après dix ans, le désir de bloguer persiste.

Au début de cette aventure numérique, je finissais un bac à l'université Laval. Dix ans tard, j'ai  une famille à enfant unique, une carrière et mon coeur bat toujours pour le même garçon. Ce blogue est devenu un jardin numérique où je cultive ma mémoire...

Je blogue librement, sans envie particulière d'en faire un blogue thématique. Je laisse la vie guider les différents thèmes qui l'animent année après année. Je n'écris jamais rien ici que je ne suis pas capable de partager devant une salle publique. Avant l'ère des réseaux sociaux, j'avais déjà cette philosophie. Si je ne suis pas capable de le dire sur la place publique, je ne l'écris pas. Je pense que cela a permis que je tienne dix années à bloguer.

Je réfléchis souvent sur le fait que j'ai un enfant blogué. J'étudie son apprentissage de l'Internet depuis sa plus tendre enfance. Pour elle, être sur le Web, c'est naturel. En fait c'est si naturel qu'elle désirait un "lilysoleilfashion.com" avant même de savoir écrire. La mère capote! Ceci dit, par l'usage de ce blogue, je lui apprends aussi les usages de la Toile. La responsabilité est grande.

En dix ans, la santé m'a joué quelques tours sans jamais me tuer. Elle a cependant ralenti mes activités bloguesques des deux dernières années. Les séquelles névralgiques de ma paralysie faciale ayant trop souvent absorbé l'inspiration. Mais à mesure que guérit mon nerf facial, l'inspiration revient...

En avril dernier, date anniversaire des dix ans de ce blogue est décédé Benoit Bisson. l'un de mes premiers lecteurs, l'une de mes premières amitiés numériques. Une inspiration à me battre durant ma paralysie faciale.

Atteint d'un cancer depuis des années, il s'est battu comme un lion face à la maladie. Souvent, en mes idées sombres, je me suis dit: "Si Benoit se bat, tu le dois aussi. S'il ne se laisse pas abattre par son cancer, tu vas pas te laisser abattre par ce nerf facial endommagé!"

Alors que je reviens de cette épreuve, Benoit perd son combat. Aussi, je dédie à son souvenir ce texte qui souligne mes dix années à bloguer. Il restera pour moi un exemple d'amitié et de combativité que je n'oublierai jamais.

Et comme la vie continue de couler en mes veines et qu'en mon sang s'écoulent des mots qui s'éparpillent, je continuerai de bloguer au gré du temps...

13 commentaires:

Shandara a dit…

Bravo pour cette décennie à bloguer... mon dixième se fera en septembre cette année aussi. On est des vieilles reliques du web maintenant :-)

Etolane a dit…

Oui, je me souviens, on se connait "numériquement" depuis 10 ans! :lol: Ahah, des reliques de Web! J'espère au moins être pas trop poussiéreuse! ;)

Anonyme a dit…

Ça ne fait pas 10 ans que je te lis mais au moins 8 et on se connaît depuis 6 ans maintenant...
Gloups, ma trentaine approchante se rappelle à moi d'un coup...
Toujours heureuse de te lire, ici et ailleurs...
Lulu

elpadawan a dit…

Ça ne fait pas dix ans que je te suis, mais un petit moment quand même. Bravo pour ces dix ans :)

Yano a dit…

Respect! :)

La Belle a dit…

Chapeau pour tes 10 ans!!!

Tu es une femme exceptionnelle, une mère attentionnée et j'ai la chance d'avoir une amitié sincère :-)

Je te souhaite d'autres belles années à bloguer et surtout qu'on réussisse à se revoir, la dernière fois remonte à trop longtemps!!

Venise a dit…

Ah, moi qui fais ma fraiche avec mon 6 ans. Une chance que l'on prend un jour à la fois, un billet à la fois. C'est ce qui me sauve des tentations de déserter. Car elles sont là. C'est un maître le blogue, parfois je le laisse me conduire un peu. J'ai grandement diminué la cadence, quand j'atteins 8 billets par mois, je suis fière.

Tout ça pour dire que ça m'impressionne cette niche de 10 ans.

Cynthia a dit…

Je te souhaite encore 10 ans à écrire ici.

Merci pour le beau cadeau de cette écriture si poétique!

Pappolène a dit…

10 ans que je te lis sans jamais me lasser.

Pommespapillons a dit…

Et je continuerai a lire a grand plaisir pour m inspirer la parentalité et voyager avec toi. Merci Etolane

Etolane a dit…

Pommespapillons, merci beaucoup d'être là et de voyager avec moi! J'espère qu'on aura un jour l'occasion de se rencontrer au réel!

Pappolène, tu ne peux savoir à quel point cela me touche. Comme tu commentes peu, je ne te vois pas souvent passer mais savoir que tu suis nos évolutions années après années m'est précieux. Merci :)

Cynthia, merci à toi de venir me lire régulièrement même si je m'absente de temps à autre.

Venise, 6 ans, c'est honorable! :lol: J'ai aussi bien réduit ma cadence mais l'envie est toujours là alors tant que le désir est là, c'est ce qui compte! ;) Je pense qu'il ne faut pas trop se prendre la tête et comme tu dis, un billet à la fois c'est une bonne façon d'avancer ;)

Merci Caro de ces mots qui me vont droit au coeur, j'espère aussi qu'on aura l'occasion de bientôt ce revoir! Meilleures pensées.

Coucou Yano! :))))

Merci ElPadawan, en effet, il me semble que nous échangeons virtuellement depuis bien des années déjà! Toujours un plaisir de lire tes commentaires ici...

Ah Lulu, toujours heureuse de te voir passer, tsé que t'es un peu comme ma cousine d'adoption! ;)

Céline a dit…

J'arrive en retard mais je tenais moi aussi à te souhaiter un joyeux blog'anniversaire Etolane!! 2 ans que je prends plaisir à te lire et que nous nous sommes rencontrées pour la 1ère fois... :))

Grimimi Sue a dit…

Bravo Etolane pour tes dix ans!!!!!

À chacune de mes visites, je te sens flotter au-dessus des mots, dans chaque billet, tu déposes une partie de ton âme c'est ce qui fait de ton blogue un endroit vivant et chaleureux.

Doux câlins
Grim'