jeudi, octobre 18, 2012

En bref...

7 comments
Il fut un temps où nos amours se consommaient à tous temps du jour.

Puis la parentitude a restreint ces libertés pour ne laisser que de rares espaces d’intimité.

Alors parfois, au creux de la nuit, lorsque dort profondément l’enfant, les parents se retrouvent et s’ébattent…

Mais sous une lune où des vagues de plaisir faisaient trop d’éclats, une voix fâchée a grogné férocement dans la maison : « Vous faites trop de bruit vous me réveillez! »

Arrêt subit de toute activité illicite! Choquée, la nuit se fige et les corps se décollent. Sourires étouffés. Oups!

Il y a de ces portes qu’il ne faut pas oublier de fermer. Et les parents chuchotent l’espoir qu’elle ne se rappellera de rien le lendemain matin…

7 commentaires:

Matoo a dit…

Huhuhu, grillés les parents !!!! ^^

Céline a dit…

Oups!! Héhé! Pris en flagrant délit!!

Pomme Cerise a dit…

Oups... ça arrive à tous les parents, je crois! Heureusement, les enfants ne comprennent pas toujours ce qu'ils entendent au millieu de la nuit. Du moins, ils nous le font croire! :)

Minute Papillon du matin d'automne a dit…

Je redoute cette première fois la!

Une femme libre a dit…

Vient un temps où il fait bon installer la chambre de l'enfant loin de la sienne. Un petit réaménagement en vue? ;o)

Les meilleurs parents sont ceux qui sont toujours amants. (bon, je viens de l'inventer celle-là, mais j'y crois, eh eh!)

Looange a dit…

Mouahahhahahahah ! Je suis contente que les enfants ne nous aient pas encore "pognés" ! lol

Etolane a dit…

À tous! :lol: au final, elle n'y a vu que du feu! Mais on y a pris de la graine! ;)